La banque d'un monde qui change

#Mission Océan Austral : objectifs réalisés !

  • 18.11.2016

La Mission Océan Austral s’est achevée le 6 novembre dernier. De retour au port de La Réunion, les équipes scientifiques ont quitté le Marion Dufresne et laissent derrière eux flotteurs et mouillages dans l’océan Austral. Retour sur cette aventure à travers le témoignage du directeur de la mission, Stéphane Blain et à travers le regard des deux journalistes qui ont suivi les équipes pendant près d’un mois.

Le bilan de la mission

Entretien avec Stéphane Blain, Professeur à l’UPMC et océanographe au Laboratoire d'Océanographie Microbienne (LOMIC), qui a dirigé la Mission Océan Austral, avec Sabrina Speich de l’ENS Paris et Hervé Claustre du Laboratoire d’Océanographie de Villefranche

Stéphane Blain, vous rentrez tout juste de mission, quelles sont vos premières impressions après 1 mois passé en mer ?

Comme toujours pour des missions dans cet océan, cela a été intense. Il a fallu adapter le planning et la stratégie aux conditions météorologiques et aux différents imprévus. 

Cela s'est très bien déroulé avec une excellente ambiance de collaboration entre l'équipe scientifique, l'équipe de l'Institut Polaire et l'équipage. Donc, je suis très satisfait de la campagne qui a atteint tous ses objectifs. L'équipe est impatiente de découvrir ce que vont révéler le traitement des données et l'analyse des échantillons récoltés.

Quelles manœuvres ont été effectuées à bord du Marion Dufresne ?

Quatre grands types d'opérations ont été réalisés :

  1. Des prélèvements d'eau et des mesures in situ dans la colonne d'eau à l'aide du système rosette-CTD lorsque le bateau était en station.
  2. Des mesures et des collectes d'échantillons d'eau de surface pendant que le bateau se déplaçait.
  3. Le déploiement de quatre mouillages instrumentés qui seront récupérés pendant une campagne en mars 2017.
  4. Le déploiement de 10 flotteurs de type Bio-Argo qui vont dériver dans l'océan Austral en transmettant régulièrement les mesures réalisées.

Avez-vous quelques chiffres à nous fournir sur la mission ?


25

jours en mer

12 000

kilomètres parcourus


  14  

STATIONS VISITÉES ET ÉCHANTILLONNÉES

  22 °C 

DANS LES EAUX 

LES PLUS chaudes

 -1.4 °C

dans les eaux

les plus froides

4 800 m

l'échantillon le plus profond collecté


De retour de l’océan Austral, comment la mission va-t-elle se poursuivre ?

La mission va se poursuivre par le traitement des données et l'analyse des échantillons. Une très grande partie de ce travail sera réalisée d'ici l'été 2017. 

En mars 2017, il y aura la campagne de récupération des mouillages sur le Marion Dufresne et en octobre 2017, il y aura une réunion de l'équipe scientifique pour échanger sur l’ensemble des résultats et discuter de leur interprétation.

Des données en temps réel

www.oao.obs-vlfr.fr

Les données transmises par les flotteurs Bio-Argo sont accessibles en temps réel via une interface de consultation.

En savoir plus

Carnet de bord

Avant d’embarquer pour l’océan Austral, Yseult Berger, journaliste Science Actus, nous confiait sa volonté de suivre au plus près la mission afin de partager cette aventure avec le grand public. Pendant un mois, elle a suivi le quotidien des équipes scientifiques et vécu au rythme du Marion Dufresne et de l’océan Austral. Une expérience retranscrite dans un carnet de bord diffusé tout au long de la mission sur le site Science Actus.

Extraits

« Quand on n’a jamais fréquenté de bateau océanographique, voir que tout commence par des petites bouteilles plongées dans des eaux méticuleusement quadrillées est assez émouvant. »

« J’ai pris conscience que c’est véritablement à l’obstination et à la rigueur de la science que l’on doit l’établissement de faits robustes. Il faut une patience folle pour façonner la compréhension du monde qui nous entoure. »

« Les chercheurs que j’ai appris à connaître sur cette campagne océanographique ont une conscience écologique moderne : immanente, sans exacerbation superflue. »

Carnet de bord #4

En direct de l'océan Austral

http://www.cite-sciences.fr/fr/ressources/science-actualites

Retrouvez l'intégralité du carnet de bord d'Yseult Berger sur le site Science-actualités.fr.

Découvrir

Instantanés

L’œil de la mission, c’est lui ! Pendant 1 mois, Julien Boulanger a suivi les scientifiques de la mission SOCLIM sur l’océan Austral.

> Retrouvez tous les images captées par Julien Boulanger durant la mission dans notre galerie photo.

L’aventure en 3 images marquantes

Le Marion
La bouteille : un échantillon d'eau de 4 000m de profondeur 
Les vues de Kerguelen, île sauvage et préservée

Et la suite ?

En mars prochain, Stéphane Blain et quelques scientifiques embarqueront à nouveau vers le grand sud pour la récupération des pièges à particules et de nouvelles données pourront être partagées.

Au début du printemps 2017, aura lieu une exposition sur la Mission Océan Austral à la Cité des Sciences, Paris où nous pourrons retrouver l’ensemble des photos, video 360 °, etc, de cette belle expérience. En attendant, vous pouvez continuer de suivre la mission, sur Universcience.TV, où sera diffusé une websérie documentaire.