La banque d'un monde qui change

Dream Up : rencontre entre le chorégraphe Abou Lagraa et des jeunes danseurs de Sidi Moumen, Casablanca.

  • 17.06.2016

Abou Lagraa, chorégraphe et ambassadeur du programme Dream Up, fait danser les jeunes « étoiles » du quartier populaire de Sidi Moumen, banlieue de Casablanca, Maroc.


La venue d’Abou Lagraa avec qui certains ont travaillé 3 heures par jour pendant une semaine est un moment fort dans le programme Dream Up. 

Les 21 jeunes sélectionnés, 13 filles et 8 garçons âgés de 10 à 20 ans, auront eu l’occasion d’échanger et de suivre l’enseignement artistique d’Abou Lagraa qui, de son côté, a préparé avec Sophia Akhmisse, la directrice du Centre, un programme sur mesure à leur attention. 

> Découvrir le témoignage d'Abou Lagraa



“ J’aimerais leur donner la confiance en soi dont on a besoin pour s’épanouir et oser aller vers ce que l’on aime faire. La danse, pour moi, est un formidable vecteur de transmission et propose un langage universel, un langage du corps que tout le monde peut s’approprier quel que soit son âge, sa langue, sa condition, son niveau scolaire et même son handicap ”

Abou Lagraa

Projet Dream Up

C’est à l’automne 2015, à l’occasion de son 30e anniversaire, que la Fondation BNP Paribas a lancé son nouveau programme international de solidarité : « Dream Up ». Créé en faveur d’enfants et adolescents défavorisés, ce projet ambitieux a pour objectif de les accompagner dans la pratique d’une ou plusieurs activités artistiques et créatives. 

Présent dans 26 pays répartis sur les cinq continents, Dream Up s’adresse à des jeunes en situation d’exclusion sociale ou scolaire, de précarité, ou de handicap.

Pour Jean-Jacques Goron, Délégué Général de la Fondation BNP Paribas et responsable du mécénat Groupe, « la finalité de Dream Up […] est de lutter contre les exclusions, de favoriser l’égalité des chances et aussi d’encourager l’engagement bénévole des collaborateurs BNP Paribas. Notre volonté est de soutenir les projets pour trois ans au minimum car ce type de partenariat ne peut s’inscrire que dans la durée. » 

la finalité de Dream Up […] est de lutter contre les exclusions, de favoriser l’égalité des chances et aussi d’encourager l’engagement bénévole des collaborateurs BNP Paribas.

Pour enrichir ce programme et le personnifier, Dream Up a choisi pour ambassadeur Abou Lagraa, danseur et chorégraphe accompagné par la Fondation depuis plusieurs années dans son parcours artistique.

©Charles-Henry Frizon / CAPA PICTURES

Dream Up & Les Étoiles de Sidi Moumen, la musique accessible aux jeunes du quartier

Sidi Moumen est un arrondissement situé à l’est de Casablanca qui compte plus de 300 000 habitants. C’est un des plus grands et des plus pauvres quartiers de l’agglomération, avec une forte population de jeunes vivant dans des conditions précaires et ne disposant pas d’espace d’expression.

En plein cœur du quartier, le Centre Les Étoiles de Sidi Moumen propose aux jeunes un accès à la culture et à la création artistique, à travers des cours dans les domaines artistiques et les langues étrangères.

En juin 2015, la Fondation Ali Zaoua (et son Centre culturel Les Étoiles de Sidi Moumen) est retenue par la Fondation BMCI et la Fondation BNP Paribas pour bénéficier de l’aide du programme Dream Up.

Dès le mois septembre 2015, les inscriptions étaient ouvertes aux cours de musique Dream Up. Il y avait une quarantaine d’inscrits aux cours de musique en octobre, et actuellement ils comptent 80 bénéficiaires du programme, et continuent à recevoir de la demande ! Ils espèrent atteindre la centaine de bénéficiaires très bientôt… Âgés de 5 ans à 24 ans, les jeunes se partagent en deux niveaux de cours.

©Charles-Henry Frizon / CAPA PICTURES