La banque d'un monde qui change

#Portrait Jazz : Pierrick Pédron, le saxophoniste éclectique

  • 16.12.2019

Avec 9 albums, du be pop au hard bop, de Pink Floyd à Chet Baker, Pierrick Pédron est toujours considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs saxophonistes alto du jazz français. Qui se cache derrière cet altiste à la renommée internationale ?

Tombé dans le jazz depuis tout petit

S’il débute le saxophone alto dès l’âge de sept ans, c’est à seize ans que ce Breton se lie d’amour au jazz et intègre l’école de Jazz et Musiques Actuelles deux ans plus tard. A Paris, il participe à de nombreux projets funk et rhythm & blues (Sinclair, Juan Rozoff...) et fait ses débuts discographiques en 1994 aux côtés du flûtiste Magic Malik puis participe au big band de saxophones Le Douzetet de Sax avec Lionel Belmondo et François Théberge.

Pierrick Pedron : portrait d'un jazzman

Un compositeur à l’univers musical ouvert sur le monde 

Au cours de sa carrière, Pierrick Pédron jongle entre projets singuliers, mâtinées de pop et retour au bop qu’il aime tant avec les albums « Kubic's Monk » (2012) et « Kubic’s Cure » (2014) qui rendent respectivement hommage à Thelonious Monk et au groupe The Cure. Cependant, sa première source d’inspiration reste sa Bretagne natale où il se rend souvent pour composer. 

« La Bretagne m’inspire parce qu’elle me manque tout le temps. A partir du moment où quelque chose vous manque ça inspire quelque part quelque chose ».

De l’autre côté de l’Atlantique, à New York, il prépare aujourd’hui un futur projet d’enregistrement d’album avec des musiciens new-yorkais. Cette influence nord-américaine est très présente dans sa musique. 

Enfin, on retrouve régulièrement Pierrick Pédron en concert dans les salles parisiennes, accompagné dans ses compagnons de routes tels que le contrebassiste Thomas Bramerie. 

De nouveaux projets en perspective

En perpétuel mouvement, Pierrick Pédron n’est jamais là où on l’attend, changeant souvent de direction mais gardant toujours le cap de l’innovation, de la rigueur instrumentale et du plaisir de jouer. La Fondation BNP Paribas l’accompagne depuis 2017 et suit son nouveau projet d’album new yorkais mené avec la complicité des talentueux Larry Grenadier (contrebasse), Marcus Gilmore (batterie), et Sullivan Fortner (piano).

Photos : header ©4th Life Photography // ©Pierrick Pédron

A lire aussi

Toutes les actualités