La banque d'un monde qui change

Le gouvernement Libanais pose les jalons de la privatisation d'Electricité du Liban et a choisi BNP Paribas en tant que banque conseil. La mission est double. Il convient d'une part de rédiger le cahier des charges et de prendre en charge le lancement d'un appel d'offre international permettant de choisir le partenaire stratégique qui entrera dans EDL à hauteur de 5 à 15 % de son capital. Il s'agit d'autre part, de procéder à l'évaluation de la société. Cette opération de privatisation est la première lancée au Liban par le nouveau gouvernement du Premier ministre Hariri. Ce mandat a été obtenu par les équipes du Corporate Finance de BFI avec le soutien actif du bureau de représentation à Beyrouth.

A lire aussi

Toutes les actualités