La banque d'un monde qui change

Anne Teresa de Keersmaeker présente Work/Travail/Arbeid

  • 04.03.2016

La Fondation BNP Paribas, l’un des rares mécènes de la danse contemporaine, soutient «l’exposition chorégraphiée» : «Work/Travail/Arbeid» de la chorégraphe belge flamande Anne Teresa de Keersmaeker. 

Que se passerait-il si on présentait une chorégraphie comme une exposition ? C’est la question que s’est posée Anne Teresa De Keersmaeker et qui l’a amenée à créer "Work/Travail/Arbeid". Cette «exposition chorégraphiée» déconstruit une pièce déjà existante : Vortex Temporum qui a été spécialement réécrite pour l’espace muséal. La danse n’est donc pas seulement introduite dans un musée mais elle est repensée comme une exposition

Crédit photographique : Anne Van Aerschot

Les visiteurs peuvent se déplacer librement, se rapprocher ou se mêler aux danseurs de Rosas et aux musiciens de l’Ensemble Ictus. Ils sont ainsi partie prenante du processus de création. Cette pièce constitue donc une forme d’exposition entièrement nouvelle, une véritable performance d’une durée quotidienne de dix heures, qui s’étire sur neuf jours du 26 février au 6 mars 2016.

Crédit photographique : Anne Van Aerschot

Pour la Fondation BNP Paribas, mécène des musées comme de la création chorégraphique contemporaine, soutenir "Work/Travail/Arbeid" s’est imposé comme une évidence, à la fois par le caractère pionnier du projet chorégraphique et muséal, et par la grande qualité des lieux associés : l’œuvre a d’abord été présentée au centre d’art Wiels de Bruxelles en 2015 et sera visible du 8 au 10 juillet 2016 à la Tate Modern de Londres.