« Nous travaillons avec les équipes du monde entier pour avancer vers le zéro-plastique dans nos environnements de travail »

Faire disparaître le plastique à usage unique de nos environnements de travail, voire de notre environnement tout court, est-ce vraiment possible ? Pour Perrine Tiret, responsable du programme transverse et participatif « Green Company for Employees » (GC4E) de BNP Paribas, la réponse est un grand OUI !

Quelles sont les missions de Green Company for Employees ?

Le rôle de GC4E est de motiver, rassembler et rendre visibles les initiatives prises au sein de BNP Paribas pour réduire l’impact de l’entreprise sur l’environnement, tant à l’interne qu’à l’externe. L’idée est d’aligner tout le monde sur les engagements du Groupe, afin d’agir de manière aussi cohérente que possible. Nous coordonnons les actions au sein des différentes entités de BNP Paribas et animons plusieurs réseaux bâtis en fonction d’engagements thématiques, pour avoir une vision d’ensemble. Notre logique est celle des ronds dans l’eau : les ambassadeurs et ambassadrices GC4E ont leur propre réseau et font vivre les engagements du Groupe au sein de leurs équipes, pour que les bonnes pratiques se diffusent ! Une part importante de notre rôle est d’être à l’écoute des préoccupations des collaborateurs et collaboratrices, pour savoir sur quoi diriger nos efforts : chaque année, nous choisissons ainsi un axe environnemental qui les intéresse et sur lequel le Groupe peut agir. A titre d’exemple, cette année, nous travaillons notamment sur l’alimentation durable.

La réduction du plastique à usage unique était le thème de l’année 2019. Quel bilan dressez-vous des actions des collaborateurs et collaboratrices dans ce domaine ?

Malgré la pandémie de Covid-19 qui nous a amenés temporairement à quelques retours-arrière, nous avons collectivement produit des efforts notables, qui ont porté leurs fruits ! Et ce n’est pas fini : les équipes continuent de nous alerter quand elles remarquent quelque chose qui ne « va pas » : couverts ou gobelets jetables, emballages plastiques qui pourraient être remplacés ou supprimés selon les cas… Au-delà de la prise de conscience individuelle, on voit bien que désormais chacune et chacun a envie d’agir et d’apporter sa pierre à l’édifice. La multiplication des gourdes et mugs sur les bureaux en très peu de temps en est un signe extérieur très significatif !

Retrouver Perrine Tiret sur LinkedIn

Quelles sont les dernières avancées vers le zéro-plastique au niveau du Groupe ?

Nous travaillons avec les équipes du monde entier pour avancer vers le zéro-plastique, notamment avec nos fournisseurs dans de nombreux pays. Les exemples sont multiples, mais sur la dernière année il y en a trois que je trouve particulièrement marquants. D’abord au Maroc, où la BMCI a signé sa charte « Zéro-Plastique » pour supprimer les articles jetables en plastique pétrosourcé des espaces de travail et de restauration. Cette idée du zéro plastique a aussi été fortement intégrée au travail de référencement exhaustif fait par les équipes de Group Strategic Sourcing en France sur les sociétés de restauration livrée. C’est vraiment un outil pour organiser des évènements de manière plus responsable, parce qu’une approche globale a été appliquée sur les différents enjeux environnementaux : plastique donc, mais aussi lutte contre le gaspillage, mode de transport… avec également un volet de responsabilité sociale, pour encourager l’appel aux ESAT (Etablissement et service d'aide par le travail), qui emploient des personnes en situation de handicap. Enfin, dernier exemple emblématique de la volonté du Groupe de faire sa part dans la préservation des ressources : la fin de la communication par l’objet. On ne distribue plus de goodies sur les salons ou lors de nos événements. En matière de communication de marque, c’est un choix, et donc un engagement, dont l’importance est réelle.


Les ambassadeurs GC4E organisent aussi de grandes campagnes ponctuelles ?

Oui, notamment dans le cadre du programme 1MillionHours2Help, co-piloté par les Ressources Humaines et l'Engagement du Groupe. Il permet de dédier une partie de son temps de travail à des actions solidaires, pour agir sur le monde qui nous entoure en sortant du cadre de l’entreprise. En septembre, le « World Clean Up Day » et la « Sustainability Week » ont eu beaucoup de succès : à Milan, des collègues de BNP Paribas Cardif ont participé à un grand nettoyage du parc Sempione – 55 kg de déchets et 2500 mégots de cigarettes tout de même ! A Hong Kong une équipe d’IT Production a pu faire venir ses proches pour une journée de nettoyage le long du sentier Wilson avec l’association Clean Up Hong Kong Trails. Au Bahreïn, le grand nettoyage de Nurana Beach a mobilisé plus de 90 bénévoles et permis la récupération de près de 2000 kg de déchets, dont 130 kg de plastique. Quant à elle, l’Allemagne a proposé pendant une semaine de relever un défi quotidien : ne pas manger de viande, aller au bureau à vélo, ramasser des déchets sur son trajet… Des exemples comme ceux-là, on en a beaucoup chez BNP Paribas !

Pour s'abonner à notre newsletter, c'est ici !

Choisissez vos thématiques préférées et la fréquence d'envoi