La banque d'un monde qui change

Portrait de Crystal Pite : repousser les frontières de la création

  • 10.09.2019

Pour Crystal Pite, chorégraphe canadienne soutenue par la Fondation BNP Paribas depuis 2018, la danse est énergie, émotion, tension. Capable de créer des pièces puissantes et fédératrices pour les grands ballets du monde entier, elle aime aussi expérimenter et frotter sa gestuelle au théâtre, à la musique ou à d’autres univers artistiques. Partout salué, son talent réserve encore de belles surprises à venir. A commencer par une création très attendue pour l’Opéra de Paris en octobre 2019. A coup sûr, l’une des artistes « à suivre » de la planète danse.

Trajectoire d’une artiste en plein déploiement

Sa ville natale, Vancouver, est un port. Est-ce cela qui fonde le désir de Crystal Pite d’ouvrir toujours de nouveaux horizons ? Depuis son départ en 1996 du Ballet British Colombia où elle était interprète, la danseuse et chorégraphe n’aura cessé d’enrichir sa créativité de multiples expériences. A commencer par les cinq années, fondamentales dans son développement, passées au sein du Frankfurt Ballett de William Forsythe, où elle se nourrit de rigueur et d’une « délicieuse imprudence ». 

Nommée chorégraphe résidente aux Ballets Jazz de Montréal entre 2001 et 2004, elle crée en parallèle sa propre compagnie, Kidd Pivot. Dans ce laboratoire, elle invente une forme gestuelle, musicale, plastique et théâtrale traversée d’influences hip hop ou de dance improvisation, dont témoignent Lost Action en 2006 et Dark Matters en 2009. Son travail de recherche et de création lui vaut d’être nommée artiste associée en danse au Centre national des Arts du Canada, ainsi qu’au au Sadler’s Well de Londres. Depuis 2008, elle est aussi l’un(e) des chorégraphes associé(e)s au Nederlands Dans Theater, troupe à l’identité façonnée par le grand Jiri Kylian dont elle retrouve l’écriture dans la mémoire corporelle des danseurs.

Foisonnement créatif

Désormais invitée par de très nombreuses maisons, tels le Cullberg Ballet jadis dirigé par Mats Ek, partout la Canadienne innove, surprend et renouvelle. Ses pièces réussissent à conjuguer une solide grammaire classique à la liberté gestuelle de la danse contemporaine, sans jamais perdre leur force ni leur virtuosité organique. Les spectateurs de l’Opéra de Paris ont notamment pu en juger en 2016, lors de la création unanimement applaudie de The Seasons’ Canon - repris la saison suivante - sur la musique de Max Richter à partir des « Quatre Saisons » de Vivaldi, qu’on semblait grâce à elle découvrir pour la première fois.

Devenue l’une des personnalités phares de la scène chorégraphique internationale, Crystal Pite a maintenant à son actif une quarantaine d’œuvres récompensées de nombreux prix. Ses deux dernières pièces pour sa compagnie Kidd Pivot illustrent brillamment son aptitude à marier toutes les écritures scéniques. Créé en 2015 avec le dramaturge et acteur Jonathon Young, qui en est aussi l’interprète principal, Bettrofenheit, est un spectacle coup de poing sur la décomposition intime d’un homme, dans une esthétique qui emprunte à l’expressionisme allemand comme aux paillettes de Broadway.

Egalement co-signé par Jonathon Young et créé à Vancouver en 2019, Revisor offre une lecture décapante de la pièce de Gogol selon le principe du « ventriloquisme chorégraphique », où les corps et les lèvres des danseurs se synchronisent sur un texte enregistré par des comédiens. Par ailleurs, à l’automne 2019, Crystal Pite retrouve les danseurs du Ballet de l’Opéra de Paris pour un nouvel opus très attendu sur une musique de son compositeur de prédilection, le contemporain Owen Belton.

Revisor - Kidd Pivot.

Un partenariat précieux

Son goût pour l’expérimentation, l’alliance de ses pièces entre danse et théâtre, tout comme sa capacité à travailler avec des ballets de renommée mondiale ont séduit la Fondation BNP Paribas. Depuis la fin de l’année 2018, elle soutient l’artiste dont l’univers singulier et l’héritage - notamment celui de Forsythe - viennent compléter la palette des champs chorégraphiques couverts par notre mécénat. Avec cette personnalité généreuse, aussi limpide et ouverte que son prénom, s’est établie d’emblée une relation de confiance, concrétisée par la signature d’une convention de mécénat de trois ans, renouvelable deux fois. 

Cet accompagnement sur la durée est d’autant plus précieux qu’il est destiné en priorité à aider Crystal Pite à structurer sa compagnie qui, au-delà de ses collaborations extérieures prestigieuses, demeure son premier outil de travail et de création. Malgré son aura internationale, la chorégraphe manquait en effet jusqu’alors de moyens pour développer et faire vivre son propre répertoire. Dès la saison 2019-2020, la Fondation accompagne ainsi la tournée de Revisor en France et à l’international. Elle soutient aussi la création de Crystal Pite pour le Ballet de l’Opéra de Paris, institution dont elle est par ailleurs mécène pour l’anniversaire de ses 350 ans. Le début d’un partenariat qui s’annonce aussi passionnant que riche en créations. 

Crédits Photos : Michaël Slobodian

A lire aussi

Toutes les actualités