La banque d'un monde qui change

Aidons les entreprises à changer de modèle pour accélérer la transition

  • 16.11.2020

La finance durable joue un rôle central au service d’une économie plus responsable, en particulier via deux aspects. Le premier consiste à financer et à soutenir les projets axés vers une économie responsable et permet ainsi, à l’échelle macro-économique, de réorienter les capitaux. Le second vise à accompagner les entreprises dans leur transformation propre, en les aidant à accélérer dans cette démarche. L’un comme l’autre supposent la conception et la mise en place de produits financiers responsables innovants, pour tous les publics, des investisseurs institutionnels aux épargnants particuliers. En ce sens, l’innovation financière se place au service de la transformation responsable des entreprises et de la relance durable.

Finance durable : des enjeux forts, des produits en plein essor

« Impact positif » : voilà sans doute le terme qui explicite le mieux la raison d’être de la finance durable, à savoir des mécanismes d’allocations de capitaux en faveur d’une économie responsable, des acteurs engagés dans la transition et de leurs projets. Aujourd’hui, promouvoir un modèle d’économie durable est un objectif partagé aux quatre coins de la planète. Et le secteur de la finance y joue un rôle moteur.

Antoine Sire, Directeur de l’Engagement d’entreprise de BNP Paribas, le formule ainsi : « La finance a toujours eu un rôle d’accélérateur des transitions. Aujourd’hui, nous cherchons à nous doter d’outils qui vont nous permettre d’aligner la gestion de l’ensemble de notre portefeuille de crédits sur les objectifs de l’Accord de Paris. Concrètement, nous financerons de plus en plus les acteurs engagés dans la transition et de moins en moins ceux qui ne le sont pas. BNP Paribas Asset Management est par exemple l’un des deux investisseurs mondiaux qui votent le plus de résolutions climatiques aux assemblées générales des entreprises. »

La finance a toujours eu un rôle d’accélérateur des transitions.

Le Plan stratégique émis par la Commission européenne en faveur du financement de la croissance durable ne dit pas autre chose, en soulignant une nécessité : celle de réorienter les flux de capitaux vers une économie plus durable, que ce soit d’un point de vue économique comme social. La finance durable est donc devenue un outil indispensable à échelle internationale.


 « Les banques qui ont donné naissance à BNP Paribas ont été créées pour aider les entreprises à prendre part à la révolution industrielle. Nous avons ensuite participé à toutes les transformations du monde. Il est essentiel que nous soyons au rendez-vous de la transition écologique qui est maintenant devant nous. »

Antoine Sire, Directeur de l’Engagement d’entreprise de BNP Paribas

Qui mieux qu’un acteur et leader historique de la finance peut concrétiser cette nécessité ?

Pour s’assurer que les financements accordés contribuent à la transition de l’économie vers un modèle plus durable, le Groupe s’est donc engagé à développer des outils permettant d’aligner son portefeuille de crédits avec les objectifs de l’Accord de Paris : signature du Katowice Commitment en 2018, du Collective Commitment to Climate Action en 2019 et déploiement de la méthodologie PACTA. Développé avec la contribution des principales banques, universités et ONG mondiales, PACTA for Banks permet de mesurer l'alignement des portefeuilles de prêts aux entreprises avec des scénarios climatiques.

BNP Paribas a ainsi adopté un tournant stratégique depuis plusieurs années en faveur de la finance durable. Un engagement reconnu : élue 3ème banque internationale du classement des « 100  entreprises les plus durables au monde » par le magazine Corporate Knights, BNP Paribas se positionne également comme pionnier et leader sur plusieurs produits et services de finance durable. Ou comment l’impératif de transition durable nourrit et motive notre innovation financière…

Quelles solutions de finance durable pour les entreprises ?

La finance durable s’applique à l’échelle des entreprises et des institutions, mais également à celle des épargnants particuliers via notamment les offres d’investissement socialement responsable, un choix de placement en plein essor. Les produits innovants de finance durable dédiés aux entreprises et à leur transformation se déclinent en trois grandes typologies:

Car in rural road in deep rain forest with green tree forest view from above, Aerial view car in the forest on asphalt road background.

1.    Les émissions d’obligations durables (SLB)

Lorsqu’une entreprise souhaite emprunter de l’argent sur le marché financier, elle émet des « obligations ». Désormais, ces obligations peuvent être soumises à des critères durables, sociaux et/ou environnementaux : l’argent levé devra se diriger vers des investissements à impact positif et respecter les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). On les appelle alors obligations durables (sustainability-linked bonds ou SLB), obligations vertes (green bonds) ou obligations sociales (social bonds), selon le domaine dans lequel elles se spécialisent : durabilité au sens large, environnement/climat, enjeux sociaux.


Très investi dans la transformation responsable des entreprises, BNP Paribas est aujourd’hui l’un des trois leaders mondiaux sur le marché des obligations durables. A fin septembre 2020, BNP Paribas a ainsi été chef de file conjoint pour un montant total de 71,3 Md€ d’obligations durables.

*Source : données Dealogic

Voici notamment deux exemples emblématiques de notre expertise sur ce marché :

    • L’émission des SLB de la marque de luxe Chanel à hauteur de 600 millions d’euros, une première historique dans ce secteur. Ces obligations sont liées à des objectifs précis tels que la réduction de 50 % des émissions carbone de Chanel d’ici 2030, ou encore la capacité à passer à 100 % d’électricité renouvelable d’ici 2025.
  • L’émission en tant que joint bookrunner de la première obligation verte du leader automobile Daimler, à hauteur de 1 milliard d’euros et pour une durée de 10 ans, en soutien à la mobilité durable et emblématique du mouvement de transition opéré par les acteurs de l’industrie automobile en faveur d’une économie bas carbone.

    2.    Les « crédits durables » (SLL)

    Les crédits durables et crédits verts, à l’instar des obligations, peuvent désormais être liés par un objectif d’impact positif. La banque ou l’institution qui prête de l’argent structure alors une offre de crédit conçue exclusivement pour financer des projets responsables. On les appelle aussi sustainability-linked loans, ou SLL.

    BNP Paribas a récemment participé au plus ambitieux SLL à date en Amérique latine, en entrant dans le financement de la transition énergétique du cimentier Cemex. Un SLL de 3,2 milliards de dollars US, axé sur la réduction des émissions carbone de l’entreprise. Parmi les objectifs du géant de l’industrie mexicaine : augmenter la part d’énergies renouvelables dans son mix énergétique et protéger la biodiversité sur ses zones d’intervention.

    Au total sur l’année 2019, le Groupe BNP Paribas a contribué à plus de 60 transactions SLL, à hauteur de 6,2 milliards d’euros.
    Jardins et plantes aquatiques ploger dans une cave cenotes en Mexique
    jeune femme assise devant immeuble moderne avec façade végétale

    3.   Les fonds d’investissement ciblés

    Les fonds d’investissement sont en première ligne de cet accompagnement de la transformation des entreprises via des produits de finance durable. Ceux-ci valorisent les entreprises vertueuses et rendent accessibles des produits d’investissement orientés responsables.

    BNP Paribas Asset Management a ainsi développé une gamme complète de fonds durables, qui connaissent une demande accrue, auprès des entreprises comme des particuliers. Parmi ces fonds dédiés à l’investissement sociale responsable, on peut par exemple citer : BNP Paribas Aqua, BNP Paribas Comfort Sustainable Equity World Plus, ou encore BNP Paribas Easy Low Carbone 100 Europe. Ils constituent des solutions d’investissement en phase avec la feuille de route « Global Sustainability Strategy » (GSS) qui vise à appliquer les critères ESG à l’ensemble des décisions d’investissement de la filiale Asset Management de BNP Paribas.

    Une offre durable qui prend appui sur des exigences fortes, complétée par un soutien dédié à un pan spécifique de la transition : l’économie sociale et solidaire.


    Les produits et services de finance durable peuvent également prendre d’autres formes.


    BNP Paribas conseille par exemple également ses clients entreprises pour améliorer leur performance énergétique avec l’offre Change to green ou avec des offres de mobilité durable proposées par Arval, filiale du Groupe dédiée aux services spécialisés de location de véhicules et aux solutions de mobilité intégrée. Ainsi d’ici à 2025, Arval aura loué 500.000 véhicules électrifiés à ses clients et les émissions de CO2 de notre flotte mondiale auront diminué de 30%.


    Pour aller plus loin

    The windmill of electric power production, green energy application, Chinese economy development.
    CIB

    Comment apporter un nouveau souffle à l'énergie renouvelable avec les outils de la finance

    En savoir plus
    Chargement de batterie de voiture éléctrique dans un parking
    ARVAL

    Services spécialisés de location de véhicules et aux solutions de mobilité intégrée

    En savoir plus
    Colorful tropical coral reef in the caribbean sea
    Asset Management

    Une gamme complète de fonds durables, qui connaissent une demande accrue

    En savoir plus

    Photo credits: Utramansk (header), Kalyakan, Andrea Izzotti, Balazs, Zhuxiaophotography, Hervé Plumet, Aquapix

    A lire aussi

    Toutes les actualités