La banque d'un monde qui change

Restauration d'un chef-d'œuvre de Nicolas Poussin à la National Gallery of Victoria, Melbourne

  • 03.02.2011
La Fondation BNP Paribas et BNP Paribas Australie apportent leur soutien à la restauration d'un chef-d'œuvre de Nicolas Poussin conservé à la National Gallery of Victoria, Melbourne

Dans le cadre de son programme de soutien à la restauration d'œuvres conservées dans les musées, la Fondation BNP Paribas et BNP Paribas Australie ont décidé d'apporter leur appui à la restauration d'une peinture de Nicolas Poussin (1594 – 1665), La Traversée de la Mer Rouge, l'un des chefs-d'oeuvre de la collection abrité par la National Gallery of Victoria à Melbourne.

Peinte en 1634, cette œuvre de grand format (155,6 x 215,3 cm) représentant un épisode de l'Ancien Testament est le pendant d'un autre tableau, L'Adoration du Veau d'Or , aujourd'hui conservé à la National Gallery de Londres. Réalisées à Rome pour le marquis Amadeo dal Pozzo, ces deux peintures à l'huile sont rapidement considérées comme des chefs-d'œuvre de l'artiste comme en témoigne leur mention dans la première biographie écrite sur Poussin par Giovanni Bellori en 1672. La Traversée de la Mer Rouge - composition rigoureuse et équilibrée – est caractéristique de l'art de Poussin qui s'efforce d'exprimer les émotions des personnages au travers de gestes, de poses et de physionomies simples et par l'usage de couleurs harmonieuses et douces.

Fragilisée par le temps, l'œuvre souffre de la présence de vernis jaunis qui altèrent la transparence des couleurs ; elle présente également d'importants repeints, craquelures et soulèvements qui seront l'objet d'analyses et d'examens attentifs conduits par des spécialistes de Nicolas Poussin venant de grandes institutions comme le Louvre, la National Gallery de Londres ou encore le Getty Museum de Californie. Possédant le plus grand centre de restauration d'Australie, la National Gallery of Victoria réalisera les travaux de restauration in situ. Une fois restaurée, La Traversée de la Mer Rouge sera de nouveau présentée au public à l'occasion du 150e anniversaire du musée en 2011.

A propos de BNP Paribas Corporate Philanthropy
Pour prendre en compte l'expansion du Groupe et consolider ses engagements en matière de mécénat, BNP Paribas crée BNP Paribas Corporate Philanthropy (BNP Paribas Mécénat d'entreprise). Piloté par la Fondation BNP Paribas, mécène «historique» du Groupe depuis 25 ans, BNP Paribas Corporate Philanthropy assure la cohérence des programmes de mécénat conduits dans le monde. Sous l'égide de la Fondation de France, la Fondation BNP Paribas s'attache à préserver et faire connaître les richesses des musées, à encourager des créateurs et interprètes dans des disciplines peu aidées par le mécénat d'entreprise et à financer des programmes de recherche dans des secteurs de pointe (recherche médicale et environnementale). La Fondation BNP Paribas soutient par ailleurs des projets en faveur de l'éducation, de l'insertion et du handicap. Référent en matière de mécénat au sein du Groupe, en liaison étroite avec l'ensemble de ses réseaux en France et à l'étranger, la Fondation BNP Paribas développe ses programmes en accompagnant chacun de ses partenaires dans la durée.
www.mecenat.bnpparibas.com

Préserver et faire connaître les richesses des musées
Mécène fidèle et reconnu des musées, la Fondation BNP Paribas s'attache à préserver et faire connaître leurs richesses. C'est ainsi qu'elle apporte son soutien à la publication d'ouvrages sur les collections permanentes des musées et à la restauration de leurs chefs-d'œuvre à travers le programme BNP Paribas pour l'Art.

« BNP Paribas pour l'Art »
Restaurer des œuvres abritées dans les musées pour préserver, mettre en valeur et faire découvrir ce patrimoine, tel est l'objet du programme BNP Paribas pour l'Art lancé en 1994.
En seize ans, ce programme a permis la restauration de plus de deux cents œuvres couvrant toutes les périodes de l'histoire de l'art et conservées dans les plus prestigieux musées et monuments français parmi lesquels le Château de Versailles (plafond peint par François Lemoyne dans le Salon d'Hercule), le Centre Georges Pompidou (My Flower Bed de Yayoi Kusama) ou encore le musée d'Orsay (la collection de pastels). Ce programme bénéficie également aux musées en régions comme par exemple le musée des Augustins de Toulouse (statue représentant une Vierge à l'Enfant du XVe siècle, Nostre Dame de Grasse), le musée de l'Abbaye Sainte-Croix des Sables d'Olonne (collection Gaston Chaissac) ou encore le musée des Beaux-Arts de Quimper (restauration en cours de la collection de peintures italiennes anciennes).
Attachée à accompagner le développement du groupe BNP Paribas à l'international, la Fondation BNP Paribas multiplie, depuis 2004, ses interventions auprès de grands musées internationaux comme le Städel Museum de Francfort en Allemagne (Triptyque de la Vierge de Macrino d'Alba), l'Art Gallery New South Wales de Sydney en Australie (The Boar Hunt de Franz Snyders), l'Art Gallery of Ontario au Canada (Jar of Apricots de Jean-Baptiste Chardin), le Musée Byzantin et Chrétien d'Athènes en Grèce (dix fresques d'époque post-byzantine), le Van Loon Museum d'Amsterdam aux Pays-Bas (six panneaux peints par Jurriaan Andriessen), la Galerie Tretiakov de Moscou en Russie (Triptyque Les Baigneuses de Natalia Gontcharova), le futur musée de la mosaïque d'Alexandrie en Egypte (avec la restauration en cours de mosaïques antiques retrouvées à Alexandrie) ou encore le Peranakan Museum de Singapour avec la restauration d'une tapisserie perlée datant du début du XXe siècle.

A propos de BNP Paribas Australie
BNP Paribas est un partenaire reconnu des entreprises australiennes depuis 130 ans. En 1881, BNP Paribas fut la première grande banque étrangère à s'implanter en Australie et à proposer ses services financiers aux entreprises du pays. Aujourd'hui, le groupe soutient de grandes organisations et des établissements financiers australiens en leur apportant des conseils stratégiques et des solutions conçues par ses métiers de Corporate & Investment Banking (CIB) et Investment Solutions.

La National Gallery of Victoria
Fondée en 1861, la National Gallery of Victoria est le plus ancien et plus grand musée d'Australie. Sa collection internationale a pu s'enrichir de pièces maîtresses telle que La Traversée de la Mer Rouge de Nicolas Poussin grâce au don d'un riche industriel australien, Alfred Felton (1831 – 1904). Conservant plus de 65 000 œuvres d'art, le musée possède d'importantes collections dans des domaines aussi divers que les maîtres anciens (Rembrandt, Rubens, Tiépolo, Le Tintoret, Véronèse…), les antiquités grecs et égyptiennes, la céramique européenne ancienne, le textile, la mode et la photographie. Enfin, il possède une importante collection d'art aborigène australien.
Press contact(s)
Contacts presse :

Fondation BNP Paribas
Ann d'Aboville, chargée de mission mécénat
Tel. : 01 42 98 13 54 - ann.daboville [at] bnpparibas (dot) com

BNP Paribas Australie
Julia Boyce, responsable de la communication
Tel. : + 61 2 96 19 63 24 – julia.boyce [at] au.bnpparibas (dot) com