La banque d'un monde qui change

Coupe Davis - Défendre le titre, difficile mais pas impossible selon McEnroe

  • 03.12.2007
Le capitaine américain Patrick McEnroe a estimé qu'il sera "difficile mais pas impossible" de gagner en 2008
une deuxième Coupe Davis consécutive après la victoire (4-1) face à la Russie ce week-end à Portland.
"Regardez les Russes, ils ont gagné l'année dernière et ont encore atteint la finale cette année. C'est très difficile évidemment, mais on peut y arriver", a-t-il déclaré. La Suède est le dernier pays à avoir réussi à remporter le Saladier d'argent deux années de suite, en 1997 et 1998.

"Dans le passé, il y avait quatre ou cinq bonne équipes. Aujourd'hui, il y en a beaucoup plus. Des nations comme la Croatie, la Slovaquie, le Chili ou la République tchèque peuvent battre tout le monde, surtout chez elles. Je pense qu'il n'a jamais été aussi difficile de remporter la Coupe Davis."

Les Etats-Unis entament leur défense du titre en février prochain lors d'un déplacement en Autriche. Ils pourraient rencontrer ensuite la France en quart de finale, sur sol américain, et l'Espagne chez elle en demi-finale.

"Si on doit aller jouer l'Espagne sur terre battue, on serait plus confiant que par le passé après l'année qu'on a vécue, estime James Blake. Savoir qu'on a battu la République tchèque sur terre battue au premier tour cette année,
savoir qu'on est tenants du titre nous aidera."

Sauf blessure, les Etats-Unis devraient pouvoir compter sur les mêmes joueurs que ces dernières saisons avec Andy Roddick, James Blake et les frères Bryan.

"Je suis toujours aussi motivé d'en être", a souligné Blake qui, comme les autres joueurs américains, a également très envie de défendre les couleurs de son pays aux jeux Olympiques de Pékin l'année prochaine.
Press contact(s)
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2007 AFP (Agence France-Presse)
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.