La banque d'un monde qui change

Panorama 2004 du véhicule d'entreprise et de la mobilité automobile professionnelle - Des décideurs optimistes !

  • 26.03.2004
Pour la 2ème année consécutive, l'Observatoire du Véhicule d'Entreprise a réalisé son Baromètre annuel avec le concours de l'institut TNS-Sofres. Cette étude, menée du 7 au 26 janvier 2004, a analysé l'état d'esprit d'un échantillon représentatif de 760 décideurs français en matière d'achat de véhicules d'entreprise au sein de 350 TPE, 350 PME-PMI et 60 Grandes Entreprises. Pour être encore plus à l'écoute du marché, cette 2ème vague a été réalisée sur un échantillon plus large que l'année passée (760 décideurs contre 400 en 2003) et s'est aussi attachée à étudier les réponses des décideurs selon leur secteur d'activité. La possibilité d'une analyse par région est envisagée.


Principaux constats du Baromètre 2004

Cette année, l'optimisme général est de mise chez les décideurs ! Pour 31% d'entre eux, la situation économique française va s'améliorer pour l'année à venir (vs 10% en 2003) et 45% pensent qu'elle va rester la même (vs 39% en 2003). L'an dernier, interrogés à la veille de l'invasion de l'Irak, 45% des décideurs pensaient qu'elle allait se détériorer (vs 22% cette année). Ils sont aussi plus confiants qu'en 2003 sur la situation économique de leur activité (23% vs 14% en 2003) et sur celle de leur propre entreprise (34% vs 27% en 2003). Peut-être moins fragiles, les décideurs des Grandes Entreprises se montrent les plus optimistes (65% vs 33% en 2003).

En matière de financement, 31% des entreprises financent au moins un véhicule. Cette pratique, généralisée dans les Grandes Entreprises (80%), est en légère augmentation dans les PME-PMI (51% vs 47% en 2003) et en frémissement chez les TPE (29% vs 28% en 2003). Même si le crédit classique devient le principal mode de financement pour les TPE (44% vs 32% en 2003), la Location Longue Durée séduit toujours les Grandes Entreprises (78%) et s'impose dans les PME-PMI (32%).

Après une forte croissance ces dernières années, les décideurs estiment que leur parc automobile tend à se stabiliser. Pour les 3 années à venir, 16% des entreprises prévoient une croissance de leur parc, la majorité restant prudente en pronostiquant une stabilité (77%). Néanmoins, le potentiel de développement reste réel tant auprès des entreprises comptant accroître leur parc qu'auprès de celles n'étant pas encore équipées d'un véhicule d'entreprise.

Alors que la principale motivation des décideurs pour financer un véhicule d'entreprise reste l'acquisition d'un "outil de travail indispensable" (89%), il apparaît que la voiture de fonction est aujourd'hui l'un des 3 principaux moyens de motivation et de fidélisation des salariés. Quant aux critères proposés aux entreprises dans le choix de leurs véhicules, le "caractère utilitaire" devient le 1er critère cité par les décideurs (47%). Enfin, concernant les actions à mettre en place autour du véhicule d'entreprise, les décideurs des Grandes Entreprises et des PME-PMI placent au premier plan les programmes de prévention des risques routiers pour les conducteurs (80% et 64%).

Avec cet outil prospectif, l'Observatoire du Véhicule d'Entreprise s'affirme comme le référent de la mobilité automobile professionnelle et la source d'information clé du marché et des décisionnaires de flotte.



Rappelons que l'Observatoire du Véhicule d'Entreprise a été créé en 2003 par Arval PHH, la référence internationale de la Location Longue Durée et de la gestion de véhicules d'entreprise multimarque. Cette entité a pour vocation d'analyser les grandes tendances de la mobilité automobile professionnelle en France et en Europe.
En véritable vigie, il se propose de donner une meilleure vision du marché aux différents acteurs et aux entreprises par le biais d'études, de publications ou de rencontres tout au long de l'année.
Press contact(s)
Contacts presse :
Laurence Saint-Jevin ou Sébastien Vau-Rihal au 01 53 63 35 55