La banque d'un monde qui change

Nuit Blanche : découvrez des artistes soutenus par la Fondation BNP Paribas

  • 01.10.2014

Depuis 12 ans, la Mairie de Paris organise la Nuit Blanche pour proposer aux parisiens une manifestation incontournable, exigeante et populaire, articulée autour de parcours signifiants. Cette année, ce sont 4 artistes soutenus ou anciennement soutenus par la Fondation BNP Paribas qui ont été sollicités pour participer à cette grande fête.

Jetez un œil au programme et au plan de la Nuit Blanche !

 

Johann Le Guillerm, artiste soutenu par la Fondation de 1999 à 2010, investira la place du Panthéon pour présenter sa performance, La Transumante : 130 carrelets de bois de 3 mètres de hauteur, manipulés par Johann Le Guillerm et ses assistants pour former une structure monumentale se maintenant d’elle-même, sans liens, ni clou, ni vis, ni colle, ni boulon, ni corde, mais par le simple fait de la pression exercée par les bois les uns contre les autres…

Johann Le Guillerm

L'ondulant ©Philippe Cibille

Chloe Moglia

OpusC ©Scomorovschi

Nouvelle « protégée » de la Fondation, Chloé Moglia, artiste associée au CENTQUATRE, sera elle-aussi à l’affiche de la Nuit Blanche.

Travaillant sur la décomposition du mouvement, elle sera suspendue à une barre fixe à plusieurs mètres du sol au-dessus de la petite ceinture. Rendant perceptible le moindre souffle, la moindre faille, elle évolue durant la nuit à la seule force de ses bras…

Accompagné par la Fondation pendant 10 ans, Aurélien Bory revient à ses questionnements sur la relation homme/machine qui l’animaient déjà pour sa création Sans Objet.

Dans le gymnase Olivier de Serre, une bâche plastique s’anime ; l’homme et la machine se trouvent dessous et font battre ensemble le cœur de la bâche. Celle-ci semble alors respirer, se plier, se transformer pour devenir homme, voire monstre…

Aurélien Bory

Géométrie de caoutchouc ©Aglaé Bory

Yoann Bourgeois

Cavale ©Magali Bazi

Yoann Bourgeois, accompagné par la Fondation depuis 2012, ne cesse d’explorer dans chacun de ses spectacles les notions d’équilibre, d’apesanteur, de point de suspension.  

Place Balard, Yoann Bourgeois présentera ses « fugues », petites formes composées par l’artiste sur la partition de l’Art de la Fugue de Bach. Armé de balles de jonglage, ou évoluant sur un trampoline, il nous livre une danse acrobatique où s’entremêlent poésie et apesanteur…