La banque d'un monde qui change

BNP Paribas prend pied sur le marché obligataire interbancaire chinois

  • 09.12.2016

La Banque Centrale chinoise a confirmé que BNP Paribas a procédé au dépôt de cinq fonds de placement, dont deux basés au Royaume-Uni, pour le compte d’Aberdeen Asset Management. Ces dépôts européens, qui sont réputés être les premiers issus de l’extérieur de la zone Asie-Pacifique, signalent un élargissement des perspectives du marché interbancaire chinois (CIBM) près d’un an après son ouverture (sans restriction en termes de quotas) en février 2016.

La Chine, 3e marché obligataire du monde

La Chine est le troisième plus grand marché obligataire au monde, et les observateurs s’attendent à ce que l'intérêt des investisseurs augmente à mesure que le processus de libéralisation du marché financier du pays suit son cours. 

CG Lai, Responsable Global Markets, Grande Chine, chez BNP Paribas, indique ainsi : « Nous constatons que, depuis l’inclusion du renminbi dans le panier de devises des droits de tirage spéciaux du FMI et son intégration potentielle dans les indices mondiaux, les investisseurs étrangers se montrent de plus en plus enclins à investir le Marché obligataire interbancaire chinois. Ils hâtent leurs préparatifs en vue d’intégrer ce marché. BNP Paribas dispose de tous les outils nécessaires pour les accompagner dans leur volonté de profiter des possibilités de croissance de la Chine. »

 Alors que les investisseurs souverains et supranationaux ont été très nombreux à intégrer le CIBM depuis février, Aberdeen et d’autres gestionnaires d’actifs n’y sont venus qu’assez récemment.

« L’ouverture de ce marché, qui représente environ 90 % de la capitalisation totale du marché obligataire domestique de la Chine, a libéré beaucoup de nouvelles opportunités pour les investisseurs, » déclare Philippe Benoît, Responsable Asie-Pacifique pour BNP Paribas Securities Services.

bnp paribas dispose de tous les outils nécessaires pour accompagner les investisseurs dans leur volonté de profiter des possibilités de croissance de la chine.

A lire aussi