La banque d'un monde qui change

Rue Grenette : un immeuble remarquable du Groupe à Lyon

  • 27.04.2016

A Lyon, rue Grenette, se trouve un des immeubles remarquables de BNP Paribas, caractérisé par un style éclectique et son ornementation néo-renaissance. Situé dans le périmètre du Vieux Lyon, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, cet édifice abrite les banques ancêtre du Groupe depuis 1922, de la Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI) à la BNP.

Du quai de Retz à la rue Grenette

Tout en contribuant au dynamisme des affaires, ces nouvelles banques, de stature nationale, viennent concurrencer directement les banques régionales sur leurs marchés historiques. C’est dans ce contexte que le Comptoir d’escompte de Mulhouse (CEM) rachète la banque De Riaz Audra & Cie en 1910. Fondée à la fin du XVIIIe siècle par une famille drapière suisse, elle a son siège 10, quai de Retz (aujourd’hui Jean-Moulin), adresse prestigieuse à l’époque.

En octobre 1914, la Banque nationale de crédit (BNC), filiale autonome du CEM chargée de reprendre son réseau français en 1913, achète l’ensemble immobilier des 39-41 rue Grenette, entre Rhône et Saône. Sans tarder, la banque démarre la construction d’un immeuble pour sa succursale lyonnaise, trop à l’étroit dans ses locaux du quai de Retz et trop à l’écart du quartier des banques.

De l’agence à la direction régionale

Dès son ouverture en septembre 1922, la succursale Lyon-Grenette est la plus importante de la BNC. Accompagnant avec succès la croissance économique de la région lyonnaise, elle passe sous les enseignes successives de la Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI) puis de la BNP. L’un des premiers centres administratifs régionaux, chargé de la comptabilité et du recouvrement pour le Sud-Est de la France, y est créé en 1936. Puis, la rue Grenette héberge la première direction régionale en 1975 et la première salle des marchés régionale en 1988.

Plusieurs campagnes de travaux se sont succédé avec plus particulièrement l’aménagement des terrasses du sixième étage, puis en 2000, le surbaissement des allèges des trois fenêtres du centre de la façade pour créer les accès spécifiques au hall des automates, ouvrant largement l’agence sur son environnement historique, l’une des plus grandes zones commerçantes d’Europe.
Inclus dans le périmètre du Vieux Lyon inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1998, l’immeuble, outre l’agence bancaire et la direction régionale, abrite un centre banque privée.

En savoir plus sur l'histoire de BNP Paribas

Téléchargements