La banque d'un monde qui change

Pierre Rigal, partenaire de la Fondation BNP Paribas, au Théâtre Silvia Monfort à Paris

  • 02.03.2011
Chorégraphe et danseur, Pierre Rigal présente trois de ses spectacles au théâtre Silvia Monfort, Paris 15e, du 1er au 20 mars.

Faut-il qu'il soit pressé, ce jeune homme, pour avoir appelé sa compagnie Dernière Minute! C'était en 2003, il mettait l'ultime touche à sa première création, Erection, et ne s'était guère préoccupé des contingences administratives d'une compagnie naissante lorsqu'il comprit qu'il lui fallait rédiger et déposer des statuts. Ce qu'il fit… à la dernière minute. Il est effectivement pressé et familier des obstacles, cet ancien athlète, champion du 400m haies, passé par des études de mathématiques à Toulouse.

Un beau jour, à 24 ans, il décide de tout plaquer pour fréquenter chorégraphes et metteurs en scènes. Son entraînement de sportif de haut niveau lui donne la mesure de l'effort dans la durée, de l'endurance, de la performance. Son imagination, sa sensibilité à fleur d'observation et son esprit spéculatif sont un défi aux lois de la gravité et du rationnel. Le regard bienveillant d'Aurélien Bory - autre partenaire de la Fondation BNP Paribas - fera le reste sans compter la confiance renouvelée des directeurs du Théâtre de la Ville à Paris et du TNT à Toulouse.

© Philippe Cibille


Depuis 8 ans, Pierre Rigal explore avec bonheur les confins de l'imaginaire. Il déroute, fascine, envoûte... et séduit. Après Erection, les créations se succèdent : Arrêts de Jeu en octobre 2006 (toujours en collaboration avec Aurélien Bory), un nouveau solo qu'il interprète, Press, en février 2008, année de sa rencontre avec la Fondation BNP Paribas.

En janvier 2009, dans le cadre du festival Suresnes Cité danse, il crée Asphalte, pièce de théâtre hip-hop pour 5 danseurs. Poursuivant son interrogation sur l'identité et la place de l'Homme dans son environnement (aussi bien physique que mental) avec une constance et une intelligence rares, Pierre Rigal signe le manifeste d'une danse visuelle et physique renversante.


  • Pour voir des extraits de spectacle sur le site Numéridanse cliquer ici




PIERRE RIGAL - CARTE BLANCHE

Du 1er au 20 mars, le théâtre Silvia Monfort accueille Pierre Rigal et vous invite à découvrir trois de ses spectacles :

Du 1er au 6 mars – une soirée, deux spectacles.

Erection - Solo de danse / durée 45'

© Pierre GrosboisTel un homme suspendu au sol qui rêve de marcher en l'air. D'impasses en résolutions, il tente, se trompe, tombe, se risque à nouveau, repoussant toujours plus loin les limites de l'espèce. Entre odyssée, conte philosophique et récit de science fiction, Érection cherche à suivre le fil de l'évolution humaine. Dans un dispositif épuré, accompagné d'effets sons et vidéos créés en direct, Pierre Rigal danse à la fois l'homme-animal, l'homme-individu et l'homme-social, trois versions d'une même tentative d'érection. Qu'en est-il de la vie, de l'évolution ? Autant d'interrogations qui agitent l'aventure de cette créature équilibriste qu'on dit homme, clown triste de tous les temps. Tout simplement.


© Pierre GrosboisArrêts de Jeu - Pièce pour 4 danseurs / Durée 55'

Arrêts de jeu, expression familière qui, pour Pierre Rigal, recouvre les moments de la vie durant lesquels tout peut basculer, est une pièce chorégraphique prétextant d'un événement sportif singulier, un match de football de la coupe du monde 1982, pour convoquer l'onirique en douceur et sonder cet inconscient propre à l'enfance. Les artistes, tour à tour marionnettes grandeur nature, figurants de l'imaginaire, danseurs en apesanteur, gladiateurs des temps modernes, passent de l'exaltation à la résignation, et de l'enfance à l'âge adulte.

Du 8 au 20 mars

© Pierre GrosboisAsphalte - Pièce pour 5 danseurs / durée 60'

La lumière apparaît au milieu de l'espace, au milieu de la rue, elle révèle peu à peu un bloc dont elle est la prisonnière. Ce bloc, c'est une palissade, un mur, un building, un écran, un théâtre. Les personnages s'arrachent à l'obscurité. Dans le sens qui est celui de l'écriture, ils circulent autour de cette lumière. Ils nous écrivent une histoire, celle des images et des mythes populaires que construisent les spectateurs quotidiens que nous sommes. Amour, gloire, meurtre, guerre, révolution et beauté, dans cette fuite ou cette quête, les corps de ce road-movie chorégraphique traversent tous les Etats. Asphalte est une sorte de voyage aux frontières du hip hop et du contemporain, entre le bitume des cités et le voyage initiatique au long cours.

HORAIRES ET ACCES : www.lemonfort.fr