La banque d'un monde qui change

L’histoire du partenariat entre Roland-Garros et BNP Paribas

  • 23.05.2016

L’histoire entre le tennis et BNP Paribas débute en 1973, à Roland-Garros. Depuis plus de 40 ans, le Groupe est partenaire officiel de cet événement à résonnance planétaire, qui accueille les plus grandes stars du tennis.

Des cours aux courts de tennis

Les belles histoires naissent souvent dans la discrétion. Cela a été le cas entre BNP Paribas et le tennis. En 1932, la Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI), ancêtre de la BNP, est créée. En cette même année, Henri Cochet, l’un des « mousquetaires », remporte sa quatrième et dernière victoire à Roland-Garros. Plus d’une dizaine d’années plus tard, le champion donne régulièrement des cours de tennis aux collaborateurs de la BNCI, au centre de vacances et de formation de Louveciennes. Ce clin d’œil annonce un long partenariat de la banque avec le tennis.

Un soutien financier

Trois décennies s’écoulent et c’est en 1973 que l’histoire démarre officiellement entre Roland-Garros et la Banque nationale de Paris (BNP). L’agence BNP d’Auteuil tient le compte bancaire de la Fédération française de tennis dont le président, Philippe Chatrier, souhaite construire des loges sur le court central de Roland-Garros. La banque accepte de soutenir financièrement les travaux. En contrepartie, les fameuses bâches de fond de courts portent le nom de la BNP. Un guichet bancaire BNP, d’abord mobile, fait aussi son apparition.

Un engagement passionné

Roland-Garros, l’un des quatre tournois du grand Chelem, gagne une réputation croissante et une couverture médiatique mondiale. La BNP, puis BNP Paribas à partir de 2000, poursuit son partenariat avec fidélité. En 2015, le groupe est « parrain officiel » pour la 42e année. Mais le lien avec le tennis a gagné en profondeur et s’étend au tennis amateur, au handisport et aux tournois de jeunes. Au-delà de Roland-Garros, le partenariat s’est étendu à des compétitions majeures, comme en témoigne le partenariat de BNP Paribas avec l’Open de Bercy signé en 1993 qui devint par la suite le BNP Paribas Masters, puis avec la Coupe Davis en 2001. À l’étranger, le groupe soutient de nombreuses compétitions : la Fed Cup, le BNP Paribas Open à Indian Wells ou encore, via la filiale italienne BNL, les Internazionali BNL d’Italia…

  • Lire aussi :

- Le Groupe en Australie depuis 1881

En savoir plus sur l'histoire de BNP Paribas