La banque d'un monde qui change

BNP Paribas au Maroc : soutenir une croissance durable

  • 16.04.2019

La filiale de BNP Paribas au Maroc, la BMCI, est entrée dans la dernière ligne droite de son plan de transformation stratégique 2015-2020. L’objectif : renforcer sa position de partenaire financier de référence sur le marché marocain. La BMCI s’impose ainsi comme un acteur majeur du secteur bancaire marocain et démontre sa capacité à accompagner l’évolution de la société et la croissance économique du pays.

La BMCI, acteur bancaire de premier plan au Maroc

La BMCI s’est donnée pour mission de contribuer au financement de l’économie marocaine en devenant le partenaire financier de référence, innovant et responsable, de ses clients particuliers et entreprises. La banque s’impose aujourd’hui comme la 7e sur le marché marocain en termes de dépôt, avec une part de marché de 5 % à fin 2017, et la 6e en termes de crédits, avec une part de marché de 6 % sur la même période. 

En 2015, la BMCI a lancé un ambitieux plan de transformation : la banque s’est donnée cinq années pour renforcer son attractivité auprès des acteurs institutionnels de la place, auprès du régulateur et, surtout, des clients. C’est en plaçant ces derniers au centre de son plan de transformation que la banque entend consolider son positionnement de référence sur les marchés du retail et corporate tout en appuyant les expertises de la banque privée et du crédit conso. Et pour accompagner sa transformation digitale, la BMCI a lancé son propre lab à Casablanca : la Cantine Digitale. Le lieu, basé sur l’open innovation, incube des projets innovants afin de créer les produits et services de demain. 

La BMCI, c’est…

600 000

clients

plus de 330

agences

9

filiales et entités spécialisées : Corporate Finance, Gestion d’Actifs, Transactions Boursières, Leasing…

plus de 3 000

collaborateurs

Une présence historique sur le marché marocain

L’engagement du Groupe BNP Paribas au Maroc n’est pas nouveau. Dès 1906, et durant toute la première moitié du XXe siècle, la Banque de Paris et des Pays-Bas (Paribas) joue un rôle important dans le développement de l’économie marocaine, en liaison avec la Banque d’Etat du Maroc (BEM). De son côté, la Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI), ancêtre de BNP Paribas développe ses activités au Maroc dès 1940, via sa filiale la BNCI-Afrique. En 1964, la BNCI crée une filiale en association avec le Maroc indépendant,  qui prend le nom de Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI). S’ensuit une importante période de développement : des plans stratégiques réguliers et une série de fusions-acquisitions impliquant des acteurs marocains de premier plan permettent à la banque de consolider, dans la durée, sa position de partenaire financier privilégié du marché marocain. 

Plus récemment, le lancement d’un service de crédit conso (2005), la création de la banque privée (2010) ou encore, l’introduction d’une offre de finance participative (2018) sont autant d’initiatives témoignant de la capacité de la BMCI à s’adapter à l’évolution des attentes de ses clients au Maroc. Un engagement sociétal qui s’est aussi traduit par la création, en 2008, de la Fondation BMCI en faveur du développement social et culturel du Maroc, ainsi que par un partenariat officiel à l’occasion de la conférence pour le climat (COP 22) des Nations Unies en 2016, au cœur des préoccupations RSE de la banque.

  • 2000

    Fusion de la BMCI avec ABN Amro Bank Maroc 

  • 2005

    Création de BMCI Crédit Conso & Partenariat BMCI – Cetelem

  • 2008

    Création de la Fondation BMCI

  • 2010

    Lancement de l’activité de banque privée

  • 2011

    Rapprochement entre Cetelem Maroc et le Groupe BMCI 

  • 2014

    Fusion de BMCI et BMCI Crédit Conso (BCC) - BCC devient une ligne de métier au sein de la BMCI 

  • 2016

    BMCI partenaire officiel de la COP 22 des Nations Unies 

  • 2018

    Préparation du lancement de l’activité de finance participative sous le label BMCI Najmah 

3 axes stratégiques pour accompagner la croissance marocaine

Avec la mise en place du plan de transformation 2020, c’est tout un modèle d’entreprise qui se réinvente pour :
  1. Offrir plus de proximité entre les clients et la BMCI, par l’intégration de services innovants en phase avec leurs besoins ;
  2. Optimiser et dématérialiser les processus internes, afin de renforcer la satisfaction client et accélérer le traitement des demandes ;
  3. Créer un environnement de travail « Good place to work » plus collaboratif et plus agile, dans lequel les salariés deviennent « collabor-acteurs » du changement.

En ligne avec le plan de développement du Groupe, la stratégie de la BMCI se traduit par des actions concrètes pour financer et soutenir les acteurs de l’économie réelle. C’est ainsi qu’en février dernier, la BMCI a par exemple signé un nouveau partenariat de 20 millions d’euros avec la BERD pour le programme GEFF (Green Economy Financing Facility) Morocco. Ce prêt permet à la banque d’augmenter son soutien au financement de l’économie verte. Depuis 2017, la BMCI est aussi partenaire du Kluster, l’incubateur de start-ups sociales et solidaires de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Maroc. Incubées gratuitement pendant 18 mois, les start-ups bénéficient notamment d’un programme de mentoring de la part des sponsors, dont la BMCI.  

Une banque engagée en faveur des femmes 

Partenaire de l’initiative Women in Africa (WIA) dédiée à l’entrepreneuriat féminin en Afrique, la BMCI contribue activement à la promotion de l’égalité des genres, sur le continent africain et ailleurs. Dans le cadre de ce partenariat, la BMCI organise notamment des rencontres thématiques autour de la promotion des femmes en entreprise, de l’engagement des hommes aux côtés de femmes… En 2018, 2 rencontres de ce type ont eu lieu.

La BMCI a également signé, en septembre 2018, un contrat de partenariat avec la BERD (Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement) afin de soutenir Women in Business, un programme d’offre de financement et d’assistance technique dédié aux PME dirigées par des femmes. De cette manière, la BMCI s’engage à accompagner les femmes dirigeantes d’entreprises au Maroc, en leur apportant un soutien financier mais aussi stratégique, marketing, en gestion et développement à l’international… Objectif : leur donner toutes les chances de réussir ! 

En interne aussi, la BMCI suit une politique de parité volontariste et engagée. Depuis 2017, la structure compte 50 % de collaboratrices, dont 39 % sont managers, 35 % membres du Comité Exécutif et 21 % membres du Conseil de Surveillance. La banque est d’ailleurs la première entreprise au classement du Trophée 2018 de l’égalité professionnelle Femme-Homme, organisé par le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle marocain. 

La Fondation BMCI : 10 ans d’engagement citoyen

Créée en 2008 dans le cadre de la politique RSE de la banque, la Fondation BMCI poursuit les actions de mécénat menées par la banque depuis les années 1990 dans les domaines de la solidarité et de la culture. Éducation, handicap, musique et édition sont les principaux domaines d’action de la Fondation, qui s’attache en priorité à soutenir l’insertion sociale des populations fragiles, à optimiser le développement culturel dans les écoles publiques, à valoriser le patrimoine et à accompagner des artistes marocains.

À travers sa Fondation et l’ensemble de ses actions, la BMCI apporte soutien et dialogue aux acteurs qui construisent la société marocaine de demain.

10 ans de la Fondation BMCI // © Arrêt sur Image 

Un modèle d’entreprise reconnu par Vigeo Eiris

En juin 2018, Vigeo Eiris, agence internationale indépendante d’analyse extra-financière, a placé la BMCI au 3ème rang de son classement des entreprises les plus responsables au sein des marchés émergents. L’étude s’appuie sur 6 domaines clés d’analyse pour évaluer les performances ESG (Environnemental, Social et Gouvernance) de plus de 800 entreprises : environnement, engagement sociétal, comportement sur les marchés, droits humains, gouvernance et ressources humaines

Crédit photos : header ©Morocko 

A lire aussi

Toutes les actualités