Inclusion financière et sociale

Acteur majeur d’une société plus juste et inclusive, le Groupe déploie de nombreuses initiatives en faveur de l’inclusion financière et sociale des personnes les plus fragiles. BNP Paribas agit de longue date au plus près des territoires, en faveur de leur développement économique, social mais également culturel. Il le fait à travers l’accompagnement de clients fragiles, le soutien à l’économie sociale et solidaire ou encore via ses programmes de mécénat, fort de relations nouées de longue date avec des partenaires locaux engagés.

Des modèles bancaires inclusifs et innovants  

Les engagements de BNP Paribas en faveur de l’inclusion financière directe des clientèles les plus fragiles se traduisent par de nombreuses initiatives de son pôle opérationnel  « Commercial, Personal Banking & Services » (CPBS). Ce dernier réunit les réseaux de banques de détail ainsi que plusieurs métiers spécialisés : plateformes pour l’identification et l’accompagnement des clients en situation de fragilité financière (Axelle), solutions pour accompagner au mieux les clients porteurs d’un handicap, nouveaux modèles bancaires tel que Nickel… 

Nickel est une solution disponible en ligne, chez les buralistes ou dans les points Nickel. Il s’agit d’un compte courant accessible à tous, sans conditions de revenus. Depuis sa création, plus de 2 millions de comptes ont été ouverts. Après son arrivée sur le marché espagnol en décembre 2020, où il compte atteindre 3 000 points de vente et 700 000 clients à l’horizon 2024, Nickel exportera en 2022 son modèle innovant au Portugal et en Belgique. 

6 M

de bénéficiaires de produits et services favorisant l'inclusion financière d'ici 2025


Une inclusion financière qui passe aussi par la microfinance

Le Groupe agit aussi indirectement sur l’inclusion financière, en soutenant des institutions de microfinance (IMF) à travers le monde – dans 14 pays à fin 2021. Le montant de ce soutien s’élevait ainsi à 367 millions d’euros en 2021, ce qui a permis de financer 22 IMF directement et plus de 100 indirectement, à travers des fonds dédiés. Ces microcrédits, en faveur des populations défavorisées et exclues du système bancaire traditionnel, soutiennent le développement des petits projets économiques afin d’aider notamment les femmes entrepreneures dans les pays émergents.

 La microfinance en chiffres 

367 M€

DE CRÉDITS OU INVESTISSEMENTS EN 2020 


1,2 Md€

DE CRÉDITS CUMULÉS DEPUIS 1989 

2,9 M

DE BÉNÉFICIAIRES DE MICROCRÉDIT SOUTENUS INDIRECTEMENT DEPUIS 1989 

« L’inclusion financière a pour but d’améliorer l’accès de chacun, quelle que soit sa situation, aux produits financiers. Ce dont la plupart des personnes souffrant d’exclusion financière manque, c’est d’éducation sur le sujet. Il leur faut ensuite un accès aux services financiers en eux-mêmes : c’est là que la microfinance intervient. » 

Claudia Belli

Responsable Relations avec la société civile, Inclusion Financière et partenariats de BNP Paribas  

Le volontariat et le mécénat

La politique de mécénat de BNP Paribas en faveur de la culture, de la solidarité et de l’environnement est aussi renforcée par les actions de ses collaborateurs. Le Groupe a ainsi lancé un programme visant un objectif ambitieux d’un million d’heures de mécénat de compétences réalisé par ses collaborateurs à travers le monde – un objectif atteint fin 2021, et que le Groupe a décidé de renouveler.

En savoir plus
Bénévoles en train de ramasser les déchets dans la nature

Améliorer l’inclusion des jeunes

Engagé de longue date auprès des jeunes, BNP Paribas a renforcé son soutien depuis le début de la crise sanitaire. En tant que banque, nous avons créé de nouveaux produits pour permettre aux jeunes de financer leurs études, tout en aidant des associations, notamment en France, à soutenir les jeunes autour de la continuité pédagogique, l’égalité des chances ou la précarité et détresse psychologique.  

BNP Paribas agit aussi pour les jeunes en tant qu’employeur : en partenariat avec plus de 400 écoles, universités et organismes de formations en France, le Groupe recrutait ainsi en 2020 en France 2000 étudiants en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. À l’international, cela se traduit par des parcours à l’intégration « on the job », le mentorat, des « graduate programmes » pour renforcer le networking, ou le développement de formations certifiées pour les jeunes diplômés travaillant au sein de BNP Paribas.  

Accompagner les entrepreneurs à impact

Nous accompagnons les acteurs de l’entrepreneuriat social depuis près de 10 ans : à fin 2021, ce soutien atteignait 2,35 milliards d’euros de financements et d’investissements. Grâce à une offre sur mesure diversifiée, notamment via le dispositif Act for Impact, les entrepreneurs à impact ont accès à des conseillers dédiés, à des produits et services financiers ou extra-bancaires adaptés à leurs besoins spécifiques, et à un réseau de partenaires-clés pour les accompagner dans leur développement.

« L'idée est d'identifier les problèmes sociaux et environnementaux – le chômage, la précarité, le mal logement, le réchauffement climatique – et de se dire que des solutions existent. La finance solidaire est là pour en accélérer le développement. »

Marie-Geneviève Loys Carreiras

 Responsable Investissements Solidaires de BNP Paribas Asset Management  

LA FONDATION BNP Paribas

 Par ailleurs, la Fondation BNP Paribas œuvre à soutenir des initiatives en faveur de la culture, de la recherche, de la solidarité auprès des jeunes, des populations défavorisées ou encore des réfugiés. 

Découvrez les actions de la Fondation BNP Paribas

Accélérer le développement des contrats à impact

Afin de mobiliser la finance en faveur d’actions positives pour la société, BNP Paribas soutient depuis plusieurs années le développement de produits financiers indexés sur l’impact social ou environnemental comme le Contrat à Impact, outil financier permettant le financement d’innovations sociales ou environnementales par des partenariats publics privés d’un nouveau genre. Des investisseurs préfinancent des projets d’Economie Sociale et Solidaire et sont éventuellement remboursés et rémunérés par l’Etat en fonction de l’atteinte de résultats d’impact, évalués par un expert indépendant. En 2016, BNP Paribas a structuré pour l’ADIE le premier Contrat à Impact Social français, sur le modèle des Social Impact Bonds qui existaient déjà dans d’autres pays.  

Cinq ans plus tard, les Contrats à Impact (CI) continuent de se développer et BNP Paribas s’est positionné comme leader dans leur montage, accompagnement et financement : à fin 2021, 12 projets ont été lancés en France, aux Etats-Unis, en Belgique et en Ethiopie pour un montant total structuré de 39 millions d’euros et un montant investi de 13,5 millions d’euros. Ce mécanisme original permet à des investisseurs à impact de soutenir un programme innovant, fondé sur la prévention, labellisé par l’Etat et mené par un acteur de l’économie sociale et solidaire sur des thématiques sociétales variées: aide aux personnes sans domicile fixe, réinsertion professionnelle, soutien aux jeunes et aux familles en situation de précarité, création de filières d’économie circulaire, lutte contre le gaspillage alimentaire... 

Le Contrat à Impact en 4 dates 

2010

Lancement du premier « Social Impact Bond » en Grande-Bretagne pour réduire la récidive  des personnes sortant de prison

2016

BNP Paribas structure le tout premier Contract à Impact Social (CIS) de France avec l’ADIE, pour promouvoir l’insertion économique et sociale d’habitants en zone rurale isolée grâce au microcrédit

2020

Le Groupe structure son 10e Contrat à Impact et 1er en Belgique pour la réinsertion sociale et professionnelle des jeunes adultes sans-abris.

2021

Lancement d’un projet expérimental avec Médecins du Monde en France en faveur des personnes souffrant de troubles psychiques sévères. 

« En soutenant concrètement une initiative, nous souhaitons entraîner d’autres financeurs vers l’investissement à impact et créer un effet de levier. Un Contrat à Impact est considéré comme réussi s’il atteint des objectifs chiffrés précis, fixés au préalable et mesurés par un évaluateur indépendant. À chaque fois, l’objectif est de prouver que prévenir vaut mieux que guérir ! » 

 Maha Keramane 

 Responsable du Positive Impact Business Accelerator de BNP Paribas

Déclaration de BNP Paribas relative aux Droits de l'Homme 

En 2012, pour assurer le respect des droits de l’Homme dans sa sphère d’influence, le Groupe a rédigé une déclaration dédiée afin de marquer son engagement en la matière :


Femme indienne et son fils

Photos : © loreanto / rocketclips / Viacheslav Lakobchuk / Confidence /  industrieblick / insta_photos / gustavofrazao