La banque d'un monde qui change

Focus Climate Initiative - APT: comprendre la fonte du Pergélisol

  • 16.10.2014

Dans le cadre de Climate Initiative, son programme en faveur de la recherche sur le changement climatique, la Fondation BNP Paribas vous propose de voter pour votre projet favori jusqu’au 7 novembre 2014. Cette année, cinq nouveaux projets portés par des laboratoires d’envergure internationale ont été soutenus. Celui qui obtiendra le plus de votes recevra une subvention supplémentaire de 50 000 euros pour valoriser son travail auprès du grand public. Chaque semaine, découvrez en détails un des projets du programme Climate Initiative.

Le projet APT : « Acceleration of Permafrost Thaw by Snow-Vegetation Interactions »

Le réchauffement du climat entraîne la fonte du Pergélisol, le sol de la planète qui est gelé en permanence. On estime que ce phénomène pourrait libérer jusqu’à deux fois plus de CO2 que l’atmosphère en contient aujourd’hui, bouleversant l’environnement local des populations Inuits et ayant un effet dévastateur pour la planète.

>> Découvrir le projet en vidéo :

Si le projet APT obtient le plus de votes : que fera-t-il de la subvention supplémentaire ?

Science utile, science participative

La question de la fonte du Pergélisol concerne le monde entier mais encore davantage les populations Inuits dont les modes d’habitation, d’alimentation et plus largement de vie risquent d’être complètement bouleversées. L’équipe du projet APT souhaite faire de la communauté des Inuits une partie prenante du projet. L’école du village Inuit d’Umiujaq au Nunavik sera notamment équipée d’outils pour permettre aux élèves de relever des données sur la température du sol et la densité de la neige. Un travail précieux pour les chercheurs qui ne peuvent pas se rendre tous les jours sur le terrain. En outre, un site Internet permettra aux élèves de partager les données collectées et traiter de l’adaptation des communautés Inuits au changement climatique.

Principaux laboratoires impliqués : Laboratoire Takuvik (Université Laval / CNRS), Centre national de la recherche météorologique – Groupe d’étude de l’atmosphère météorologique (CNRM-GAME, Météo France / CNRS), Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement (LGGE, CNRS / UJF)