La banque d'un monde qui change

Des experts de BNP Paribas participent à la Conférence mondiale "Infopoverty 2009"

  • 15.04.2009

Le 19 mars dernier, le directeur de BNP Paribas Microfinance et le directeur des études et conseils à L'Atelier BNP Paribas, respectivement Emmanuel de Lutzel et Philippe Torres, ont pris part à une table ronde sur différents scénarii mondiaux, dans le cadre de la Conférence mondial "Infopoverty 2009", organisée par les Nations Unies, une session par vidéoconférence depuis le siège de l'UNESCO à Paris.

L'objectif de ces discussions sur les scénarii mondiaux était de passer en revue les défis et obstacles passés et présents du développement du bon usage ou des abus des «Technologies de l'information et de la communication conformément aux Objectifs de Développement du Millénaire».

Animée par Abdul W. Khan, Vice-directeur général de l'UNESCO, la conférence a relaté les exemples de réussite, études de cas et autres apprentissages afin de montrer dans quelle mesure les technologies de l'information et de la communication pouvaient contribuer favorablement à ce que l'on pourrait appeler les 3D : Démocratie, Débat et Développement.
L'idée étant de trouver le meilleur moyen de surmonter certains problèmes à différents niveaux, à savoir, économique, stratégique, réglementaire, industriel et commercial; les experts de BNP Paribas étaient, entre autres, conviés à débattre de ces sujets.

Le directeur de BNP Paribas Microfinance, Emmanuel de Lutzel, fort de ses années d'expérience dans le domaine, a expliqué comment la microfinance pouvait, avec l'aide des toutes dernières technologies, servir d'arme contre la pauvreté à travers le monde.

Lire le rapport d'expert d'Emmanuel de Lutzel sur la microfinance et la pauvreté.


Quant à Philippe Torres, il a appuyé ses arguments par plusieurs exemples d'initiatives intéressantes, visant à apporter les technologies nouvelles aux populations défavorisées comme c'est le cas en Afrique avec « One laptop per Child » ou encore Wizzit.

Ecouter l'analyse complète de Philippe Torres à propos des activités de Wizzit en Afrique du Sud

Plus tard au cours de la conférence, les intervenants ont répondu à plusieurs questions venant de New-York concernant les pratiques de référence dans le domaine, pour insister sur l'importance des technologies et de la microfinance comme moyens d'accomplir des résultats si tant est qu'ils soient placés entre de bonnes mains ; le facteur humain demeurant quant à lui décisif.
Press contact(s)
Retrouvez régulièrement la chronique "New Tech" de Philippe Torres et l'analyse Microfinance d'Emmanuel de Lutzel dans la rubrique Expertises aux côtés de nombreux dossiers thématiques publiés par les experts de BNP Paribas (études économiques, automobile, immobilier, gestion d'actifs…).