La banque d'un monde qui change

Le point sur la semaine économique : la Fed sait qu'elle ne sait pas

  • Alexandra Estiot Economiste
  • Paris
  • 24.02.2017
  1. Les membres du FOMC soulignent l’étendue des incertitudes pesant sur la politique budgétaire
  2. Dans le doute abstiens-toi ?

La lecture des minutes des réunions du FOMC donne souvent lieu à des débats de nature sémantique. « Many » traduit-il un nombre supérieur à « Several » ? « Participants » englobe-t-il davantage de personnes que « Members » ? Ces questions sont légitimes ; gardons en tête que les réponses apportées par les « Fed watchers », nous y compris, sont subjectives. Un exemple. Les minutes de la réunion de janvier, publiées cette semaine, ont conduit certains à souligner un passage précis : « beaucoup [many] de participants ont exprimé le point de vue qu’il pourrait être opportun de relever de nouveau le taux des fonds fédéraux assez vite ». En oubliant que la phrase ne s’arrête pas là, plaçant une condition à une telle hausse de taux : « si les données illustrent un marché du travail et une inflation évoluant en ligne ou plus vivement que selon leurs prévisions ».

De la lecture du reste du texte, on peut retenir les nombreuses incertitudes quant à la politique budgétaire. Non seulement la nature des mesures, mais aussi leur ampleur, leur calendrier, et … leurs effets nets sur la croissance. Deux [a couple] participants notent que le budgétaire n’est pas tout, que de nombreux autres éléments sont à prendre en compte. D’autres [others] mettent en garde contre une politique monétaire qui répondrait à d’hypothétiques mesures budgétaires. Ceux-là préféreront, avant d’agir,connaître les faits, et choisiront de ne passe préoccuper de leurs lointains cousins alternatifs.

Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage