La banque d'un monde qui change

COVID-19 : les initiatives solidaires de BNP Paribas en France

  • 20.03.2020

Face à l’épidémie du Coronavirus et face à cette situation sanitaire inédite, le Groupe s’engage en soutenant la recherche scientifique dans la lutte contre ce nouveau virus, en venant en aide aux plus fragiles et au personnel soignant. Focus sur ces premières initiatives du Groupe.

Contribuer à l’effort de recherche scientifique

BNP Paribas a souhaité apporter son aide à l’Institut Pasteur, à hauteur d’1 million d’euros, pour soutenir les programmes scientifiques de lutte contre l’épidémie et les recherches pour mettre au point un vaccin

Mécène de l'Institut Pasteur durant plusieurs années, la Fondation BNP Paribas a accompagné différents programmes de recherche de l'Institut. C'est donc tout naturellement que le Groupe apporte un nouveau soutien à cet institut de recherche biomédicale, dont la mission est de contribuer à la prévention et au traitement des maladies en priorité infectieuses, par la recherche, l’enseignement, et des actions de santé publique.

Depuis le 6 janvier 2020, l'Institut Pasteur a constitué une force de recherche sur le COVID-19, qui représente aujourd'hui 35 à 40 % de l’effort national, soit : 

  • 18 projets scientifiques ;
  • 250 personnes mobilisées aujourd’hui à plein temps.

Cette mobilisation traduit la ferme volonté et la détermination des chercheurs de l’Institut Pasteur et du Groupe BNP Paribas de contribuer à l’effort national et international pour répondre à cette nouvelle menace mondiale.

La finalité globale du programme est de mettre au point un vaccin spécifique. Ce travail de recherche est long et nécessite entre 12 à 24 mois de travail. Ce vaccin permettrait de se prémunir à l’avenir de ce virus.

18 projets scientifiques et 250 personnes mobilisées aujourd’hui à plein temps.

Allée entre le Centre François Jacob et l'aile Bertrand
© Institut Pasteur / Thomas LANG 2017 - Crédits : © Institut Pasteur / Thomas LANG 2017

Soutenir les plus fragiles

Dans l’accès aux denrées alimentaires

Cette crise sanitaire aggrave les inégalités. Les sans-abris et les personnes en situation de précarité le sont encore plus dans l’accès aux ressources alimentaires, au regard non seulement des réductions ou fermetures des accueils de jour, mais aussi des points de distribution alimentaire, ainsi que de l’absence de passants. 

Cette situation les expose à un dénuement exacerbé et à une vulnérabilité accrue en raison de l’impossibilité d’accéder aux biens essentiels. 

Engagé depuis 2012 aux côtés du Samusocial de Paris à travers sa Fondation, BNP Paribas répond à l’appel de cette association et initie le mouvement, en faisant un don de 20 000 tickets Restaurant qui permettront aux sans-abri et aux personnes en grande précarité d’acheter des ressources alimentaires dans les magasins.

Par ailleurs, le Groupe a mis et continuera à mettre ses réseaux sociaux au service de la campagne du Samusocial de Paris qui invite les entreprises et le grand public à se mobiliser au service des plus démunis.

En complément, BNP Paribas actionne son Fonds Urgence & Développement afin d’apporter un appui aux actions de terrain de la Croix-Rouge française et de Médecins sans Frontières

Le Fonds Urgence & Développement de BNP Paribas, permet aux collaborateurs du Groupe de se mobiliser rapidement en cas d’urgence humanitaire en fédérant leur générosité. A chaque fois qu’un collaborateur effectue un don à travers le Fonds, BNP Paribas en double le montant. Depuis sa création, il a permis de verser plus de 4 millions d’euros à ses partenaires ONG CARE, Croix-Rouge française et Médecins Sans Frontières

Cette nouvelle campagne aidera la Croix-Rouge française à ouvrir une « conciergerie nationale » qui permettra aux bénévoles de faire les courses des personnes isolées ou vulnérables qui ne peuvent sortir ainsi qu’à celles présentant un risque de contamination.

Les fonds récoltés permettront également à Médecins sans Frontière de démarrer des activités destinées à renforcer la détection et la prise en charge des cas de Covid-19 au sein des populations les plus vulnérables (sans-abris, personnes en grande précarités et migrants) à Paris et dans certains départements d’Ile-de-France. En lien avec les autorités, elles incluront des activités mobiles de consultation et dépistage de la maladie, afin d’aller à la rencontre des plus vulnérables là où ils se trouvent, et de soutenir le diagnostic, l’isolement et la prise en charge des cas modérés dans des structures d’hébergement dédiées, existantes ou à venir.

Dans l’accès au digital

De même, à l’heure où nombre d’écoles, collèges, lycées et universités assurent une continuité d’enseignement à distance, disposer d’un ordinateur à la maison devient, pour tous les jeunes, essentiel. En être dépourvu, est source d’inégalité scolaire.

Pour permettre à des adolescents de suivre leur scolarité dans des conditions optimales, BNP Paribas fait don de 600 ordinateurs à des collégiens qui n'en possèdent pas par l'intermédiaire d'associations (notamment Télémaque, Le choix de l’Ecole ou encore Viens voir mon taf), résidentes de L'Ascenseur, lieu réunissant à Paris une vingtaine d'associations dédiées à l'égalité des chances.

Favoriser l’ascenseur social et en assurer sa continuité, particulièrement dans ces circonstances exceptionnelles, sont fondamentaux

Aider le personnel soignant

Arval France met à disposition du personnel soignant, associations et autres structures qui luttent directement contre le virus, 50 véhicules gratuitement, pendant une durée de 3 à 6 mois. Ces véhicules seront adaptés à leurs besoins et livrés en 48h. 

Cette initiative est rendue possible grâce à la contribution exceptionnelle de nos partenaires qui nous accompagnent malgré le quasi-arrêt de leurs services.  Ces prêts de véhicules vont s’étendre dans les autres pays où Arval est implanté, et touchés par la crise sanitaire actuelle. 

Crédit photo header ©Iakov Kalinin

A lire aussi

Toutes les actualités