La banque d'un monde qui change

Les festivals de jazz en Afrique : les rendez-vous musicaux aux influences internationales

  • 27.04.2018

Au Maroc, en Tunisie, au Sénégal ou encore en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso, le jazz s’écoute aujourd’hui au sein de nombreux festivals de renom, soutenus par la Fondation BNP Paribas aux côtés des filiales du Groupe BNP Paribas. De mars à septembre, le continent africain donne rendez-vous à tous les amoureux du jazz et des musiques improvisées.

Plus de 20 ans de jazz en Afrique

Tout au long de l’année, l’Afrique accueille plusieurs festivals de jazz où se croisent grands noms de la musique et jeunes talents. Créés pour certains, il y a plus de 20 ans, ces festivals ont su évoluer au fil des années en mettant tous les genres musicaux à l’honneur. Des rendez-vous pour tous les publics au carrefour du jazz et des nouvelles influences.

En Tunisie, pour sa 13ème édition, le Festival Jazz à Carthage, soutenu par la Fondation BNP Paribas et UBCI, a réuni du 6 au 15 avril de nombreux artistes venus du monde entier autour d’une programmation éclectique. Cette année, le festival a fait la part belle à la nouveauté en invitant des artistes issus de la pop, du swing, de la soul et du R&B… Jeunes talents et musiciens reconnus sont venus se produire sur la scène du Festival Jazz à Carthage pour apporter un métissage culturel et musical. 

Au Maroc, Jazzablanca (14 au 22 avril 2018) et TANjazz (20 au 23 septembre 2018), tous deux partenaires de la BMCI, se sont lancés le même pari, celui de découvrir de nouveaux talents tout en soutenant les artistes marocains et africains résidant au Maroc. Aux sons de musiques actuelles du monde entier jusqu’aux résonnances de musiciens célèbres, la programmation variée de ces deux festivals, permet au Maroc de s’affirmer en pays multiculturel et ouvert sur le monde. 

C’est aussi dans un objectif d’échange culturel que le Saint Louis Jazz Festival, dont la Fondation BNP Paribas et la filiale BICIS au Sénégal sont partenaires, propose du 26 avril au 1er mai, une dizaine de concerts avec de grands noms de la musique et du jazz en tête d’affiche ainsi que des expositions et des concerts. Fondé en 1993 et avec plus de 92 000 spectateurs, le Festival International de Jazz de Saint Louis est aujourd’hui l’une des plus importantes manifestations internationales du jazz. Il invite les amoureux du jazz de toutes les générations à venir profiter de créations contemporaines et vivantes, sénégalaises et internationales.

Au même moment se déroulera, au Burkina Faso, le festival Jazz à Ouaga (27 avril au 5 mai 2018), partenaire  de BICIAB, devenu un évènement incontournable dans le paysage musical du pays. La programmation inventive exigeante ayant cette année pour thème l’Afro Jazz Mandingue, met l’accent sur les musiques dites de recherche avec les sons les plus aboutis et des musiciens professionnels. 

Les nouveaux rendez-vous jazz

En mars, le festival Jazz à Conakry en République de Guinée fêtait sa deuxième édition après le franc succès rencontré lors de son inauguration en mai 2017. Création avec le soutien de la Fondation et BICIGUI, durant 4 soirées inédites, le jazz instrumental et vocal a donc été mis à l’honneur avec ses influences issues de plusieurs périodes musicales telles que le middle, le be-bop, le Jazz latino et Salsa, Gospel et Soul music. 

Enfin, l’Abidjan Jazz by BICICI a été créé en 2012 par la filiale afin de renforcer son engagement en faveur du jazz. Il a pour objectif de faire la promotion de la musique Jazz de Côte d’Ivoire et de créer un rendez-vous mêlant artistes reconnus et talents naissants, prodiges locaux et pointures internationales.

La Fondation BNP Paribas et le jazz

Le soutien aux festivals, notamment en Afrique, vient compléter l’action de la Fondation BNP Paribas auprès des artistes de jazz qu’elle soutient. La Fondation s’attache en effet à faire connaître tous les artistes qu’elle soutient en élargissant leur audience et en développant des échanges avec les réseaux de la banque en France et à l’international. 

Crédit Photos : Jazzablanca - Pascal Bouclier / Jazz à Carthage - Maik Reichert / Jazz à Conakry - Franck Guillet

A lire aussi

Toutes les actualités
Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage