La banque d'un monde qui change

Coupe Davis - Espagne-France: Forget compte sur le double (AFP)

  • 20.09.2004

PARIS, 17 sept (AFP) - Le capitaine de l'équipe de France de tennis, Guy Forget, compte sur la paire de double composée de Fabrice Santoro et Mickaël Llodra pour créer la surprise face à l'Espagne en demi-finale de la Coupe Davis du 24 au 26 septembre à Alicante.



"Nous avons l'une des meilleures équipes du monde et c'est peut-être le seul match pour lequel nous partons favoris", a déclaré Forget vendredi à Roland-Garros, où l'équipe de France a commencé sa préparation.



Même si l'annonce officielle n'a pas encore été faite, il ne fait guère de doute que le capitaine va reconstituer cette paire réputée sur le circuit international pour avoir remporté les deux derniers Internationaux d'Australie.



La page des "problèmes de comportement" qui avaient conduit Forget à écarter Santoro de l'équipe au début de la campagne 2004 a été tournée et de toute façon, Nicolas Escudé, partenaire de Llodra au premier tour face à la Croatie et en quart de finale contre la Suisse, est blessé à une épaule.



Pour leur quatrième match ensemble en Coupe Davis (2 victoires, 1 défaite), Santoro et Llodra auront fort à faire face à Tommy Robredo et Rafael Nadal. Les deux jeunes joueurs de 22 et 18 ans ont commencé à se faire une réputation en double cette saison en remportant leur première victoire sur le circuit à Chennai (Chine) et en atteignant les demi-finales de l'US Open.



L'Espagne favorite



"Je compte vraiment sur ce point-là, assure pourtant Forget. Après il faudra en grappiller deux autres. Où et comment, je ne sais pas", admet le capitaine, privé de son N.1 Sébastien Grosjean, qui a mis un terme à sa saison en invoquant une blessure.



S'il reconnaît que les Espagnols sont favoris, Forget souligne que "Moya et Ferrero ont connu des baisses de régime ces derniers temps". "Si on jouait Roland-Garros la semaine prochaine, ils ne feraient pas partie des principaux favoris", remarque-t-il.



Il garde bien sûr le secret sur l'identité des hommes qui disputeront les simples à Alicante, mais à entendre ses propos on devine qu'Arnaud Clément tient la corde, malgré une saison décevante. "Il ne m'a jamais déçu. En Coupe Davis, il revêt un habit de justicier et met un point d'honneur à tout donner pour ses copains et pour son pays", assure Forget.



Pour la deuxième place, le capitaine a le choix entre l'expérience de Fabrice Santoro ou la fraîcheur de Mickaël Llodra. Mais le premier pourrait avoir du mal à enchaîner trois matches en cinq sets gagnants sur la terre battue espagnole alors que le second est nettement estampillé "surface rapide".



Reste la possibilité de redonner sa chance à Paul-Henri Mathieu, près de deux ans après sa traumatisante défaite dans le cinquième match décisif de la finale 2002 contre la Russie.



Pour l'instant, il souffre d'une angine. Après sa défaite en quarts de finale de Bucarest vendredi, il rejoindra l'équipe de France que samedi, sur place, à Alicante.



Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

© 2004 Agence France-Presse

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations