De la start-up à la grande entreprise, comment favoriser l’essor des licornes de demain ?

Les entreprises technologiques émergentes ont besoin d’un écosystème spécifique pour se développer, du capital d’amorçage à l’introduction en bourse (IPO), et au-delà.

Les nouvelles technologies sont aujourd’hui un enjeu stratégique, l’Europe ambitionnant de devenir un centre d’innovation de tout premier plan. L’augmentation du nombre de licornes, c’est-à-dire d’entreprises technologiques émergentes à forte croissance dont la valeur est supérieure à un milliard de dollars, est désormais une question de souveraineté technologique pour l’Europe, qui doit développer et protéger l’expertise et la propriété des nouvelles technologies afin d’assurer tout à la fois indépendance et compétitivité.

Les jeunes entreprises ont besoin de conditions favorables et de quelques ingrédients-clés pour développer avec succès leurs produits et services innovants et faire croître leurs activités en vue de devenir les licornes de demain. 

Un environnement de marché propice

Les licornes ont bénéficié d’un élan positif en Europe au lendemain de la pandémie de Covid-19, sous l’effet de la numérisation rapide de tous les secteurs de l’économie. Dans une étude récente, la plateforme d'information Crunchbase indique qu’un nombre sans précédent d’entreprises européennes - 86 au total - ont rejoint son Unicorn Board en 2021, soit plus de cinq fois plus qu’en 2020,et trois fois plus qu’en 2019 (23). 

« Nous assistons à un fort développement de licornes en Europe. Cette progression peut être attribuée à plusieurs facteurs, allant de la pandémie, qui a accéléré les modèles économiques des entreprises innovantes, à plusieurs initiatives gouvernementales visant à promouvoir ce segment dans toute la région EMEA. Les investisseurs américains ont également décidé de s’intéresser davantage à l’Europe pour y repérer les prochains champions de la technologie, leurs investissements ayant atteint un niveau record l’an dernier, le double de l’année précédente. Cependant, étant donné que les produits et services développés par ces entreprises innovantes sont là pour durer, il faut surtout y voir un signe de la sélectivité accrue des investisseurs. »

Eric Jacquemot, Head of Innovative Companies chez BNP Paribas CIB.

Les valorisations du secteur des technologies ont récemment été revues à la baisse.

« Par rapport à la même période il y a un an, nous constatons deux tiers d’introductions en bourse en moins. Les sociétés introduites en bourse le sont souvent avec des valorisations au plus bas, et les montants demandés par les investisseurs sont également plus faibles.
 Chez Portzamparc, nous privilégions les introductions en bourse de sociétés qui présentent une réelle visibilité, un potentiel de croissance et bénéficie d’engagements précoces d’investisseurs piliers. C’est le cas de Waga ou Entech dans les énergies renouvelables ou encore d’Afyren, greentech active dans le remplacement des molécules issues du pétrole dans l’alimentation ou la cosmétique. Les énergies renouvelables sont toujours en tête des préoccupations des investisseurs en Europe en 2022. Notre dernière introduction en bourse, en juillet dernier, a été celle d’OKWind Group (trackers photovoltaïques). »

Vincent Le Sann, Deputy CEO, Portzamparc (Groupe BNP Paribas)


Le défi de la croissance

Les entreprises innovantes sont plus nécessaires que jamais pour construire un avenir plus durable et inclusif en cette période d’incertitude et de turbulences. De nombreuses start-ups en phase de démarrage proposent des solutions de pointe prometteuses qui sont indispensables pour relever les défis du monde actuel, que ce soit dans le domaine des économies d’énergie, des technologies de santé, de l’alimentation, des technologies propres, des technologies financières ou de la Deep Tech.

cercles de tronc d'arbre couleurs sépia croissance

Cependant, ces entreprises à forte croissance ne sont, pour la majorité d’entre elles, pas encore rentables : évoluer vers la rentabilité est un enjeu clé à prendre en compte à chaque étape de leur développement. Dans ce monde nouveau où les taux d’intérêt sont plus élevés et l’inflation en hausse, les investisseurs sont davantage sélectifs concernant ces types d’actifs et restent concentrés sur leur capacité à générer des revenus, puis des flux de trésorerie substantiels dans un avenir pas trop lointain. 

« Pour être en mesure de relever les grands défis de notre siècle, tels que le changement climatique, le vieillissement des populations et la souveraineté technologique, nous avons besoin de l’esprit et du dynamisme d’entrepreneurs innovants. L’offre intégrée et l’écosystème d’investisseurs de BNP Paribas vont jouer un rôle clé pour soutenir leurs ambitions dans ce nouvel environnement de marché.»
Tommaso Fassati, Head of Innovative Companies EMEA chez BNP Paribas Commercial Banking. 

Start-up cherche capitaux !

La bonne nouvelle, c’est qu’en plus des différentes initiatives gouvernementales, de nombreuses institutions proposent de plus en plus des voies alternatives pour accéder plus facilement au capital dont les start-ups ont désespérément besoin pendant leur parcours vers la cotation.

Cette année par exemple, la plateforme boursière européenne Euronext a annoncé le lancement d’Euronext Tech Leaders, une nouvelle initiative en partenariat avec des acteurs clés de l’écosystème privé et public, dont BNP ParibasElle vise à renforcer la visibilité et l’attractivité des entreprises technologiques de pointe à forte croissance et à les mettre en relation avec des investisseurs internationaux.

Le pool Tech Leaders d’Euronext comprend plus de 100 entreprises leaders à forte croissance, chacune répondant à un ensemble de critères spécifiques pour être qualifiée. Elles bénéficient de ses programmes de pré-IPO et d’une exposition à une large base d’investisseurs internationaux qui financent tous les profils de croissance.

« Notre partenariat avec Euronext dans le cadre de Tech Leaders reflète notre volonté d’être un leader dans le secteur des technologies, qu’il s’agisse de technologies émergentes, de licornes ou de géants technologiques bien établis. Cela témoigne de notre engagement envers la technologie comme pilier de notre plan GTS 2025, ainsi que de notre ambition d’être le « Meilleur établissement d’actions paneuropéen ».

Sophie Javary, Vice Chairman de BNP Paribas CIB EMEA.

Un écosystème de partenariats

BNP Paribas, membre fondateur de la Scale-Up Europe Initiative, un groupe qui rassemble plus de 300 fondateurs de sociétés « start-up » et «scale-up», investisseurs, chercheurs et entreprises engagés dans le développement de la technologie européenne, a récemment soutenu une série d’introductions en bourse très médiatisées en Europe.

Il s’agit notamment d’Allfunds, une plateforme de distribution de fonds, de Majorel, un leader de la gestion de l’expérience client, et d’Inpost, entreprise de casiers à colis automatisés et écologique, située à Amsterdam. À Paris, BNP Paribas a soutenu l’une des plus importantes introductions en bourse du secteur des technologies sur Euronext Paris depuis 2014 : OVHCloud, le premier fournisseur de cloud européen.

Nuages roses
« La connaissance approfondie des entreprises et des investisseurs innovants de BNP Paribas nous permet d’accompagner les start-ups, les scale-ups et les licornes dans tous les secteurs, de la levée de dette ou de fonds propres sur les marchés privés ou publics à la fourniture de services bancaires et de conseil, dans le cadre de notre approche relationnelle à long terme. Nous avons également une bonne compréhension de leurs marchés et de leurs modèles économiques, ce qui est essentiel pour les aider à devenir les champions européens de demain. »

Eric Jacquemot, Head of Innovative Companies chez BNP Paribas CIB.

BNP Paribas est également intervenu auprès de Lhyfe, qui produit et fournit de l’hydrogène vert renouvelable pour la mobilité et l’industrie, d’Exclusive Networks, spécialiste des technologies innovantes de cybersécurité, de Believe Digital, l’un des leaders mondiaux de la musique numérique, et d’Aramis Auto, pionnier de la vente de véhicules en ligne.


Couvrir tous les besoins des entreprises émergentes

Tout cela a été possible grâce à des relations étroites avec la communauté des investisseurs d’une part, y compris les fonds de capital-risque, les fonds de capital-investissement et les family offices, et d’autre part à un modèle intégré qui offre une gamme complète de services couvrant tous les besoins des entreprises émergentes tout au long de leur parcours pour devenir des leaders technologiques : de la gestion de trésorerie (Mirakl) au financement d’acquisitions (Doctolib), en passant par le placement privé (Ionity) ou les introductions en bourse (SPAC Lilium).


BNP Paribas soutient déjà 75% des entreprises du French Tech 120 (FT 120), un programme d’accompagnement des 120 start-ups et scale-ups les plus dynamiques de France, et développe avec succès la même stratégie dans d’autres pays européens comme l’Allemagne, les pays scandinaves ou le Royaume-Uni, en privilégiant les investissements dans les solutions technologiques permettant d’accélérer la transition écologique.

En savoir plus sur WAI, We are innovation

Cet article a été traduit de l'anglais : From start-ups to scale-ups, how do we nurture tomorrow’s unicorns?

Crédits photo : Stephanie Zieber ; CaptureAndCompose ; schankz

Pour s'abonner à notre newsletter, c'est ici !

Choisissez vos thématiques préférées et la fréquence d'envoi