La banque d'un monde qui change

Un festival Piano aux Jacobins 2016, riche de jeunes talents

  • 05.09.2016

Pour la 37ème édition du festival toulousain, la programmation est résolument centrée sur les jeunes talents qui représentent cette année plus de la moitié des concerts. Tout en réservant le meilleur accueil aux plus grands noms du clavier.

Côté classique…

De jeunes interprètes tels que Téo Gheorghiu, Aaron Pilsan, Lucas Debargue, David Fray,ou Gina Alice, illustrent la richesse et la diversité de cette « nouvelle vague » du piano qui, pour beaucoup de mélomanes, reste à découvrir. Ce sera également l’occasion d’entendre l’intégrale du piano ravélien par le jeune toulousain Bertrand Chamayou, fidèle au public du festival de sa ville depuis 2007.

Mais Piano aux Jacobins, dont la renommée est internationale, veille aussi à inviter des grands noms du piano, permettant ainsi au public d’accéder à des concerts de haute portée. Artistes d’exception et amis du Festival, Richard Goode, Christian Zacharias, Nelson Goerner, Boris Berezovsky sont une fois de plus présents, de même que l’Américain Jeremy Denk, révélation du Festival 2014. 

Quant à Murray Perahia, son retour après une première apparition en 1999 donnera lieu à une soirée exceptionnelle dans le cadre de la Halle aux Grains.

Crédits : @ J.C. Meauxsoone

Côté jazz…

Depuis de nombreuses années, le festival a ouvert sa programmation aux pianistes de jazz, à l’instar de Jacky Terrasson et d’artistes toulousains tels que Philippe Léogé ou Rafael Pradal qui créera une innovante soirée de piano flamenco dans le cadre des Journées du Patrimoine.

Côté création…

Innover, surprendre, c’est ce que propose encore cette année le festival avec la première mondiale de l’Orféo de Silvia Colasanti, lors d’un vidéo concert, avec au clavier Sandro de Palma, sur des images d’Axel Arno. Cette commande a reçu le soutien de la Fondation BNP Paribas.