La finance, accélérateur de la transition vers la mobilité durable

L’industrie financière a indiscutablement un rôle majeur à jouer pour accélérer la transition des entreprises et des industries vers la mobilité durable, un enjeu clé en matière de lutte contre le changement climatique.

Réduire de 25% les émissions carbone dans le portefeuille lié à l'automobile

En publiant le 3 mai 2022 son premier « Rapport d’Analyse et d’Alignement pour le Climat » ainsi que ses objectifs de réduction d’intensité en carbone pour trois secteurs clés à horizon 2025, BNP Paribas a ainsi dévoilé son objectif de réduire de 25% les émissions carbone de son portefeuille lié au secteur automobile.

Portée par les nouvelles technologies et une évolution du comportement des consommateurs, la mobilité du futur sera centrée sur l’environnement, plus flexible, et davantage fondée sur l’économie d’usage que sur la possession. Pour y parvenir, de grands défis restent toutefois à relever à court et moyen terme. 

Selon Joachim Reinboth, Co-responsable d’Automotive & Mobility Services chez BNP Paribas CIB, c’est tout le rôle des banques de proposer notamment un accompagnement et des solutions de financement répondant aux besoins de l’ensemble de la chaîne de valeur. 

Les défis de la mobilité à dix ans 

L’électrification apportera une expérience du transport optimisée, en permettant en outre de réduire considérablement les émissions de CO2. Il ressort ainsi du Baromètre des flottes et de la mobilité 2021 d’Arval que deux-tiers des entreprises interrogées ont mis en place, ou prévoient de le faire à moyen terme, au moins l’une de ces trois technologies : véhicules hybrides, véhicules hybrides rechargeables et véhicules électriques à batterie.

Cependant, plusieurs paramètres viennent encore à ce jour contrarier cet essor, de l’autonomie limitée et des contraintes d’utilisation des batteries à l’infrastructure de charge électrique actuellement insuffisante, en passant par le prix élevé des véhicules électriques et le besoin de nouveaux écosystèmes pour accompagner leur déploiement massif.

Des bouleversements rapides

« L’écosystème de la mobilité a radicalement changé ces dernières années, et il continue de traverser des bouleversements rapides », explique Joachim Reinboth. 

« Les utilisateurs sont en demande de modes de transport moins polluants, plus sûrs et économiques. Les entreprises cherchent à y répondre au mieux en concentrant leurs efforts sur la RSE tout veillant à gérer leurs coûts dans un contexte post-pandémie. En complément, nous observons un appétit accru des investisseurs pour les solutions de mobilité durable ». 

Mobility of the future femme avec scooter plié qui attend le tram mobilité urbaine

Un nouvel écosystème de mobilité

Une collaboration plus poussée entre les différents acteurs est donc essentielle. Plusieurs secteurs, notamment ceux de la mobilité et de l’énergie, ont déjà amorcé une convergence pour mettre en place les infrastructures nécessaires et en partager les investissements et les bénéfices futurs.

A titre d’exemple, Engie Mobilités Électriques s’est associé avec Arval et BNP Paribas Leasing Solutions pour mettre au point une offre mondiale autour de la mobilité pour Arcelor, l’un des leaders mondiaux de la sidérurgie. Dans ce contexte, Arcelor remplacera les véhicules de son parc actuel par des modèles électriques, et des bornes de recharge seront installées sur le site de l’entreprise à Gand, en Belgique. 

Convergences et collaborations

« À l’origine de cet accord, Arval a proposé à Arcelor des voitures électriques avec l’infrastructure de charge électrique associée », explique Isabelle Loc, Directrice Générale de BNP Paribas Leasing Solutions. 

« Partenaire d’Arval pour la fourniture des bornes et de services connexes, Engie a été associé à l’opération. BNP Paribas Leasing Solutions a de son côté été choisi pour le financement des bornes de recharge des véhicules électriques, avec pour principale particularité de fournir une solution hors bilan au client final. »  

Dans le cadre de ce projet, un total de 100 bornes doubles seront installées sur les 4 km² de superficie du site d’Arcelor.

Voiture éléctrique branchée sur borne devant immeuble architecture corporate verre et acier

La demande des entreprises en politique de mobilité

« La réponse à la demande accrue des entreprises en politiques de mobilité plus complètes doit comporter trois aspects », précise Hugo Salaun, Directeur Marketing chez Arval

Quelle que soit la solution, elle doit être :

  • globale, ou satisfaire tous types de collaborateurs ; 
  • durable, avec une large place faite aux offres électriques qui incluent le véhicule et les solutions de recharge ; 
  • flexible, avec des options à court terme. 

Les solutions Arval cochent ces trois cases.  Nous avons pour ambition d’atteindre la barre des 700 000 véhicules électriques sous contrat d’ici la fin 2025. » 

Des solutions complètes ...

Ces initiatives de collaboration visant à étendre l’infrastructure de recharge touchent de plus en plus d’acteurs au sein de l’écosystème de la mobilité durable.  

En 2021 IONITY, réseau de recharge à très haute puissance leader en Europe, a annoncé un investissement de 700 millions d’euros de ses actionnaires, dont cinq constructeurs automobiles internationaux, ainsi que l’entrée de BlackRock dans la joint-venture comme première entreprise extérieure au secteur de l’automobile

En tant que banque conseil exclusive, BNP Paribas a accompagné la levée de fonds qui permettra à IONITY de quadrupler le nombre de bornes de recharge 350 kW, pour franchir la barre des 7000 d’ici 2025, et porter de 400 à 1000 le nombre d’emplacements le long des axes routiers à fort trafic en Europe.  

La force d'un modèle intégré

Au sein de BNP Paribas, plusieurs métiers se mobilisent donc pour accélérer sur la route de la mobilité durable, en accompagnant par exemple les entreprises désireuses de remplacer leur flotte et d’investir dans de nouveaux véhicules et engins (tracteurs, équipements de construction et camions) plus durables. 

Offrant à ses clients entreprises des conseils stratégiques et des solutions de financement multiples, en plus d’une mise en relation avec les investisseurs, BNP Paribas CIB est un leader en matière de transition vers la mobilité verte. 

De son côté, fort de 30 années d’expertise et grâce à son approche inclusive, durable et flexible de la mobilité, Arval aide les clients à optimiser la gestion de leurs coûts, à atteindre leurs objectifs de développement durable et à répondre aux nouvelles attentes des collaborateurs. Les solutions 360° Mobility, Arval Adaptiv et le partenariat d’Arval avec Ridecell n’en sont que quelques exemples concrets.

Et les banques commerciales du Groupe, ainsi que de nombreux métiers spécialisés tels BNP Paribas Leasing Solutions, BNP Paribas Personal Finance, BNP Paribas Cardif, BNP Paribas Real Estate proposent à leurs clients entreprises, professionnels ou particuliers une offre étendue de produits et services en matière de mobilité durable. 

En savoir plus

... d’un bout à l’autre de la chaîne de valeur 

Au total, la Banque est en mesure de répondre aux besoins des clients d’un bout à l’autre de la chaîne de valeur des véhicules électriques, comme en témoignent notamment les opérations suivantes : 

Etendre le réseau pour d'autres types d'énergies plus vertes

À l’avenir, les acteurs de la finance continueront de jouer un rôle clé pour apporter des solutions complètes sur l’ensemble de la chaîne de valeur des véhicules électriques. Ils mobiliseront par ailleurs leur expertise sectorielle unique et leurs larges écosystèmes pour accompagner l’extension de réseaux de distribution d’autres types d’énergies plus vertes, notamment l’hydrogène et le GNV (gaz naturel pour véhicules).

Article traduit de l'anglais : Sustainable mobility: finance will accelerate the transition

Crédits photos : ramiai, Viktoriia, Oleksandr, Javier Sanchez Mingorance/Westend61, Jordii Huisman

Pour s'abonner à notre newsletter, c'est ici !

Choisissez vos thématiques préférées et la fréquence d'envoi