La banque d'un monde qui change

Bienvenue dans l’univers des Volunteered Slaves

  • 12.05.2017

Guérisseuse, décloisonnée, aérienne, « groovy »… Les adjectifs sont nombreux lorsqu’il s’agit de décrire la musique des Volunteered Slaves. Il faut surtout plonger un peu dans leur histoire pour mieux comprendre la musique qui émane de ce collectif bouillonnant de talents, d’origines et d’idées.

12 artistes, 4 albums et une énergie incomparable

The Volunteered Slaves, c’est un sextet qui, après quinze années d’existence, se transforme en un groupe de douze : douze musiciens venus de tous les horizons. A l’origine, ils font connaissance au festival Jazz in Marciac (édition 2002), où ils se rapprochent et décident de se lancer dans l’aventure musicale qu’est devenu leur groupe. Au gré de compositions originales (Kahina, Tahrir Square...) et de reprises aux arrangements subtils (Rock It, Don’t Stop ‘til You Get Enough), ils tracent leur route et sortent un album, puis un deuxième et encore un troisième. 

Le quatrième et dernier opus de cette lignée, Ripcord, est sorti le 14 avril sous le label Cristal Records et est un puissant OVNI : Jazz ? World ? Afrobeat ? Hip hop ? Rock ? Funk ? Chaque membre des Volunteered Slaves semble avoir mis un morceau de lui-même et de ce qui le fait vibrer à contribution pour produire cet album inclassable. 

On compte en effet au sein du groupe, entre autres, un slameur de Chicago, un pianiste normand, une rappeuse du Cameroun, un bassiste d’Algérie, une chanteuse de Paris d’origine congolaise et japonaise… C’est dire la richesse musicale des Slaves. 

Kahina, extrait de l'album Ripcord des Volunteered Slaves.

Un groupe à voir en live !

La musique les mène aux quatre coins du monde, où ils jouent sur scène avec une énergie redoutable : à douze, sans partition, c’est là que la puissance musicale du groupe prend corps. Vous pourrez d’ailleurs écouter les Slaves le 11/05 au Café de la Danse à Paris, mais aussi lors de leur tournée des festivals, cet été : Jazz à PorquerollesJazz in Marciac et Jazz en Baie (à Carolles) sont au programme !

En 2016, la Fondation BNP Paribas a décidé d’accompagner The Volunteered Slaves dans leurs projets, comme elle le fait pour de nombreux artistes de jazz depuis plus de 20 ans.

The Volunteered Slaves

https://thevolunteeredslaves.bandzoogle.com

Pour en savoir plus sur The Volunteered Slave : actualités, musique, concerts...

Découvrir

A lire aussi