• Finance durable

Rapport climat de BNP Paribas : des engagements forts pour contribuer à l’avènement d’une économie neutre en carbone en 2050

Membre fondateur de la Net-Zero Banking Alliance, BNP Paribas, qui n’accorde plus de financement dédié à des projets de développement de nouveaux champs pétroliers ou gaziers, poursuit la décarbonation de son portefeuille de crédits. Le Groupe présente ses nouveaux objectifs de réduction des émissions pour les secteurs de l’acier, du ciment et de l’aluminium dans son « Climate Report ».

Accélérer le financement des énergies bas carbone

BNP Paribas, qui a entamé depuis plusieurs années sa sortie des énergies fossiles, accélère le financement des énergies bas carbone. A fin septembre 2022, les financements du Groupe vers celles-ci étaient déjà supérieurs de 20 % comparés à ceux destinés aux énergies fossiles, avec l’objectif de dédier 80 % de ses financements énergétiques au bas carbone d’ici 2030. BNP Paribas n’accorde plus de financement dédié à des projets de développement de nouveaux champs pétroliers ou gaziers, quelles que soient les modalités de financement, et a mis à jour sa politique sectorielle en ce sens. 

Accompagner l’économie dans sa transition

Pour accompagner l’économie dans sa transition vers le bas carbone, BNP Paribas agit afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre de ses portefeuilles de crédit. Le Groupe prend ainsi des engagements forts, alignés sur le scénario « net-zéro 2050 » de l’Agence Internationale de l’Energie, sur les secteurs les plus émetteurs. Découvrez en deux infographies les avancées des trois secteurs annoncés en 2022 – pétrole et gaz, production d’électricité et automobile – et les engagements pris en 2023 par le Groupe dans trois nouveaux secteurs : acier, aluminium et ciment.

Financement de la transition énergétique

Découvrir l'infographie (Ce lien s'ouvre dans un nouvel onglet)
Couverture infographie transition énergétique

Pour s'abonner à notre newsletter, c'est ici !

Choisissez vos thématiques préférées et la fréquence d'envoi