La banque d'un monde qui change

Les marionnettes s’invitent au Hong Kong Arts Festival

  • 29.12.2014

BNP Paribas Hong Kong & la Fondation BNP Paribas accompagnent depuis cinq ans le Hong Kong Arts Festival à travers le projet « Artists-in-Residence ». Cette année, une compagnie de marionnettistes & de musiciens a fait découvrir leur art à des élèves du secondaire.

Les marionnettistes et musiciens de la compagnie « The Paper Cinema » proposent des spectacles d’animation live. A cette occasion, Nicholas Rawling, directeur artistique de la compagnie, a présenté une version originale et singulière de l’Odyssée d’Homère.Artists in Residence Hong Kong

En parallèle, la compagnie a initié des collégiens et des lycéens à son art et à ses techniques. Mis en situation, les élèves avaient pour mission d’inventer leur propre spectacle, issu de l’univers de la compagnie. Cette activité fait appel à la créativité de chaque jeune qui apprend - avec les artistes – à inventer des personnages et à les faire vivre à travers leur marionnette. Avec peu de moyens (du papier et un stylo) pour réaliser les personnages animés et grâce à l’utilisation de la lumière et de la musique, les élèves deviennent créateurs au sein de l’univers onirique de la compagnie.

Après Abou Lagraa et Pierre Rigal, tous les deux danseurs et chorégraphes soutenus par la Fondation BNP Paribas, c’est au tour de la compagnie « The Paper Cinema » de participer au projet « Artists-in-Residence » pour créer et surtout transmettre à la jeune génération.

Artists-in-Residence" fait partie du programme Dream Up (anciennement Smart Start) orchestré par la Fondation BNP Paribas. Ce programme international d'éducation par la pratique artistique qui se déploie actuellement dans 8 pays d'Europe et 4 pays de la zone Apac couvrira en 2015 une trentaine de pays où BNP Paribas est implanté.

BNP Paribas développe des actions de mécénat dans la plupart des 75 pays où il est implanté, via ses différents métiers ou par l’action des fondations du Groupe, pour un montant de  40,5 millions d’euros.