Rendre l’entrepreneuriat accessible à tous : une ambition commune pour L'Adie, BNP Paribas et sa Fondation

  • 05.03.2021

Depuis sa création en 1989, l’Adie s’est développée avec un objectif clair : que chacun puisse devenir entrepreneur et profiter de l’ascenseur social. Une vision partagée par BNP Paribas, partenaire de l’association depuis 1993 et dont la Fondation vient de renouveler son engagement pour une durée de 3 ans.

L’Adie, un acteur incontournable en France

L’Adie (Association pour le droit à l'initiative économique) est connue de tous les acteurs de l’économie, du social et des écosystèmes locaux. Créée par l’économiste Maria Nowak, l’association applique les principes développés par Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix en 2006. Son credo : « Chacun, même sans capital, même sans diplôme, peut devenir entrepreneur s’il a accès au crédit et à un accompagnement professionnel, personnalisé, fondé sur la confiance, la solidarité et la responsabilité ». Depuis plus de 30 ans, l’association accompagne donc des aspirants entrepreneurs sur l’ensemble du territoire français. Les outils de son succès ? L’alliance d’un financement dédié à un accompagnement ciblé, proposée à quiconque souhaite devenir entrepreneur et se donner les moyens de réussir.

Cet engagement en faveur de l’emploi est aussi au cœur de l’action menée par BNP Paribas et sa Fondation dans les quartiers populaires. C’est même l’un des piliers du Projet Banlieues, un programme qui fête ses 15 ans cette année et dont la vocation est également de soutenir des programmes éducatifs, de mentorat et d’inclusion sociale au cœur des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

“ Le microcrédit est une solution d’inclusion sociale concrète qui a prouvé depuis de nombreuses années son efficacité, et l’Adie a contribué de façon décisive à son passage à l’échelle. Il joue un rôle important pour le tissu économique français et pour assurer la relance post-crise sanitaire des activités des entrepreneurs. Notre soutien de longue date à l’Adie a joué un rôle fondateur dans le lien fort qui unit BNP Paribas à l’économie sociale et solidaire. En le renouvelant, nous réaffirmons que rendre l’entrepreneuriat accessible à tous est un prolongement naturel et indispensable de notre mission de banque. ”

Antoine Sire,

Directeur de l’Engagement d’entreprise de BNP Paribas

Signature du renouvellement  de la convention Adie et Fondation BNP Paribas

En 2020, un partenariat renforcé entre l’Adie et BNP Paribas

Le rôle socio-économique d’une association comme l’Adie est d’autant plus prégnant en temps de crise. En 2020, année de bouleversements dans tous les aspects de la vie économique et sociale, le bilan de l’Adie s’avère très encourageant avec 21 804 entreprises financées, 20 537 microcrédits professionnels et 7 296 microcrédits mobilité attribués et plus de 65 000 entrepreneurs actifs dans le cadre de l’association.

La Fondation BNP Paribas a œuvré au déploiement de l’activité de l’Adie auprès de 16 antennes locales au sein des quartiers prioritaires, contribuant au financement de 3 500 personnes la même année.

En 2021-2023, l’objectif est de financer et de soutenir 20 antennes actives dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville et d’atteindre 13 000 entrepreneurs financés

Ci-contre : Fatima Badiane, créatrice de Bijoux, Nîmes - crédit photo Fabrice Dall'Anese

Participer pleinement à l’ascenseur social

En 2020, 49 % des clients de l'Adie vivent sous le seuil de pauvreté, 24 % sont sans diplôme, 25 % habitent en zone rurale et 20 % habitent les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Enfin 41 % des bénéficiaires sont des femmes.

Frédéric Lavenir, Président de l'Adie

3 questions à Frédéric Lavenir, Président de l’Adie

1/ L’ascenseur social se trouve-t-il d’autant plus mis en difficulté par la crise sanitaire et ses conséquences ?

La crise sanitaire impacte fortement l’emploi, avec des conséquences sociales particulièrement lourdes dans les zones rurales, les villes moyennes et les banlieues : c’est là que le travail indépendant a plus que jamais un rôle essentiel et irremplaçable pour permettre le retour à l’emploi.

2/ Quelles sont les ambitions de l’Adie pour les 3 prochaines années ? Comment BNP Paribas vous accompagne dans cette ambition ?

L’Adie entend accompagner et favoriser la dynamique de création d’entreprise, que la crise va formidablement accélérer : être présent sur le terrain, sur Internet et par téléphone, ainsi que par l’intermédiaire d’associations partenaires. Nous aurons besoin de beaucoup de moyens : refinancement de nos crédits, subventions pour couvrir le coût d’accompagnement des créateurs, nouveaux bénévoles et mécénat de compétences... BNP Paribas et sa Fondation sont clairement engagés en soutien sur tous ces fronts ! Notre partenariat a pour objectif de soutenir 13 000 nouveaux entrepreneurs et d'ouvrir 20 antennes dans les quartiers prioritaires d’ici 2023.

3/ Selon vous, quelles valeurs communes unissent BNP Paribas et l’Adie ?

Les mots-clés à l’Adie sont : la confiance, la solidarité et la responsabilité. Nos presque 30 années de partenariat me semblent amplement démontrer que le Groupe BNP Paribas et sa Fondation sont totalement à l’aise avec ces valeurs ! 

Ambition : soutenir 13 000 créateurs d’entreprise dans les quartiers

L’Adie et la Fondation BNP Paribas renouvellent leur partenariat

Crédits photos : Adie, Fabrice Dall'Anese

A lire aussi

Toutes les actualités