Forest 500 classe BNP Paribas comme l’institution financière mondiale la plus engagée contre la déforestation

Depuis 2014, l’ONG Global Canopy publie chaque année son rapport Forest 500 afin de faire le point sur les engagements concrets pris par les plus grandes entreprises mondiales pour combattre la déforestation et protéger les droits humains. Parmi les 150 institutions financières étudiées, Forest 500 classe BNP Paribas comme leader sur le sujet, après une année 2021 marquée par son engagement renouvelé pour la biodiversité.

Un moment charnière pour la transition écologique

Publié à la fin d’une année marquée par la COP26 et les nombreux engagements pris par les Etats comme par les entreprises à cette occasion, le nouveau rapport Forest 500 présente ce moment comme charnière pour la transition écologique et la préservation des forêts. En analysant le comportement de 350 sociétés et 150 institutions financières, le rapport encourage ces 500 compagnies à suivre leurs engagements en matière de déforestation et note leurs politiques sociales et environnementales, la mise en place de celles-ci et enfin les reportings, afin de mettre en avant les points d’amélioration.

Selon ces critères, BNP Paribas est classé premier parmi les institutions financières analysées.

« La biodiversité et la forêt, notamment, représentent des enjeux majeurs pour notre avenir et sont étroitement liées au sujet du climat. BNP Paribas a été l'une des premières banques à prendre des engagements qui font bouger les lignes en matière de déforestation et s’est fortement engagée dans la mise en place de la TNFD, qui va contribuer à orienter les flux financiers vers des activités économiques plus respectueuses de la nature, déclare Antoine Sire, Directeur de l’Engagement d’entreprise de BNP Paribas. Si le rapport de Global Canopy reconnaît notre travail, il nous montre aussi l’étendue des efforts qu'il nous reste à accomplir, tant à l’intérieur de notre propre Groupe qu’au sein du secteur financier au sens large. »

« La biodiversité et la forêt, notamment, représentent des enjeux majeurs pour notre avenir et sont étroitement liées au sujet du climat.   »

Transparence et responsabilité

Ce classement reflète les engagements cruciaux en faveur de la biodiversité pris par BNP Paribas au cours de l’année 2021, notamment via :

  • Une nouvelle politique restrictive pour combattre la déforestation en Amazonie et au Cerrado ;
  • Un engagement financier de 3 milliards d’euros pour protéger la biodiversité terrestre ;
  • Un investissement financier de 250 millions d’euros auprès de start-up impliquées dans la transition écologique ;
  • Des engagements renouvelés pour la recherche et la sensibilisation aux pressions portées au capital naturel de la planète. 

De plus, BNP Paribas a participé activement au lancement de la Taskforce for Nature-Related Financial Disclosures, et ce dès 2020. Initiative d’envergure également soutenue par Global Canopy, la TNFD réunit décideurs, ONGs et institutions financières afin de construire un cadre de reporting commun sur les risques et opportunités liés à la nature, pour que le secteur financier puisse promouvoir des solutions à impact positif.

« Des rapports comme le Forest 500 jouent un rôle majeur en nous rappelant que les engagements pris pour la nature varient grandement d’une institution à l’autre et que, collectivement, nous devons en faire bien plus encore pour préserver et restaurer la biodiversité ainsi que pour combattre la déforestation », explique Sébastien Soleille, Responsable Transition Energétique et Environnement de BNP Paribas et représentant du Groupe à la TNFD au côté de Robert-Alexandre Poujade, analyste ESG en charge de la thématique biodiversité chez BNP Paribas Asset Management. « En mettant en place des standards de transparence et de responsabilité à l’échelle mondiale, la TNFD réalise un travail très important pour la biodiversité. C’est seulement en continuant à collaborer que nous pourrons rendre l’économie meilleure et plus inclusive. »

«  C’est seulement en continuant à collaborer que nous pourrons rendre l’économie meilleure et plus inclusive. »

Photo credit : © Eloisa Ramos/Westend61

Pour s'abonner à notre newsletter, c'est ici !

Choisissez vos thématiques préférées et la fréquence d'envoi