La banque d'un monde qui change

L’importance des marchés de capitaux pour l’économie britannique

  • 26.05.2020

Réalisé à la demande de BNP Paribas, le rapport The Value of Capital Markets to the UK de New Financial analyse les modalités de recours des entreprises britanniques aux marchés des capitaux et le rôle joué par ces derniers pour soutenir l’emploi à l’échelle du pays. Le rapport mesure la contribution économique directe apportée par les marchés de capitaux à l’économie réelle sur le plan de l’emploi et de l’investissement pour les entreprises de toutes tailles. Il ressort de ses conclusions que les marchés de capitaux orientent les investissements dans l’économie britannique pour aider à financer les entreprises, ce qui au bout du compte porte la croissance, les investissements, l’emploi et la prospérité.

Les marchés de capitaux demeurent une source essentielle de financement pendant la pandémie de COVID-19 et les entreprises britanniques ont trouvé 30 milliards de livres sterling sur les marchés des obligations et des actions depuis la mi-mars 2020. Chez BNP Paribas, nous sommes fiers d’avoir activement soutenu les entreprises britanniques tout au long de cette période en tant que teneur de livre pour Informa plc (qui a obtenu 1 milliard de livres sterling sur les marchés d’actions pour se renforcer alors qu’elle fait face aux défis posés par la COVID-19) et ASOS, ainsi qu’en tant que coordinateur mondial pour WHSmith et DFS.

Anne Marie Verstraeten, Responsable Royaume-Uni, Groupe BNP Paribas, a déclaré :

« BNP Paribas est présente au Royaume-Uni depuis plus de 150 ans. Partenaires de longue date des entreprises britanniques, nous sommes très actifs sur les marchés de capitaux britanniques. Plus récemment, la crise sanitaire de la COVID-19 a frappé durement l’économie et les marchés de capitaux ont dû intervenir de toute urgence pour soutenir de manière importante l’économie et la société. Le rapport montre qu’en cette période de crise, un grand nombre d’entreprises ont été actives sur les marchés de capitaux (dettes et actions) dans de nombreux secteurs. »

« Alors que nous commençons à envisager ce qui sera sans aucun doute un nouvel ordre en évolution, il est évident que les marchés de capitaux continueront de jouer un rôle fondamental pour assurer une reprise durable et responsable, axée sur la reconstruction d’une économie plus verte, plus équitable et plus résiliente. »


Principales conclusions :

  • Les marchés de capitaux sont extrêmement importants pour les sociétés à responsabilité limitée britanniques : on estime que 90 % des entreprises britanniques réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 200 millions de livres sterling ont recours aux marchés de capitaux pour se procurer des fonds, investir dans leur entreprise ou la restructurer et gérer le risque.
  • Les entreprises qui ont recours aux marchés de capitaux jouent un rôle essentiel dans l’économie britannique : elles emploient près de 5,5 millions de personnes dans tout le pays, soit environ un cinquième de la main-d’œuvre du secteur privé.

  • Pendant la crise de la COVID-19, les marchés de capitaux ont joué un rôle important pour soutenir l’économie britannique : en pleine pandémie, 150 entreprises britanniques ont trouvé un total de près de 30 milliards de livres sterling sur les marchés des obligations et actions entre la mi-mars et la fin avril 2020.

  • Les marchés de capitaux ne sont pas réservés aux grandes entreprises : on estime que 14 000 entreprises britanniques réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 200 millions de livres sterling ont eu recours aux marchés des capitaux entre 2014 et 2018.

  • Les marchés de capitaux sont indispensables pour le financement des entreprises : les entreprises britanniques ont trouvé près de 750 milliards de livres sterling sur les marchés des obligations, actions et prêts à effet de levier entre 2014 et 2018, ce qui représente une forte augmentation des flux annuels de prêts bancaires bruts d’environ 300 milliards de livres sterling par an au Royaume-Uni.

  • De grosses entreprises britanniques ont combiné des actifs de fonds de pension à prestations définies d’environ 750 milliards de livres sterling, ce qui regroupe l’épargne-retraite de millions de personnes dans une précieuse réserve de capitaux qui peuvent être investis dans l’économie.


A lire aussi

Toutes les actualités