Nouvelles mobilités

Partout dans le monde, la prise de conscience est bien réelle quant à la nécessité de réduire l’utilisation de la voiture, surtout dans les zones urbanisées, pour parvenir à réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Dans un tel contexte, il nous appartient de repenser nos habitudes, d’inventer de nouveaux usages et donc d’encourager la mobilité durable. En tant que grande entreprise internationale et grand groupe bancaire pleinement engagé dans la transition écologique, BNP Paribas entend bien utiliser les moyens humains, technologiques et financiers à sa disposition pour faire partie de la solution et ainsi contribuer à faire bouger les lignes. Être la banque des nouvelles mobilités, c’est accompagner le financement de la transition des acteurs du secteur automobile et accélérer le déploiement de solutions de mobilité alternatives pour nos clients et nos collaborateurs.

Les ambitions de BNP Paribas en matière de mobilité

Proactif, le Groupe opère cette transition vers une mobilité plus durable grâce à plusieurs de ses filiales, intervenant sur toute la chaîne de valeur, en fonction des typologies de clientèle. Ainsi, sur la clientèle Entreprise, BNP Paribas accompagne ses clients du secteur automobile dans leur transition, tant sur le plan des financements de flottes et des infrastructures associées, que sur celui de la distribution des offres. Pour ses clients particuliers et ses collaborateurs, le Groupe se met en ordre de marche pour proposer des solutions de mobilité alternatives, des offres de micro mobilité pour changer les usages ou encore des véhicules « verts ».

Enfin, agir concrètement pour accélérer ces changements, c’est aussi participer à de nombreuses initiatives ou nouer des partenariats stratégiques avec des acteurs clés du secteur de la mobilité.

« La mobilité se réinvente en profondeur pour devenir un levier majeur de la réduction des émissions de CO2 et ainsi contribuer à une société durable. De nombreuses solutions existent déjà pour basculer vers une mobilité plus durable, aux côtés d’acteurs plus traditionnels : de l’hydrogène vert en passant par la capture, le stockage et la valorisation du CO2, des carburants synthétiques à la recherche d’autres énergies alternatives pour fabriquer des batteries jusqu’à leur recyclage... Autant de progrès très prometteurs ! »

Alain van Groenendael

Président et Directeur Général d'Arval

Un contexte réglementaire qui incite à une mobilité plus durable

Un peu partout dans le monde, la mobilité est au cœur des enjeux sociétaux et fait l'objet de nouvelles réglementations et de politiques publiques qui visent à favoriser la neutralité carbone, à différentes échéances : neutralité carbone de l’UE d'ici 2050 et le retour des États-Unis dans l'Accord de Paris depuis février 2021.

L’annonce par la Commission européenne, au mois de juillet 2021, de la fin des motorisations émettrices de CO2 pour l’année 2035 a relancé l’intérêt pour les énergies alternatives. Si les véhicules alimentés au gaz ou à l’hydrogène deviennent envisageables pour les flottes automobiles, c’est surtout l’électricité qui s’impose comme le successeur le plus probable du « tout pétrole ».

En septembre 2021 en France, la loi « Climat et résilience » prend des mesures plus strictes. Elle amplifie notamment plusieurs points de la loi d’Orientation des Mobilités de 2019, avec de nombreuses mesures qui auront des conséquences importantes pour les entreprises, les acteurs publics mais également les collectivités, en matière d’organisation des déplacements et de transition énergétique. 

Accompagner nos clients du secteur automobile dans leur transition

Par le biais de ses filiales Arval et BNP Paribas Leasing Solutions, BNP Paribas accompagne déjà les entreprises désireuses d’entamer la transition énergétique de leur flotte avec des véhicules et engins (tracteurs, équipements de construction et camions) plus durables. 

Le rôle de la finance dans la mobilité durable

BNP Paribas a l’ambition de devenir le premier partenaire en matière de conseil et de financement de la mobilité. Sa position unique et sa filiale dédiée, Arval, lui permettent de faire le pont entre les parties prenantes impliquées dans les infrastructures de mobilité : constructeurs automobiles, sociétés et autorités publiques cherchant à financer des projets d'infrastructures de mobilité, banques et investisseurs institutionnels. 

Encourager et accélérer la mobilité à zéro émission sera possible grâce à des partenariats entre la recherche, les entreprises et la finance. Cette synergie permettra de trouver des investissements et des solutions de financement innovantes pour une montée en puissance et un déploiement massif des technologies vertes. La mobilité décarbonée pourrait bientôt devenir une réalité, mais cela passera nécessairement par une adaptation de l’écosystème de financement. Le volume de capitaux nécessaires pour parvenir à une mobilité durable est considérable. Selon les estimations de BloombergNEF, le coût de la feuille de route pour l’électricité et l’hydrogène propres se situerait entre 78 000 et 130 000 milliards de dollars de nouveaux investissements d’ici à 2050 pour couvrir l’augmentation de la production d’électricité et le réseau électrique, ainsi que la fabrication, le stockage et le transport de l’hydrogène. 

Le secteur automobile n’était pas initialement perçu comme le secteur le plus porteur pour émettre des obligations vertes. Et pourtant les choses changent, notamment sous l’impulsion de la régulation européenne de 2020, qui exige que les véhicules nouvellement fabriqués n'émettent pas plus de 95 g de CO2/km, sous peine d’amendes conséquentes pour les constructeurs. Les progrès technologiques leur ont permis de s’aligner sur l’Accord de Paris, et donc d’accéder au marché des obligations vertes. Pour Volvo Cars par exemple, BNP Paribas a joué un rôle de conseil pour la mise en place d’un cadre d’obligations vertes afin de financer des investissements pour réaliser 50 % de ses ventes de véhicules entièrement électriques d'ici 2025, le reste provenant d'hybrides. 

En janvier 2020, la création de l’Hydrogen Council Investor Group, comprenant plusieurs banques et sociétés d’investissement, dont BNP Paribas, a pour objectif de mobiliser les investisseurs du monde entier autour d’investissements financiers à grande échelle dans l’infrastructure et l’énergie renouvelable. 

Une jeune femme charge sa voiture électrique à une station

Comment BNP Paribas accompagne-t-il ses clients dans leur transition de mobilité durable ?

BNP Paribas a pu soutenir la stratégie du constructeur Hyundai et fournir le premier financement de la mobilité à l’hydrogène au monde à Hyundai Motor Group en Suisse. Plus de 150 000 véhicules fabriqués par Hyundai Motor Group ont ainsi été financés par BNP Paribas en 2020 dans le cadre de ce partenariat mondial. En 2021, BNP Paribas a participé à l’une des trois plus grosses « spin off »  d’Europe pour permettre à Daimler Truck, qui compte parmi l’un des plus grands constructeurs de véhicules commerciaux au monde, avec plus de 40 installations de production, d’accélérer sur la voie du transport neutre en CO2. Cette opération doit permettre à Daimler Truck de financer les évolutions technologiques, induites par l'électrification et la numérisation, qui exigent des investissements substantiels dans la recherche et le développement, tout en mettant l'accent sur les moteurs électriques à pile à combustible ainsi que sur les moteurs électriques à hydrogène, avec des camions et bus autonomes pilotés par logiciel.  

Qu'est-ce qu'une "spin off" ?
Dans le domaine de la finance, le terme "spin-off", d’origine anglo-saxonne, désigne le fait de créer une nouvelle société à partir d’une branche d’activité d’une société déjà existante.

Movin'On

Initié par Michelin, Movin'On, est un écosystème mondial de co-innovation dédié à la mobilité durable qui fédère plus de 300 acteurs.

La gouvernance partagée de Movin’On regroupe 10 CEOs, dont Jean-Laurent Bonnafé, CEO de BNP Paribas.

L'objectif de Movin’On est de proposer des solutions concrètes pour : 

  • combattre le changement climatique et la pollution de l’air ;
  • explorer de nouvelles solutions de transport durables ;
  • repousser le « jour du dépassement » et régénérer les ressources. 

Lors du sommet international de la mobilité durable Movin'On en juin 2021, des experts de BNP Paribas se sont penchés sur « la mobilité de demain » et sont intervenus sur trois grands thèmes : le rôle de l'hydrogène dans la transition écologique, l'efficacité énergétique et la mobilité des entreprises.

Lire l'article

S’engager pour nos clients dans l’appropriation de nouvelles mobilités 

De la propriété à l'utilisation flexible et à la micro-mobilité

Comprendre les préoccupations de nos clients pour tout ce qui a un impact financier sur leur vie – que cela touche au monde bancaire ou non - relève pleinement des missions de BNP Paribas. Si l’automobile est au centre de leurs préoccupations, il appartient au Groupe de les aider à anticiper et à s’approprier de nouveaux modes de déplacement qui répondent aux objectifs d’une société plus durable. Mobilité douce, covoiturage, autopartage, énergies vertes : les solutions d’éco mobilité séduisent, même si le poids des habitudes constitue le frein principal à leur déploiement. La crise sanitaire a involontairement été l’un des déclencheurs les plus efficaces pour le développement des usages des mobilités douces, comme le vélo, la trottinette ou encore le scooter. 

Parmi les tendances fortes observées ces derniers mois, « la location plutôt que la possession » a également le vent en poupe, et la location de véhicule ne fait pas exception. Les achats et locations de véhicules électriques progressent également rapidement sous la pression des gouvernements pour des énergies plus vertes, ouvrant la voie à de nouvelles opportunités de financement et de service.

Ce mouvement vers des véhicules hybrides ou électriques s’accompagne d’une digitalisation de leur distribution sous l’impulsion, bien souvent, de nouveaux acteurs majeurs. Les clients ont besoin d'être rassurés sur ces nouveaux modes de consommation et sont en demande de services associés comme des offres groupées voiture + solution de charge, la livraison à domicile ou encore la certification de voitures d'occasion.

De nombreux outils de financement, comme des solutions de crédit à la consommation, de leasing et d’assurance, entrent en jeu. Le Groupe propose aux clients particuliers une offre complète de solutions de financement avec BNP Paribas Personal Finance, ainsi qu’une solution en matière d’assurance des emprunteurs en partenariat avec BNP Paribas Cardif. En Belgique, Cetelem a pour sa part lancé un prêt à la mobilité pour les nouveaux modes de transports durables. 

84 % des entreprises européennes ont déjà mis en œuvre ou prévoient de mettre en œuvre des solutions de mobilité pour leurs salariés dans les trois prochaines années. En cohérence avec les offres proposées à ses clients pour réduire leur empreinte Carbone, le Groupe agit également en son sein, afin de réduire celle de ses équipes. 

Un homme se balade sur un gyroroue dans un parc


Initié en 2018, le programme participatif Green Company for Employees a l’ambition d’accélérer la réduction des impacts environnementaux directs de BNP Paribas, en donnant une place centrale à l’action des collaborateurs. Promouvoir la mobilité durable est l’un des axes de travail du programme avec plusieurs engagements concernant la politique voyage, le partage des trajets et des véhicules ou encore la mise en place des offres collaborateurs pour les aider dans leur transition vers une mobilité plus verte. 

Pour ses collaborateurs en France, BNP Paribas SA expérimente en 2022 le forfait mobilité durable, destiné à promouvoir des moyens de mobilité « verte/douce » pour leurs trajets domicile-travail. 

En participant activement chaque année à la « Semaine européenne de la mobilité » (près de 3 000 villes, réparties dans 53 pays) par exemple, les filiales de BNP Paribas lancent des initiatives pour encourager leurs collaborateurs à adopter des moyens de transport plus respectueux de l’environnement, comme par exemple le Défi « Bike to Work » de sa filiale slovaque, qui encourage ses collaborateurs à réduire leur impact carbone.  

Arval

Créée en 1989 et présente dans 30 pays, Arval est une filiale du groupe BNP Paribas. En 2004, elle a été la première entreprise de location de véhicules à signer le Pacte mondial des Nations Unies. Depuis décembre 2019, sa nouvelle signature de marque "For The Many Journeys In Life" incarne la volonté d’Arval d'accompagner ses clients dans le déploiement de solutions de mobilité fluides, simples et adaptées à leurs besoins.  

L’Arval Mobility Observatory est une plateforme de recherche et d’informations devenue une référence incontournable en matière d’analyse et de prévision des tendances de la mobilité. Sur le terrain, Arval révolutionne déjà la mobilité dans les villes et expérimente par exemple un projet innovant de navette autonome 100 % électrique à Rueil-Malmaison (92).  Elle propose à ses entreprises clientes d’installer des Mobility Hubs dans lesquels leurs collaborateurs ont accès à un ensemble de solutions de mobilité partagées (vélos, voitures, trottinettes, scooters) réservables via une application dédiée, l’Arval Mobility App

En 2020, Arval s’était donné l’objectif de louer 500 000 véhicules électrifiés (hybrides et électriques) d’ici à la fin 2025. Face à l’accélération de la transition énergétique au sein des entreprises, elle a revu ses objectifs à la hausse en passant à 700 000 véhicules électrifiés en 2025, soit un tiers de sa flotte totale louée dans le monde.  

© oneinchpunch, BONNINSTUDIO, Pascal Huot, Kalyakan