La banque d'un monde qui change

BNP Paribas et Deutsche Bank : l’intégration de la plate-forme Prime Services et Electronic Equities profite à tous

  • 11.06.2020

BNP Paribas a commencé le transfert de l’unité Global Prime Finance et Electronic Equities de Deutsche Bank. Quels en seront les avantages pour les gestionnaires d’actifs alternatifs ?

Selon Olivier Osty, Responsable de Global Markets chez BNP Paribas, grâce au transfert des activités de Global Prime Services et d’Electronic Equities de Deutsche Bank vers BNP Paribas, les clients profiteront d’une formule gagnante où la technologie avancée et les capacités de Deutsche Bank seront associées à l’excellent rating de BNP Paribas. Avec Ashley Wilson, Co-responsable de l’unité de transition de Global Prime Finance chez Deutsche Bank, il fait le point sur l’avancement de cet accord signé en septembre 2019 qui implique le transfert des collaborateurs et la migration de la technologie de Deutsche Bank vers BNP Paribas afin de servir les gestionnaires d’actifs alternatifs.

Olivier Osty déclare que, malgré la pandémie de Covid-19, le plan de migration reste « sur la bonne voie ». L’obligation ces derniers mois de télétravailler n’a aucunement affecté la migration de la technologie et le transfert des collaborateurs. De fait, un plus grand nombre de collaborateurs du front office ont été transférés à ce jour par rapport à ce qui était prévu et quelques cadres pour les services Informatique et Opérations ont même été recrutés.

Le programme clients « Fast Start » est passé à la vitesse supérieure

Par ailleurs, Ashley Wilson a indiqué que « nous avons accéléré sur certains volets du projet » malgré les trois mois de crise, cela notamment grâce à la mise en œuvre anticipée du programme « Fast Start » aux États-Unis et en Asie. Ce programme permet aux clients d’avoir BNP Paribas comme interlocuteur tandis qu’ils exécutent leurs ordres en utilisant la technologie de Deutsche Bank.

Depuis la signature de l’accord, de nouveaux clients se sont inscrits sur la plate-forme de Deutsche Bank, prévoyant de passer à BNP Paribas à l’horizon 2021. Pour Olivier Osty, cela démontre que les clients voient une transition faite graduellement et qu’ils ont confiance dans la future plate-forme intégrée. Actuellement, les clients peuvent choisir de travailler avec Deutsche Bank ou BNP Paribas. Et Ashley Wilson d’ajouter que certains n’ont pas attendu pour faire le transfert, car la technologie actuelle de BNP Paribas répond déjà à tous leurs besoins. D’autres clients migreront entre la fin 2020 et 2021, tandis que BNP Paribas poursuit la construction de son infrastructure technologique pour la plate-forme intégrée.

Des plates-formes robustes, efficaces et performantes

Pendant la crise, malgré les contraintes du télétravail et le triplement du volume en mars et avril, les plates-formes d’exécution de BNP Paribas et de Deutsche Bank n’ont connu aucune instabilité, interruption ou avarie matérielle, ce qui a suscité des réactions positives de la part des clients. 

Olivier Osty a déclaré que cela montrait à quel point les deux plates-formes étaient robustes, efficaces et performantes. Et d’ajouter que tout au long de la transition, elles sont restées dynamiques et nous ont permis de conserver notre leadership dans l’exécution.

Objectif : devenir le meilleur « Prime Broker » en Europe et offrir un service utile aux clients

En signant cet accord d’intégration des plates-formes, l’un des principaux objectifs de BNP Paribas est de devenir le plus grand « prime broker » d’Europe et de figurer dans le Top 4 mondial.

Les gestionnaires d’actifs et les hedge funds attachent une grande importance à la solidité de leur « prime broker », car c’est à ses services qu’ils font le plus appel. La future plate-forme combinée renforcera considérablement BNP Paribas dans ce domaine.

Cet objectif spécifique s’inscrit toutefois dans un cadre plus vaste. « Tout l’objet de cette opération est non seulement d’être le leader en Prime Finance, mais aussi de devenir l’un des leaders, sinon le leader, dans le business des alternatifs pour les investisseurs institutionnels et les entreprises », a déclaré Olivier Osty. Et d’ajouter que cela fait partie d’une stratégie mondiale visant à entretenir une relation toujours plus « significative » avec les clients. 

Par ailleurs, alors que les banques américaines se replient et se retirent du « prime brokerage » en Europe, BNP Paribas a intensifié ses efforts pour accroître sa part de marché globale à la fois sur les marchés mondiaux et dans les services bancaires aux entreprises. Et dans une perspective encore plus large, Olivier Osty y voit une opportunité pour BNP Paribas Corporate and Institutional Banking de renforcer sa position de leader en Europe. Selon lui, la tendance est assurément positive et sera probablement renforcée par la crise. Et Ashley Wilson d’ajouter que les clients recherchent un « prestataire européen solide »

Tous deux concluent en affirmant que la plate-forme intégrée constitue un message fort que la direction de BNP Paribas est engagée dans ce métier, message qui trouvera certainement un écho chez les clients aussi bien actuels que futurs.


Retrouvez ici l’interview (en anglais) d’Olivier Osty et d’Ashley Wilson dans le Financial Times.

Lisez le communiqué de presse sur la transaction entre BNP Paribas et Deutsche Bank


Photo header : ©Alexander

A lire aussi

Toutes les actualités