Data : la stratégie de BNP Paribas

  • 21.01.2021

Les secteurs de la banque et de la finance sont parmi les secteurs qui produisent et échangent la plus grande quantité de données. Un réservoir immense qui offre une perspective passionnante d’analyse et d’application : amélioration de l’expérience client, fluidification des processus… Cependant, l’usage de cette data doit se faire dans un cadre normé et sécurisé, sous-tendu par une logique responsable et inclusive. Un double enjeu technologique et éthique qui oriente la transformation digitale du Groupe.

Un enjeu stratégique incontournable pour BNP Paribas 

Les activités bancaires et financières génèrent par nature un volume gigantesque de données – ou data. Celle-ci se situe au cœur de la stratégie de transformation digitale amorcée par le Groupe, depuis plusieurs années déjà, et accélérée depuis le début de la crise liée à la Covid-19. Son analyse permet en effet de tirer de nombreux enseignements utiles à l’amélioration des services aux clients et de l’efficacité opérationnelle du Groupe.
La data s’impose donc comme un asset primordial, dans un contexte d’évolution toujours plus rapide des métiers de la banque et de la finance. L’essor des GAFA ou des « pure players », les banques en ligne 100 % digitales, notamment, poussent les banques à repenser en profondeur leurs processus et, parmi eux, l’expérience offerte aux clients.

Cet enjeu est bien saisi par BNP Paribas, comme le souligne Philippe Bordenave, Directeur Général Délégué du Groupe : « La data n’a de valeur que si elle est contextualisée, encadrée et utilisée à propos(…). Bien analysée et couplée aux techniques d’intelligence artificielle, elle nous permettra d’améliorer nos processus ainsi que la compréhension fine de nos clients, pour une expérience client toujours plus adaptée et fluide. »

Une source de nouveaux services et de nouveaux métiers

Comprendre et exploiter la data ne s’improvise pas. C’est pourquoi de nouveaux métiers font leur apparition, comme data scientist ou encore data analyst. Ils permettent de transformer cette donnée en outils efficaces en interne – amélioration des process, facilitation de nombreuses tâches… – comme en externe – nouvelles offres compétitives, nouveaux services client, … – en garantissant en permanence un haut niveau de sécurité et de confidentialité des données traitées

En interne, BNP Paribas utilise par exemple la data pour mettre au point des solutions d’intelligence artificielle (IA) innovantes, comme un moteur de recherche interne au Groupe, baptisé SEARCH, qui regroupe en un seul lieu toutes les informations et connaissances utiles aux collaborateurs ou encore une solution d' IA ultramoderne pour traiter le langage humain dans les interactions voix/texte notamment dans le cadre des contrôles de qualité et de conformité des ventes de télémarketing.

Ces outils ont été entrainés sur des données internes ce qui donne une pertinence des résultats bien supérieure à celle des solutions génériques formées uniquement avec des données publiques.

En externe, l’exploitation de la data permet d’élargir la gamme de solutions proposés par le Groupe à ses clients.

Lyf Pay, application de paiement mobile sécurisée, gratuite et interconnectée, leur permet par exemple d’accéder aux services de nombreuses enseignes, marques, voire d’autres banques. Pour un parcours client unique, plus riche et personnalisé.

« Pour être attractif vis-à-vis des clients, vous devez vous situer dans un univers ouvert. Vous ne pouvez pas dire au client : « Vous rentrez dans l’univers BNP Paribas avec les seules offres de la banque, point». Au contraire, nous devons pouvoir apporter des offres de service interconnectées avec d’autres. […] Dans dix ans nous serons encore davantage qu’aujourd’hui une entreprise de technologie », explique Jean-Laurent Bonnafé, Directeur Général du groupe BNP Paribas.

La data, accélératrice de l’économie durable

En tant qu’acteur majeur du secteur de la banque et de la finance, il est indispensable pour BNP Paribas de se montrer irréprochable dans la gestion de la data en termes de sécurité et de responsabilité. Tout d’abord, parce qu’un volume extrêmement important de données sensibles et confidentielles est échangée chaque minute chaque minute en France comme à l’international ce qui nécessite des contrôles et des protections renforcés.
Ensuite, parce la data peut agir comme accélératrice de la transformation responsable du Groupe et de l’économie en général. Un exemple concret : la prise en compte des critères Environnementaux et Sociaux dans l’ensemble des processus du Groupe, facilitée grâce à la collecte massive de données ESG.

La technologie et la data peuvent et doivent être mise au service d’une économie plus responsable et plus inclusive
, voilà la conviction de BNP Paribas. Cet engagement est partagé avec les signataires du l’Appel Tech for Good et est également concrétisé à travers les initiatives déployées par le Groupe en faveur de l’inclusion digitale, telles que le programme P-TECH ou encore le partenariat avec le Women’s Forum.

« Une technologie au service de l’humain est sans nul doute un des enjeux clés pour réussir la transition économique vers un monde plus durable et plus inclusif », conclut Jean-Laurent Bonnafé.

“ BNP Paribas s'est engagé dans une stratégie data ambitieuse visant à accompagner la transformation digitale des métiers, avec au coeur de ses preoccupations l'experience client et l' impact positif. Notre attention se porte tout particulièrement sur la Fiabilité et la Fluidité des données qui sont deux éléments essentiels à la conduite d’analyses et à la détection d’opportunités... tout en garantissant le respect de nos standards en matière d’éthique, de durabilité et de sécurité. »

Rim Tehraoui

Chief Data Officer du Groupe BNP Paribas


Photo credit: ©Sfio Cracho

A lire aussi

Toutes les actualités