La banque d'un monde qui change

Coupe Davis: la France bat la Suisse 3-2 et se qualifie pour les demi-finales (AFP)

  • 12.04.2004
LAUSANNE (AFP) - La France s'est qualifiée pour les demi-finales du Groupe mondial de la Coupe Davis de tennis en obtenant une victoire sans imprévu sur la Suisse, 3-2, dimanche à Lausanne.

Nicolas Escudé a obtenu le point décisif en battant Michel Kratochvil 7-6 (7/3), 6-4, 7-6 (8/6) en 2 heures 35 minutes dans le dernier simple. Vendredi, Federer avait donné le premier point à la Suisse en battant Escudé 6-2, 6-4, 6-4, avant que Arnaud Clément ne mette les équipes à égalité en dominant Ivo Heuberger en trois sets également, 6-3, 6-3, 6-2.v

Puis la France avait repris les devants samedi avec la victoire en double de Nicolas Escudé, associé à Mickaël Llodra, sur Federer, associé à Yves Allegro, 6-7 (4/7), 6-3, 7-6 (7/5), 6-3. Mais Federer avait à son tour rétabli l'équilibre en battant Clément 6-2, 7-5, 6-4, dans le troisième simple, dimanche.



Investi d'une lourde responsabilité, Escudé a parfaitement tenu son rôle. Certes, le coup de poker tenté en l'alignant d'entrée contre Federer a échoué. Mais il a pris une part considérable dans la victoire en double et n'a pas tremblé face à Kratochvil, entré sur le court "remonté comme une pendule".



Bien que classé actuellement 197e mondial à la suite de nombreux pépins physiques, celui-ci avait été préféré à Heuberger, assez inconsistant face à Clément. Après avoir tenté en vain de sortir des qualifications dans cinq tournois depuis le début de la saison, il s'est souvenu qu'il avait été 35e en 2002.



Les vigoureux encouragements des 7.000 spectateurs armés de lourdes cloches à vache, dont plus de la moitié portaient le maillot national rouge à croix blanche, ne lui ont cependant pas permis de renouveler son exploit de l'an dernier au premier tour. Aux Pays-Bas, il avait alors obtenu le troisième point de la victoire (3-2) en battant Martin Verkerk en quatre sets, dont deux aux jeux décisifs.



En servant extrêmement bien, Escudé, qui a passé 13 aces sans commettre une double faute, l'en a empêché. Le Suisse, piètre serveur, n'en a réussi qu'un seul et a totalisé 6 doubles fautes.



Ce qui fait 18 points d'écart qui ont pesé lourd dans la balance, surtout dans les deux jeux décisifs, le Français ayant perdu immédiatement dans les deux cas le break qu'il s'était procuré.



Dans le deuxième jeu décisif, il fut mené 6-3 avant de l'emporter 8-6. Qui sait ce qu'il se serait passé si Kratochvil n'avait pas dilapidé ses trois balles de set en tentant de se montrer agressif, Escudé donnant depuis quelques jeux de légers signes de lassitude...



Contre Federer, Clément avait subi d'emblée un double break pour être mené 4-0 et n'était parvenu à sortir la tête hors de l'eau qu'en cherchant à prolonger les échanges, souvent avec bonheur. Et surtout, en pilonnant systématiquement son revers au service et presque aussi souvent dans le cours du jeu.



Il parvint assez bien à ses fins dans le deuxième set, au cours duquel le N.1 mondial dut attendre l'avant-dernier jeu pour lui prendre son service. Et lui-même réussit trois égalités à 40-40 sur le sien, ce qui est déjà un petit exploit.



Quand Clément subit un quatrième break à la suite d'une double faute dès le premier jeu de la troisième manche, on put craindre un effondrement.


Il n'en fut rien, le Français continuant à jouer crânement sa chance jusqu'au bout face à un immense champion, trop isolé actuellement pour que la Suisse puisse envisager de gagner le trophée. v

En demi-finale, la France rencontrera l'Espagne, qui a battu à Palma de Majorque les Pays-Bas 4 à 1. Les Espagnols mènent actuellement quatre victoires à une en cinq confrontations contre les Français. Qui plus est, la rencontre aura lieu en Espagne !



L'Espagne, qui menait 2 à 0 vendredi, s'est finalement qualifiée en dépit de quelques frayeurs dimanche pour les demi-finales du groupe mondial de Coupe Davis de tennis, après avoir craint que le géant néerlandais Martin Verkerk ne renverse la vapeur.



"Les Pays-Bas sont une grande équipe et on peut être heureux d'avoir une équipe comme la nôtre qui nous a permis de les battre", a affirmé après la qualification la capitaine espagnol Jordi Arrese, qui a souffert sur le bord du court avant que ses joueurs n'arrachent la victoire.



Résultats:


- Quarts de finale

(+) Etats-Unis - Suède 4 - 1
(+) Belarus - Argentine 5 - 0
Suisse - (+) France 2 - 3
(+) Espagne - Pays-Bas 4 - 1



- Demi-finales (24 au 26 septembre):

Espagne - France
Etats-Unis - Belarus ou Belarus - Etats-Unis selon le tirage au sort