La banque d'un monde qui change

PORTLAND (Etats-Unis), 29 nov 2007 (AFP) - La finale de Coupe Davis oppose
ce week-end à Portland la Russie, qui postule pour un troisième titre en cinq
ans, aux Etats-Unis, qui courent derrière le Saladier d'argent depuis 1995.
D'un côté les nouveaux riches, sans grand passé mais vainqueurs en 2002 et
2006. De l'autre les vieux aristocrates, détenteurs du record de victoires
(31) mais bredouilles depuis leur victoire il y a douze ans à... Moscou.
A Portland, une page d'histoire va s'écrire en direct. Soit la Russie
devient définitivement l'équipe N.1 de ce siècle et le premier pays à défendre
son titre depuis la Suède en 1998.
Soit les Etats-Unis effacent douze années de frustration, la plus longue
disette de leur histoire, marquées par deux finales et quatre demi-finales
perdues, dont celle de l'année dernière... toujours à Moscou.
Si les deux pays se sont seulement rencontrés à trois reprises dans cette
épreuve, mais jamais durant l'ère soviétique, leurs affrontements ont déjà
marqué l'histoire de la Coupe Davis.
Du premier, en 1995, on se souvient du formidable courage de Pete Sampras,
vainqueur d'Andreï Chesnokov malgré une crise de crampes qui lui a valu d'être
porté du court sans avoir la force de serrer la main de son adversaire.

Surface: enfin du dur!
----------------------
Du dernier, en 2006, on retiendra le point décisif apporté par l'improbable
Dmitry Tursunov avec une victoire sur Andy Roddick 17-15 au cinquième set.
Entre-temps, il y a eu un premier tour en 1998 à Stone Mountain où un
débutant du nom de Marat Safin, alors 170e mondial, avait failli créer la
sensation face à Agassi et Courier.
Après ces trois rencontres, toutes conclues sur le score de 3-2,
qu'attendre de l'acte IV? A première vue, ça s'annonce une nouvelle fois
équilibré. Mais les Etats-Unis auront l'avantage du terrain pour la première
fois dans une finale depuis 1992 et comptent bien en profiter.
Sans la moindre hésitation, ils ont opté pour une surface dure pour placer
leurs deux joueurs de simple Andy Roddick, 6e mondial, et James Blake, 13e,
dans les meilleurs conditions. Loin de la terre battue honnie, surface sur
laquelle ils ont été battus en demi-finale en 2006, 2002 et 2000 et en finale
en 2004.
Les Américains comptent également énormément sur le point du double avec
les jumeaux Bryan, N.1 mondiaux depuis 2005, qui n'ont perdu qu'une seule de
leurs treize rencontres de Coupe Davis.

Embarras du choix côté russe
----------------------------
S'il n'offre aucune alternative en cas de pépin de Roddick ou Blake, le
groupe US, reconduit tel quel pour la huitième rencontre de rang, brille par
son homogénéité et facilite les choix du capitaine Patrick McEnroe.
C'est tout le contraire pour son homologue russe Chamil Tarpischev qui
dispose d'une demi-douzaine de joueurs de simple pour composer son puzzle.
Mais le rusé Russe adore ça.
Souvent, il change la composition de son équipe à la dernière minute au gré
des coups de poker tactiques et des états de forme. Lors de la victoire sur la
France (3-2) en quarts de finale, il a ainsi aligné quatre joueurs différents
en simple (Davydenko, Youzhny, Andreev et Safin) et opté pour un surprenant
Davydenko-Andreev en double.
Pour la finale, il a, pour la première fois de l'année, reconduit la même
équipe: le quatuor Davydenko-Youzhny-Andreev-Tursunov qui avait battu
l'Allemagne (3-2) en demi-finale, au détriment de Safin, le grand absent.
Ce week-end encore, Tarpischev a brouillé les cartes en n'alignant son
leader Davydenko, 4e mondial, qu'en double en raison de son bilan calamiteux
face à Roddick (0-5) et Blake (0-6).
Deux destins et deux visions différentes: la finale s'annonce croustillante.


Programme de la finale de Coupe Davis entre
----------------------------
les Etats-Unis et la Russie de vendredi à dimanche à Portland (Oregon) après
le tirage au sort effectué jeudi:

Vendredi (à partir de 13h00 locales, 21h00 GMT)
Andy Roddick (USA) - Dmitry Tursunov (RUS)
James Blake (RUS) - Mikhail Youzhnyy (RUS)

Samedi (à partir de 12h30 locales, 20h30 GMT)
Mike et Bob Bryan (USA) - Igor Andreev et Nikolay Davydenko (RUS)

Dimanche (à partir de 13h00 locales, 21h00 GMT)
Andy Roddick (USA) - Mikhail Youzhnyy (RUS)
James Blake (RUS) - Dmitry Tursunov (RUS)

Press contact(s)
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2007 AFP (Agence France-Presse)
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.