Biodiversité et climat : retour sur un premier semestre 2021 riche en engagements

  • 04.08.2021

Les premiers mois de l'année 2021 ont été marqués par des décisions importantes prises par BNP Paribas en matière de biodiversité. Dans la continuité des travaux engagés par le Groupe en vue de s'aligner sur l'Accord de Paris, des actions ont été menées et des engagements pris qui visent tous à lutter contre le réchauffement climatique et à préserver la biodiversité terrestre.

Retour sur quelques-uns de ces faits marquants, tels que la signature avec l'ONU, de la Net Zero Banking Alliance pour une économie neutre en carbone d'ici 2050 ou encore la mise en place, avec l'organisation Act4Nature, d’un calendrier d'ici 2025, visant à évaluer nos clients sur la base de critères relatifs à la biodiversité.

BNP Paribas Net Zero Commitment

BNP Paribas adhère à la Net-Zero Banking Alliance lancée par l’ONU Environnement

Poursuivant ses engagements de lutte contre le réchauffement climatique, BNP Paribas adhère à la Net-Zero Banking Alliance (NZBA) lancée ce jour par l’Initiative Finance de l’ONU Environnement (UNEP FI). Cette alliance bancaire constitue une étape décisive dans la mobilisation du secteur financier pour le climat. Elle s’inscrit dans le cadre de la Glasgow Financial Alliance for Net Zero présidée par Mark Carney en amont de la COP26.

BNP Paribas réaffirme ses engagements en faveur de la biodiversité

Depuis plusieurs années, BNP Paribas s’engage dans la préservation de la biodiversité à travers ses politiques de financement, un dialogue constructif avec ses clients, les coalitions auxquelles il participe, le mécénat et le soutien à la recherche. Conscient de l’importance des risques et des opportunités liés à cet enjeu, le Groupe poursuit et renforce ses actions.

201760771
Politique Cerrado et Amazonia BNP Paribas

BNP Paribas définit une politique restrictive pour lutter contre la déforestation en Amazonie et au Cerrado

Les institutions financières exposées au secteur agricole au Brésil doivent contribuer à cette lutte contre la déforestation. C’est le cas de BNP Paribas, qui fait partie des banques étrangères implantées dans ce pays et dont certains clients, producteurs ou négociants internationaux, sont directement concernés.

TCFD 2020 : Etat des lieux des actions de BNP Paribas contre le réchauffement climatique

Fortement engagé dans la lutte contre le changement climatique depuis 2011, BNP Paribas publie aujourd’hui son deuxième rapport annuel dédié à la description de son approche, de ses analyses et de sa gestion des risques et opportunités liés aux dérèglements climatiques. Comme l’année dernière, cet exercice de transparence est réalisé suivant les recommandations de la Task force for Climate related Financial Disclosures (TCFD), un groupe de travail créé en 2015 par le Conseil de stabilité financière du G20 pour améliorer l’information financière relative au climat. Ces recommandations forment un cadre international de reporting structuré par quatre piliers : Gouvernance, Stratégie, Gestion des risques et Indicateurs & Objectifs.

TCFD cover photo
Engagement oil and gas

BNP Paribas franchit de nouvelles étapes dans l’alignement de son portefeuille de crédit pour financer une économie neutre en carbone en 2050

Au cours des dernières années, BNP Paribas a mis en œuvre des politiques destinées à mettre fin au financement des énergies les plus polluantes (charbon, spécialistes du gaz de schiste…). Il est devenu un leader mondial du financement de la transition écologique, et accompagne pleinement ses clients engagés dans cette transformation. Le Groupe aligne progressivement les émissions de gaz à effet de serre liées à ses activités de financement sur la trajectoire requise pour financer une économie neutre en carbone en 2050. 

Photo credits : Kikearnaiz, Hero Images; Augustin Lazaroiu; WAVE/Stocky

A lire aussi

Toutes les actualités