La banque d'un monde qui change

Résultats du Groupe Cetelem pour l'année 2003

  • 10.03.2004
Dans un environnement économique mondial dégradé, Cetelem, n°1 du crédit à la consommation dans la zone euro et filiale de BNP Paribas a su démontrer sa solidité.

Les financements nouveaux du Groupe sont en progression de 8% sur 2002 et atteignent 19,9 milliards d'euros. Pour la première fois dans son histoire, Cetelem réalise plus de la moitié de son activité à l'international, en y dépassant le seuil des 10 milliards d'euros.

La contribution de Cetelem au résultat de BNP Paribas s'établit à 427 millions d'euros avant impôt, en progression de 12% sur l'exercice précédent. Cetelem a ainsi maintenu un haut niveau de rentabilité avant impôts des capitaux propres alloués (30%), avec un niveau de risque bien maîtrisé et en abaissant significativement son coefficient d'exploitation de 55,5% à 51,8 %.

Le Conseil de Cetelem, réuni le 3 mars, a approuvé les comptes 2003.

L'activité (production de nouveaux crédits) consolidée, - compte propre et filiales majoritaires - a fortement progressé (+14%). De son côté, l'activité pour le compte de partenaires a progressé de 9% d'une année sur l'autre, hors impact lié à l'arrêt programmé du partenariat avec le Crédit Lyonnais en janvier 2003 (-4%, y compris cet impact).
Au total, les encours gérés atteignent 29 milliards d'euros en fin d'année.

En France, où Cetelem est N°1, la production a progressé dans un environnement difficile.

L'activité consolidée, en hausse de 10% a profité, d'une part, de l'apport de l'activité Crédit Universel (les financements automobiles sur le lieu de vente ont ainsi progressé de 31%) et d'autre part, de l'activité de Facet qui a fortement crû dès le deuxième semestre (+30% par rapport au second semestre 2002).
Une nouvelle organisation de la direction du réseau France autour de quatre lignes métiers (particulier, distribution, automobile, recouvrement amiable) a été mise en place.

Les financements pour le compte de partenaires de la distribution, de la banque et de l'assurance sont en baisse de 19% du fait de l'arrêt programmé du partenariat avec le Crédit Lyonnais fin 2002. Hors cet élément spécifique, l'activité est en croissance de 9%, grâce notamment aux bons résultats enregistrés par CEFI (Caisse d'Epargne Financement), structure qui porte l'activité de crédit à la consommation réalisée avec les Caisses d'Epargne (+24% en 2003).
Un nouveau partenariat important a été conclu avec EDF, pour créer Domofinance.

Hors de France, en dépassant le seuil des 10 milliards d'euros, la production est en progression de 15% et excède pour la première fois la production réalisée en France (51% du total).

Cette performance, qui marque une étape importante pour le Groupe Cetelem, illustre l'amplification du développement de Cetelem et confirme le relais de résultat apporté par l'International. Ses positions de leadership en Europe, N°1 en Italie et en Hongrie, N°3 en Espagne, au Portugal et en République Tchèque... viennent couronner ce résultat.

- L'Europe du Sud continue de connaître un croissance soutenue (+18%), chacun des pays de la zone enregistrant des progressions significatives. L'Italie, l'Espagne ont poursuivi leur croissance en dynamisant leur outil commercial par le déploiement de solutions organisationnelles et informatiques axées sur la relation client.

- Dans l'Est européen, Cetelem, a maintenu une forte croissance (+14%), notamment en Hongrie et en Pologne. Les filiales sont désormais toutes bénéficiaires, avec des niveaux de rentabilité significatifs.

50 ans après sa création, Cetelem demeure une entreprise en forte expansion. Avec plus de 10 000 collaborateurs dont 60% hors de France, Cetelem, présent dans 20 pays, a multiplié ses encours par 2,4 entre 1996 et 2003, durant la présidence de Marc Mangez.

Avec la nouvelle équipe de direction mise en place fin 2003, - François Villeroy de Galhau, Président directeur général, avec Bruno Salmon comme Directeur général délégué - , l'ambition pour 2004 est clairement celle du développement. Cetelem, n°1 en zone euro et fer de lance de BNP Paribas pour le crédit à la consommation, veut, tout en maintenant sa rentabilité élevée, renforcer son leadership en Europe et développer ses positions en Asie et en Amérique latine.
Press contact(s)
Contact presse
Catherine Sainz
01 46 39 12 73
catherine.sainz [at] cetelem (dot) fr