TCFD 2020 : Etat des lieux des actions de BNP Paribas contre le réchauffement climatique

  • 17.05.2021

Fortement engagé dans la lutte contre le changement climatique depuis 2011, BNP Paribas publie aujourd’hui son deuxième rapport annuel dédié à la description de son approche, de ses analyses et de sa gestion des risques et opportunités liés aux dérèglements climatiques.

Comme l’année dernière, cet exercice de transparence est réalisé suivant les recommandations de la Task force for Climate related Financial Disclosures (TCFD), un groupe de travail créé en 2015 par le Conseil de stabilité financière du G20 pour améliorer l’information financière relative au climat. Ces recommandations forment un cadre international de reporting structuré par quatre piliers : Gouvernance, Stratégie, Gestion des risques et Indicateurs & Objectifs.

TCFD 1 Gouvernance

BNP Paribas supervise les enjeux climatiques au plus haut niveau de l’entreprise

Au vu de leur importance, les enjeux climatiques sont supervisés par les plus hautes instances dirigeantes de BNP Paribas, le Conseil d’administration et la Direction Générale du Groupe, avec une implication personnelle de son Administrateur Directeur Général, Jean-Laurent Bonnafé. Le Conseil d’administration et ses comités spécialisés ont abordé dix fois les thématiques climatiques en 2020.

La stratégie climat est intégrée à l’ensemble des processus et activités du Groupe, à la fois par la voix managériale et par l’implication des Métiers et de plusieurs directions fonctionnelles, dont la Direction de l’Engagement d’Entreprise, la Direction de la Responsabilité Sociale et Environnementale et la Fonction Risques.


BNP Paribas place les enjeux climatiques au cœur de sa stratégie et de ses activités

Les conséquences, directes et indirectes, du changement climatique pour BNP Paribas sont significatives. Les risques et opportunités associés sont pris en compte dans la stratégie du Groupe, dont l’ambition fixée en 2018 est d’aligner ses activités avec les objectifs de l’Accord de Paris. En 2021, BNP Paribas a renforcé cet objectif en rejoignant la Net Zero Banking Alliance lancée par l’initiative Finance de l’ONU Environnement (UNEP-FI). BNP Paribas s’engage, dans ce cadre, à aligner les émissions de gaz à effet de serre induites par ses activités de crédit ainsi que d’investissement pour compte propre avec la trajectoire requise pour financer un monde neutre en carbone en 2050.

Les risques et opportunités liés au changement climatique sont pris en compte dans ses opérations et dans chacun de ses métiers : banque de financement et d’investissement, banque de détail et métiers spécialisés, gestion d’actif et assurance.

Cette approche d’amélioration continue, le modèle intégré et diversifié du Groupe et ses engagements pour la neutralité carbone sont les clés de la résilience de BNP Paribas aux différents scénarios climatiques envisagés.

TCFD 2 Stratégie
TCFD part 3 risks

BNP Paribas identifie, évalue et gère les risques liés au climat

La gestion des risques liés au climat et à la transition énergétique est intégrée au dispositif de gestion des risques de BNP Paribas. Deux familles de risques sont distinguées :

  • les risques de transition, liés aux changements de l’environnement des affaires du fait du changement climatique ;

  • les risques physiques, conséquences directes du changement climatique sur l’activité, via des épisodes météorologiques extrêmes ou l’augmentation des températures par exemple.

Les risques liés au climat sont notamment pris en compte dans le processus d’identification des risques, dans les travaux d’anticipation des risques, dans l’évaluation des risques pays et des risques souverains et dans les dispositifs d’analyse par scénarios. Dans ce cadre, BNP Paribas a notamment participé en 2021 à l’exercice pilote mené par la Banque de France et l’organe de supervision français de la banque et de l’assurance, l’ACPR, qui conclut que l’exposition des banques et assurances françaises aux risques climatiques est à ce jour « modérée ».


BNP Paribas se dote d’indicateurs et d’objectifs chiffrés

L’intégration des enjeux climatiques dans les activités de BNP Paribas s’appuie sur la définition et la mise en place d’indicateurs de suivi et de pilotage et le choix d’objectifs chiffrés. En particulier, BNP Paribas s’appuie sur la méthodologie PACTA* pour mesurer l’alignement de son portefeuille de crédits avec des scénarios de neutralité carbone. Cette méthodologie s’appuie sur les stratégies de transition des clients du Groupe pour anticiper l’évolution de leurs activités et la comparer à des scénarios climatiques reconnus (notamment ceux de l’Agence internationale de l’énergie - AIE) alignés avec les objectifs de l’Accord de Paris.

BNP Paribas mesure également sa contribution à la lutte contre le changement climatique : en 2020, 17,8 Mds € ont été consacrés au financement des énergies renouvelables, 4,5 Mds € de Sustainability Linked Loans** avec un critère de réduction d’émissions de GES ont été directement souscrits par la banque et un montant total de 10,8 Mds € d’obligations vertes ont été structurées et placées par la Banque. Du côté de la gestion d’actifs, l’encours des fonds verts gérés par BNP Paribas Asset Management s’est élevé à 18,4 Mds €, celui des investissements verts de BNP Paribas Cardif à 8,1 Mds €, et celui des fonds verts de BNP Paribas Wealth Management à 6,7 Mds €.

Enfin, BNP Paribas mesure son empreinte directe, avec des émissions opérationnelles*** s’élevant à 1,80 tonnes équivalent CO2par équivalent temps plein (teqCO2/ETP), en baisse de 23 % par rapport à 2019 et de plus de 40 % par rapport à 2012.

TCFD partie 4
TCFD 2

Rapport TCFD, une étape clé dans un process en constante évolution

Leader européen des services bancaires et financiers, BNP Paribas prend une place active dans la réponse collective aux défis du changement climatique depuis plus de 10 ans. Rédiger ce rapport TCFD fait partie intégrante de cette démarche : BNP Paribas est convaincu que la transparence est indispensable à une action coordonnée de tous les acteurs, entreprises, pouvoirs publics et citoyens.

En amont de la Conférence de Glasgow sur les changements climatiques (COP26) prévue en novembre 2021, ce rapport se veut un point d’étape d’une démarche en évolution continue. Très mobilisé, mais aussi très conscient des enjeux, BNP Paribas reste humble et lucide face à l’ampleur de la tâche à accomplir collectivement.


cliquez ici pour lire le rapport TCFD


*Paris Agreement Capital Transition Assessment

**Prêts dont le taux de crédit est modulé en fonction de l’atteinte d’objectifs environnementaux et/ou sociaux par l’emprunteur

***Emissions directes (Scope 1), émissions indirectes liées aux achats d’énergie (Scope 2) et émissions indirectes liées aux trajets professionnels


A lire aussi

Toutes les actualités