La banque d'un monde qui change

S. Kuznetsova/J. Henin


Justine Henin et la Coupe Suzannne LenglenPARIS (AFP) - sam 10 jui, 17h40 - La Belge Justine Henin-Hardenne a remporté pour la troisième fois le tournoi de tennis de Roland-Garros en battant la Russe Svetlana Kuznetsova en deux sets 6-4, 6-4, samedi en finale.

C'est le cinquième titre du Grand Chelem gagné par la Liégeoise, âgée de 24 ans, déjà victorieuse à Paris en 2003 et 2005, à l'US Open en 2003 et à l'Open d'Australie en 2004.

Henin-Hardenne est la première joueuse à remporter Roland-Garros sans perdre un set depuis l'Espagnole Arantxa Sanchez en 1994. Elle est aussi la première à conserver son titre depuis l'Allemande Steffi Graf en 1996.

Tête de série N.5, elle partait largement favorite face à Kuznetsova (N.8), qui n'avait plus participé à une finale de tournoi majeur depuis sa victoire à l'US Open en 2004.

J. Henin
La Belge n'a pas joué à son meilleur niveau, mais s'en est sortie grâce à sa capacité à accélérer aux moments décisifs. Elle a ainsi réussi à conclure le premier set alors que Kuznetsova commençait à se régler en coup droit et avait refait un de ses deux breaks de retard (de 1-4 à 3-4). A nouveau en difficulté au début du deuxième set (0-2), elle s'est accrochée en défense, son point fort, et a su prendre des risques choisis, notamment en revers, pour revenir et conclure.

"J'ai pas mal souffert physiquement, je commençais à fatiguer depuis plusieurs jours. Je ne dormais pas bien et il y avait pas mal de nervosité, a avoué la Wallonne. Ce sont les points importants qui ont fait la différence".
Seule joueuse en activité à avoir remporté Roland-Garros plus d'une fois, Henin-Hardenne a confirmé son statut de meilleure joueuse du monde sur terre battue. Au classement WTA, elle va progresser jusqu'à la 3e place dès lundi.


"La première victoire à Roland-Garros, c'était spécial, mais trois ça fait beaucoup. Devant un Central en grande forme, c'était beaucoup d'émotions", a dit la joueuse, qui n'a jamais caché sa préférence pour le tournoi parisien par rapport aux autres épreuves du Grand Chelem.

Henin-Hardenne est la huitième joueuse à remporter au moins trois fois Roland-Garros. "Je rejoins de grandes championnes comme Monica Seles et Arantxa Sanchez", a souligné la Belge, qui reste tout de même à bonne distance de la détentrice du record, l'Américaine Chris Evert (7 titres de 1974 à 1986).
Cette victoire permet à Henin-Hardenne d'effacer le souvenir pénible de sa dernière finale de Grand Chelem en date. En janvier à l'Open d'Australie, elle avait dû abandonner en court de match face à Amélie Mauresmo à cause de maux d'estomac provoqués par la prise d'anti-inflammatoires.

S.KuznetsovaMalgré son échec, Kuznetsova a prouvé qu'elle était de retour au plus haut niveau. La Russe avait été victime d'une crise de confiance en 2005 à la suite de sa victoire surprise à l'US Open l'année précédente.

"C'est décevant, mais c'était quand même la finale de Roland-Garros. Je suis contente d'être arrivée jusque-là, même si je suis déçue de ne pas avoir su profiter de mes chances", a dit la joueuse de Saint-Petersbourg, qui devrait grimper de la 10e à la 6e place mondiale.
Press contact(s)
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2006 AFP (Agence France-Presse)
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.