La banque d'un monde qui change

Paul-Henri Mathieu :"Heureux d'être chez moi"

  • 02.03.2005

Entretien Paul-Henri Mathieu (entretien réalisé par le Service Information de la FFT)


«Paul-Henri, la Coupe Davis , à Strasbourg, dans votre ville, doit représenter quelque chose de particulier…

- Bien sûr, je suis très content d'être ici. Ca me fait juste un peu bizarre de dormir à l'hôtel ! (rires) Plus sérieusement, je suis heureux d'être chez moi, car je ne rentre pas souvent. Cela me procure de bonnes sensations d'être en quelque sorte à la maison. Je n'avais jamais vu l'enceinte (NDLR : le Hall Rhénus Sports, lieu de la rencontre), c'est un très beau court. Et puis, il n'y a jamais eu de grands événements de tennis masculin à Strasbourg, donc je suis encore plus content pour la région et la ligue.


- Vous venez d'effectuer une tournée en Amérique du Sud sur terre battue. Vous ne pouviez pas rêver meilleure préparation…

- En effet, j'ai joué trois semaines sur terre, donc j'ai déjà des automatismes. Les sensations sont bien présentes. Avoir effectué ma préparation en tournoi, et pas seulement à l'entraînement, est, je pense, un avantage. Cela m'aidera pour les rencontres qui s'annoncent.

- Votre match contre Carlos Moya, à Alicante l'an dernier (NDLR : en demi-finales de la Coupe Davis , contre l'Espagne), revêt-il une importance particulière pour cette rencontre ?

- Si je joue, oui. C'était une rencontre importante pour moi, d'autant que depuis, je n'ai pas remporté beaucoup de matches. »


entretien réalisé par le Service Information de la FFT le 1er mars 2005