Mondial de l’Auto 2022 : BNP Paribas en pole position parmi les acteurs des nouvelles mobilités

Après 4 ans d’absence, le Mondial de l’Auto de Paris, qui s’est déroulé Porte de Versailles du 17 au 23 octobre, a renoué avec son public. S’il était évidemment question des derniers modèles de véhicules électriques ou à hydrogène, d’autres acteurs, moins habituels pour cet événement, ont également fait leur apparition : banques, assureurs, créateurs d’infrastructures ou encore fournisseurs d’énergie. Leur présence est révélatrice d’un changement de paradigme. Les défis soulevés par la mobilité de demain sont colossaux. La coopération entre les acteurs d’une filière élargie à tous ceux qui vont contribuer à sa construction future, est un enjeu majeur.

Nouvelles mobilités : l’émergence de nouveaux acteurs

La mobilité doit embarquer tous les acteurs de cette filière dans sa profonde transformation, mais aussi en inviter de nouveaux si elle veut prendre toute l’envergure nécessaire. Car les enjeux dépassent largement les seuls opérateurs et constructeurs de véhicules. Pour contribuer à relever les nombreux défis du secteur – environnementaux, économiques, changement d’usages, accessibilité – BNP Paribas a fait de la mobilité une des priorités de son plan stratégique à horizon 2025. Au Mondial de l’Auto, la Banque présentait ses atouts sur son stand de 100 mètres carrés. Forte de son offre globale Mobility One Bank, qui associe les expertises de ses métiers CIB, BNP Paribas Personal Finance, BNP Paribas Cardif, Arval, et BNP Paribas Leasing Solutions, la Banque met en effet à la disposition des professionnels et des particuliers un savoir-faire unique alliant la location longue durée, le financement des utilisateurs comme des constructeurs, l’assurance et jusqu’au financement d’infrastructures de mobilité. Sur place, ces expertises étaient présentes, pour illustrer les trois engagements du Groupe en matière de mobilité.

Soutenir les clients dans la transition énergétique

Le transport routier est l’un des secteurs les plus émetteurs de gaz à effet de serre. Il est en conséquence nécessairement l’un de ceux les plus concernés par les plans d’action limitant le réchauffement climatique. Financer la production et la distribution d'énergies vertes est donc une priorité. Et l’un des engagements de BNP Paribas. En témoigne le soutien de sa levée de fonds orchestrée par BNP Paribas CIB, en faveur de Ionity, un réseau de recharge à très haute puissance en Europe. Ou encore celui accordé à Northvolt pour lever un milliard d’euros destiné à la construction de la première usine en Europe de production de batteries vertes, alimentée en énergies renouvelables. 

Autre levier clé, et très largement représenté au Mondial : le développement de la mobilité électrique et des infrastructures qu’elle nécessite. Et là encore, BNP Paribas est un partenaire privilégié. D’une part grâce à Arval, qui vise la place de « leader européen de la mobilité durable à l’horizon 2025 », exposait sa navette autonome sur le stand de la Banque. Loueur de plus d’1,5 million de véhicules aujourd’hui, Arval déploie son offre de location longue durée en mobilité durable et prévoit de gérer un parc de 700 000 véhicules électriques d’ici à 2025. 

D’autre part, BNP Paribas Personal Finance qui finance aujourd’hui plus de 3 millions de véhicules dans le monde en leasing ou crédit – avec ou sans services – grâce à des joint-ventures avec des constructeurs tels que Stellantis, Geely Group ou à partir de 2023 Jaguar Land Rover, des coopérations commerciales, par exemple avec Hyundai, Kia ou des filiales du groupe Aramis, mais aussi avec ses offres directes à l’attention des clients finaux pour accompagner à la fois constructeurs et utilisateurs vers une mobilité plus durable, mais toujours abordable. A horizon 2025, 15% des encours financés autour de la mobilité de BNP Paribas Personal Finance émettront moins de 50g de CO2/km par véhicule, en ligne avec la taxonomie européenne. 

Et finalement, avec BNP Paribas Leasing Solutions, l’un des leaders européens du financement et de la location pour les équipementiers professionnels, qui contribue au développement des véhicules électriques via le financement de bornes de recharges sur l’ensemble du territoire français, ou encore par la mise en place de solutions de financement compétitives pour les véhicules roulant au gaz naturel. 

S’adapter aux nouveaux usages

Autopartage, covoiturage, location de véhicule, ces tendances gagnent du terrain. Arval concentre ainsi toute sa stratégie sur le développement de la mobilité électrique et l’accompagnement des entreprises vers la multi modalité. BNP Paribas Personal Finance a lancé ses offres de souscription, plus flexibles pour répondre aux besoins changeants des utilisateurs. Pour les détenteurs de véhicules, BNP Paribas Cardif, également présent au Mondial, est associé à Wylly, une plateforme de vente aux enchères de véhicules d’occasion entre particuliers et concessionnaires. 


Innovation BNP Paribas Mobilité

Rendre l’offre de mobilité accessible

Pour que la transformation du secteur opère, encore faut-il pouvoir rendre les offres accessibles aux consommateurs. En France, la mobilité représente jusqu’à 13 % du budget des ménages. Un poste de dépenses très important et qui augmente : depuis 2017, le prix moyen des véhicules neufs a enregistré une hausse de 19 %. Et l’électrique est loin d’être épargné par cette augmentation, bien au contraire. Pour aider ses clients à trouver la meilleure solution, BNP Paribas a également annoncé plusieurs initiatives innovantes, notamment le lancement réalisé d’offres plus accessibles destinées aux automobilistes dans les futures zones à faibles émissions par BNP Paribas Personal Finance et la création d’une plateforme numérique   « tout-en-un » au premier semestre 2023. Cette dernière leur permettra, via le site Mabanque ou l’application MesComptes, de trouver un véhicule correspondant à leurs besoins, leurs envies et leur budget. De leur recherche, il en ressortira le mode de financement recommandé par la Banque, entre crédit, LLD, LOA, mais également l'assurance associée.

Mondial Auto 2022-Stand BNP P Cardif
En plein bouleversement entre urgence environnementale, transformation des villes, nouveaux besoins et usages, c’est toute la filière liée à la mobilité qui évolue. Ces mutations s’accélèrent, et laissent entrevoir dans les mois et les années à venir encore bien des innovations et nouvelles offres.  

La mobilité, pilier du plan stratégique GTS 2025 de BNP Paribas 

« Notre proximité avec nos clients et partenaires nous a permis de développer une connaissance fine des enjeux de la mobilité et de construire une offre complète et intégrée de solutions répondant aux besoins de tous les acteurs de l'écosystème, du constructeur jusqu'à l'utilisateur final. Dans le cadre de notre plan stratégique GTS 2025, nous avons inscrit la mobilité au cœur de nos projets de développement », faisait savoir mi-octobre Thierry Laborde, le directeur général délégué de BNP Paribas, et responsable du Pôle CPBS (Commercial Personal Banking Services) dont les nombreuses activités étaient présentes sur le Mondial.

Avec l’objectif annoncé de réaliser 1 milliard d'euros de revenus supplémentaires d'ici à 2025, faisant passer leurs poids de 1,9 à 2,9 milliards d'euros. Une volonté qui s’appuie sur le modèle intégré unique de BNP Paribas et le renforcement des synergies entre les différentes activités de la Banque.

BNP Paribas inscrit la mobilité au centre de ses projets de développement

Tour d’horizon des tendances de la 89ème édition du Mondial de l’Auto en images

Quatre, c’est le nombre d’années qui se sont écoulées depuis le dernier Mondial de l’Auto de Paris de 2018. Le laps de temps peut paraître court, mais c’est pourtant celui d’une profonde révolution de la mobilité qui frémissait à peine il y a encore peu. Pour son grand retour, le Mondial de l’Auto 2022 s’en est fait l’écho. Si les amateurs de belles carrosseries ont pu regretter l’absence de grands constructeurs allemands, anglais ou italiens, le Mondial a fait rayonner les marques françaises, venues présenter leurs derniers modèles électriques ou à hydrogène. Les constructeurs chinois, très en avance sur le marché de l’électrique, ont, eux aussi, fait un déplacement remarqué, pour dévoiler leurs modèles et conquérir les européens. À leurs côtés, les allées de la porte de Versailles ont aussi vu apparaître de nouveaux exposants jusqu’alors peu présents à ce rendez-vous.

BNP Paribas à la 89ème édition du Mondial de l'Auto de Paris 2022

Pour s'abonner à notre newsletter, c'est ici !

Choisissez vos thématiques préférées et la fréquence d'envoi