La banque d'un monde qui change

Descriptif du programme de rachat d'actions soumis a l'Assemblée Générale mixte des actionnaires du 21 mai 2008

  • 21.05.2008

Le présent descriptif est établi en application de l'article 241-2, I du Règlement général de l'Autorité des Marchés financiers (AMF).

Date de l'assemblée générale appelée à autoriser le programme de rachat : 21 mai 2008

Nombre de titres et part du capital détenus directement ou indirectement par l'émetteur au 16 mai 2008 :
A la date du 16 mai 2008, BNP Paribas détient directement 6 180 658 et indirectement 12 015 de ses propres actions, soit au total 0,68% du capital.

Répartition par objectifs des titres de capital détenus par l'émetteur au 16 mai 2008 :
- 963 648 actions sont détenues dans le but d'honorer des obligations liées à l'émission de titres donnant accès au capital, à des programmes d'options d'achat d'actions, à l'attribution d'actions gratuites aux membres du personnel et aux mandataires sociaux, à l'attribution ou à la cession d'actions aux salariés dans le cadre de la participation aux fruits de l'expansion de l'entreprise, de plans d'actionnariat salarié ou de plans d'épargne d'entreprise,
- 819 294 actions sont détenues en vue de leur annulation,
- 3 646 292 actions sont détenues pour être remises en paiement dans le cadre d'une opération de croissance externe,
- 150 574 actions sont détenues dans le cadre d'un contrat de liquidité conforme à la charte de déontologie reconnue par l'AMF.

Objectifs poursuivis par BNP PARIBAS :
A travers le programme qui fait l'objet de la cinquième résolution soumise au vote de l'Assemblée générale mixte des actionnaires le 21 mai 2008, BNP Paribas entend racheter des actions :
- en vue de leur annulation dans les conditions fixées par l'Assemblée générale extraordinaire ;
- dans le but d'honorer des obligations liées à l'émission de titres donnant accès au capital, à des programmes d'options d'achat d'actions, à l'attribution d'actions gratuites, à l'attribution ou à la cession d'actions aux salariés dans le cadre de la participation aux fruits de l'expansion de l'entreprise, de plans d'actionnariat salarié ou de plans d'épargne d'entreprise ;
- aux fins de les conserver et de les remettre ultérieurement à l'échange ou en paiement dans le cadre d'opérations de croissance externe, de fusion, de scission ou d'apport ;
- dans le cadre d'un contrat de liquidité conforme à la Charte de déontologie reconnue par l'AMF ;
- à des fins de gestion patrimoniale et financière.


Lire l'intégralité du communiqué (38 ko)