La banque d'un monde qui change

Comment BNP Paribas et ses partenaires accompagnent, en Europe, les personnes réfugiées dans leur création d’entreprise ?

  • 27.06.2019

Depuis 2015, BNP Paribas a mis en place une importante politique d’aide aux réfugiés en Europe à travers des programmes pilotés par la Fondation BNP Paribas et les correspondants pays impliqués. En 2018, BNP Paribas a décidé de continuer son plan de soutien en faveur de l’inclusion et de l’insertion des réfugiés en mobilisant 4,5 millions d’euros d’ici 2021. BNP Paribas, dans 10 pays d’Europe, mène également de nombreuses actions en faveur de l’insertion professionnelle des réfugiés, en accompagnant plusieurs associations et en soutenant de nombreuses Institutions de Microfinance (IMF). Focus sur deux axes de soutien aux réfugiés.

En France à Montreuil, un incubateur pour accompagner les réfugiés dans la création de leur entreprise

La Ville de Montreuil a inauguré mercredi 19 juin 2019, un incubateur pour les réfugiés. L’ambition de ce nouveau lieu est d’accompagner des promotions d’une trentaine de personnes réfugiées dans la création de leur entreprise. Chaque promotion bénéficiera d’un accompagnement personnalisé de 9 mois vers l’entrepreneuriat, avec la mise à disposition d’outils informatiques, de salles de travail, l’accès à des formations et des ateliers, un suivi individualisé avec un mentor et pourra bénéficier d’un écosystème professionnel.

Ce partenariat innovant, regroupant la Ville de Montreuil, BNP Paribas, Generali France, la Fondation The Human Safety Net, mais également le Réseau des entreprises de Montreuil et La Ruche, permettra aux personnes réfugiées intégrant l’incubateur de profiter d’un accompagnement complet voué à lever tous les freins inhérents à l’entrepreneuriat des personnes réfugiées. Dès septembre 2019, l’incubateur accueillera la première promotion d’une quinzaine de personnes.

BNP Paribas a, dans le cadre de ce partenariat, mis notamment à disposition du matériel pour équiper l’espace de coworking de l’incubateur, et mobilisera des collaborateurs bénévoles pour mentorer les élèves.

“ Notre soutien n’est pas que financier, nous embarquons aussi nos collaborateurs. Non seulement, ils font leur métier de banquiers, en accompagnant les entrepreneurs, mais en plus ils contribuent au nouveau départ de ces personnes réfugiées. ”

Raphaèle Leroy

Directrice de l’Engagement d’entreprise de la Banque de Détail de BNP Paribas en France

Source Le Figaro

En Europe, BNP Paribas soutient les IMFs qui proposent des programmes d’accompagnement des réfugiés

En Europe, BNP Paribas soutient depuis plusieurs années les Institutions de Microfinance qui œuvrent en faveur de l’inclusion financière. Ces dernières attribuent des crédits à des personnes qui sont exclues du système bancaire afin de leur permettre de développer leur activité, de générer des revenus et sortir de la précarité. Ces IMFs proposent notamment des dispositifs d’accompagnement des réfugiés. 

En Belgique, microStart dont BNP Paribas Fortis est partenaire depuis le lancement en 2010, propose une approche complète et dédiée aux personnes réfugiées. Grâce au soutien de BNP Paribas Fortis Foundation, un deuxième Community Officer a pu être nommé pour les régions de Bruxelles et de la Wallonie. Cet intermédiaire issu de la migration, est chargé d’accompagner les personnes réfugiées individuellement dans leur projet de création d’entreprise. 

Au Luxembourg, Microlux, soutenue par BGL BNP Paribas depuis sa création en 2016, a créé un fonds de garantie visant à favoriser l’insertion professionnelle des réfugiés par l’entrepreneuriat. Un soutien financier mis en place début 2019 par Microlux en coopération avec le Groupe représentant 50 000 euros par an pendant 3 ans. Ce dispositif s’inscrit dans l’engagement du Groupe BNP Paribas en faveur de l’insertion des réfugiés en Europe. 

En Italie, PerMicro soutenue par la Banque du Groupe, BNL, accompagne de nombreuses familles en favorisant la création et le développement d’entreprises dans divers secteurs. Dans son rapport de mesure d’impact social, réalisé en partenariat avec l’Université « Politecnico di Milano » et le Centre Tiresia (décembre 2018), PerMicro met en avant l’impact généré sur les personnes qui, avant de recevoir un microcrédit n’avaient pas d'accès au financement par les canaux traditionnels. En presque 8 ans, plus de 700 entrepreneurs et 2 700 familles ont changé de statut de non-bancarisé à bancarisé. L’étude souligne également le fait qu’en termes de création et de maintien dans l’emploi, les migrants représentent 23% des entrepreneurs financés. 58% des demandeurs de prêt familial de PerMicro sont des femmes et la grande majorité d’entre elles sont des migrantes. Enfin, le rapport met en exergue les bénéfices résultant de l’obtention de ces prêts pour les entrepreneurs et les familles, allant de la création de nouveaux emplois à la croissance des entreprises, à l'accès aux soins médicaux et la réduction du nombre de familles vivant sous le seuil de pauvreté.

“ Grâce à l’accompagnement en termes de création d’entreprise ou d’éducation financière, la microfinance favorise l’inclusion. A la suite de crédits octroyés par une iMF, les bénéficiaires arrivent plus facilement à obtenir des  financements auprès d’établissements de crédit traditionnels. En finançant les IMF, BNP Paribas accompagne l’inclusion financière. ”

Claudia Belli

Responsable Social Business & Microfinance pour BNP Paribas

Photo credit : header ©Cavan Images

A lire aussi

Toutes les actualités