Assurance : « Nos clients aspirent à aller au-delà de la simple performance financière ; ils veulent donner du sens à leur épargne et à leurs investissements »

Olivier Héreil
Olivier Héreil
Directeur général adjoint en charge de la gestion d’actifs chez BNP Paribas Cardif

Si l’investissement responsable est depuis longtemps au cœur de l’offre de l'assureur BNP Paribas Cardif, il se développe à un rythme soutenu au regard de la demande croissante des épargnants et des impératifs sociétaux. Enjeux et perspectives avec Olivier Héreil, Directeur général adjoint en charge de la gestion d’actifs chez BNP Paribas Cardif.

Quelle place occupe l'investissement responsable dans l'offre de BNP Paribas Cardif ?

Olivier Héreil : BNP Paribas Cardif est une compagnie d’assurance dont le rôle est à la fois de protéger les personnes et leurs biens au quotidien mais aussi leur épargne sur une échelle de temps long - et donc leurs projets de vie.  

Notre produit phare, l’assurance-vie, est une épargne de long terme, naturellement propice à l’investissement responsable. Il y a plusieurs années déjà, nous avions la conviction qu’il nous fallait sélectionner, dans nos offres, un nombre croissant de supports d’investissement à impact positif. Ces derniers financent les entreprises qui fournissent des solutions concrètes aux enjeux sociaux et environnementaux. Aujourd’hui, ce n’est plus une option : il ne peut plus y avoir d’autre croissance qu’une croissance durable qui génère des impacts positifs pour la société et la planète.

« l’assurance-vie est une épargne de long terme, naturellement propice à l’investissement responsable »

Cette conviction est au cœur de notre plan stratégique sur les quatre prochaines années. Et ce n’est pas nouveau ! Cela fait douze ans que nous avons introduit la notion de critères ESG (environnementaux, sociétaux et de gouvernance) dans la sélection de nos investissements pour nos offres et notre fonds général. Par exemple, en France, parmi nos unités de compte, près d’un quart sont labellisés Investissement Socialement Responsable.

A travers quel placement un client peut-il investir de façon responsable ?

O. H. : Pour investir de façon responsable, nos clients particuliers disposent essentiellement de deux « enveloppes » : l’assurance-vie et le Plan d’Epargne Retraite. Dans un contrat d’assurance-vie, deux grands choix d’investissement s’offrent à l’épargnant : décider d’investir dans le fonds en euros (ou fonds général) de la compagnie d’assurance - composé majoritairement d’obligations - qui lui garantit son capital investi et un rendement régulier ; il peut aussi investir dans les « unités de compte », qui sont des actifs sur les marchés financiers ou des valeurs mobilières, plus risqués mais potentiellement plus rémunérateurs. Le client peut choisir de panacher les deux options, sachant qu’il pourra changer au fil de l’eau la répartition des supports d’investissement choisis. 

Dans les deux cas, les fonds que nous sélectionnons intègrent des critères ESG et sont pour une bonne partie labellisés responsables, tel le label ISR en France, voire pour certains, à impact positif. Les clients qui veulent investir de façon responsable vont donc se tourner vers ces fonds. De fait, leur choix se porte de plus en plus sur les unités de compte plutôt que le fonds en euros, pour trouver un meilleur rendement, et plus volontiers sur des unités de compte labellisées ISR.

«Les fonds que nous sélectionnons intègrent des critères ESG et sont pour bonne partie labellisés responsables. »
Ils aspirent à aller au-delà de la simple performance financière ; ils veulent donner du sens à leur épargne, contribuer par ce biais à un avenir plus écologique et inclusif. Et la crise a accéléré ce mouvement. Cette demande forte nous a encouragés à travailler avec les sociétés de gestion d’actifs et principalement BNP Paribas Asset Management, pour accélérer encore l’élargissement de notre gamme de fonds durables, labellisés ISR, portant sur des thématiques faciles à expliquer à nos clients.

La dynamique des investissements socialement responsables est-elle propre à la France ?

O. H. : Globalement, nous assistons un peu partout à un élargissement des thématiques en lien avec les grands enjeux sociétaux mondiaux que sont la décarbonation ou la biodiversité. Toutefois, il est vrai que la France a pris de l’avance sur ce sujet, probablement du fait de la COP21 en 2015, qui a affirmé de très fortes ambitions. Mais la dynamique est également visible en Europe, notamment en Italie et au Luxembourg. En Asie, ces thématiques commencent à arriver et nous demandons désormais aux différents sites d’intégrer les critères ESG dans leurs fonds généraux car c’est un élément très significatif pour se différencier de la concurrence. 

Quelles sont les principales tendances que vous observez en termes d’investissement ?

O. H. : S’agissant des investissements socialement responsables ou de développement durable, au-delà de l’environnement, qui a été le premier thème à s’être développé massivement, nous constatons un intérêt croissant pour des thématiques de plus en plus précises et notamment celles liées au capital naturel.

La médiatisation sur la situation de l’eau et des océans, ou l’impact positif reconnu de la biodiversité dans l’absorption du carbone, ont suscité de réelles prises de conscience collectives et nous ont amenés, en tant qu’assureur, à réfléchir à de nouveaux produits intégrant ces enjeux de biodiversité.

« nous constatons un intérêt croissant pour des thématiques de plus en plus précises. »

Par ailleurs, les placements responsables non cotés en bourse se développent également. Certes, c’est encore un univers complexe, mais des projets commencent à émerger, notamment sur les infrastructures, les grands aménagements. La transition énergétique oblige à tenir compte de ces aspects. La mobilité durable en fait partie par exemple, même si ce n’est pas encore un thème très « grand public » et qu’il entre dans une logique de très long terme. La santé est aussi un domaine très sensible dont la crise sanitaire n’a fait que confirmer les enjeux. Nous travaillons à rendre accessibles tous les sujets sociétaux majeurs, en investissant dans des projets à impact social. Par exemple, en France, nous investissons dans la création de logements à loyer modéré via le Fonds de Logement Intermédiaire. Ainsi, dans son contrat d’assurance-vie, lorsqu’un client investit dans notre fonds général, il contribue à aider des familles aux revenus modestes à se loger à des prix abordables dans les grandes villes de l’hexagone.

A lire aussi sur ces thématiques sociales et environnementales de BNP Paribas Cardif :


“ Faire le choix d’un investissement responsable, c’est combiner impact positif pour la société et performance financière à long terme. ”

Olivier Héreil, Directeur général adjoint en charge de la gestion d’actifs chez BNP Paribas Cardif

Photo d'Olivier Héreil, DGA de BNP Paribas Cardif

Investissement responsable : les entreprises  s'y mettent aussi !

BNP Paribas Cardif propose également des investissements responsables à ses clients entreprises, principalement via des contrats d’assurance retraite. 

La démarche est identique à celle des clients particuliers : ils ont le choix entre le fonds général ou des unités de comptes pour constituer l’assurance retraite de leurs salariés. Le deuxième levier est celui de l’épargne salariale proposée par les entreprises. Pionnière en matière d’investissement responsable, c’est elle qui, la première, a intégré des placements responsables dans son offre.

Immeuble avec façade végétalisée


Les chiffres d’une politique d’investissement responsable chez BNP Paribas Cardif

• À fin 2020, 264 milliards d’euros d’actifs gérés (+1,7 % par rapport à 2019).

• Accélération du déploiement de sa politique d’investissement responsable en investissant 5 milliards d’euros. supplémentaires dans des activités à impact positif, en matière environnementale et sociale, entre fin 2019 et fin 2024.

• En 2020, ses nouveaux investissements à impact positif se sont élevés à 1,2 milliard d’euros.

• À fin 2020, 42,6 milliards d’euros ont été investis en unités de compte en France dont près d’un quart de supports labellisés, soit 10,5 milliards d’euros.

Pour aller plus loin : 

La stratégie d'investissement responsable de BNP Paribas Cardif : 
découvrir son rapport 2020 au titre de la Loi "Transition Energétique et Croissante Verte".

Découvrez plus sur l'investissement et épargne responsables chez BNP Paribas

Devenez incollables sur l’épargne responsable en 2 minutes chrono grâce à cette infographie pédagogique.
Epargne Responsable : comprendre l'essentiel en une infographie !
Voir l'infographie
stewardship
Investir son épargne de façon responsable : comment ça marche ?
Lire l'article
Femme sur le toit d'un immeuble au milieu d'un potager urbain
Investissement durable : l’immobilier accélère son virage responsable
Lire l'article
Groupe de personnes souriantes travaillant autour d'un bureau
Investir durablement sinon rien : les équipes de BNP Paribas Asset Management au cœur de l’action
Lire l'article

Pour s'abonner à notre newsletter, c'est ici !

Choisissez vos thématiques préférées et la fréquence d'envoi