La banque d'un monde qui change

Nouvelle étude sur l'harmonisation des retraites en Europe

  • 27.06.2002
L'EUROPEAN FINANCIAL SERVICES ROUND TABLE ( E.F.R.) a publié aujourd'hui un nouveau rapport sur les avantages d'un marché unique européen des retraites et les moyens d'y parvenir. Ce rapport démontre clairement que l'achèvement de ce marché unique des retraites en Europe aurait des avantages importants pour l'ensemble de la population européenne et pour la croissance économique.

Le rapport de l'E.F.R. veut aussi alerter le monde politique sur le fait que le public reste encore très inconscient des dangers que présente pour leur avenir l'écart entre ce qu'il pense obtenir pour leur retraite et ce que les systèmes de retraite actuels peuvent réellement leur donner.

Ce rapport à été commandé par l'E.F.R. qui regroupe les Présidents et Directeurs Généraux des principales banques et groupes d'assurance en Europe.

Il est publié à la suite du précédent rapport édité au début de l'année sur les avantages d'un marché unique européen des Services Financiers.

Pehr GYLLENHAMMAR, Président de E.F.R. : "si l'Union Européenne et les Etats Membres n'agissent pas rapidement et ne changent pas les priorités, ils condamnent des millions d'européens à la pauvreté pour la période de leur retraite et détruisent le modèle social construit avec soin et dont l'Europe est aujourd'hui si fière".

Ce rapport identifie le rôle qu'un marché européen des retraites plus cohérent peut jouer en encourageant une épargne retraite plus forte.

Pehr GYLLENHAMMAR poursuit : La Commission Européenne, plaide en faveur de davantage d'épargne retraite privée. Pour favoriser cela, les Politiques Européens doivent mettre en oeuvre un marché unique des retraites qui élargira le choix des consommateurs, réduira le coût, encouragera le développement de l'épargne privée et permettra de parer au désastre des retraites auquel l'Europe fait face.

De plus, le rapport souligne les avantages en terme de liberté qu'une plus grande intégration du marché européen des retraites pourrait apporter.

Le patchwork des systèmes nationaux impose des barrières inacceptables et souvent des taxes élevées lorsque les gens souhaitent changer de lieu de travail ou de vie.

Les recommandations du rapport incluent des mesures pour améliorer la situation fiscale en Europe, la mobilité, la sécurité et la transparence. Des propositions spécifiques incluent :


LA FISCALITE

Pas de pénalité fiscale discriminatoire sur les retraites investies ou perçues dans un autre pays européen.

Le souhait que tous les nouveaux pays membres mettent en place un système fiscal compatible avec un système européen global.

LA MOBILITE

La possibilité, pour le bénéficiaire, de changer au sein de l'Union, d'activité, de pays, de résidence, sans pénalité fiscale.

Aucun obstacle légal au maintien des avantages des salariés d'une même entreprise qui changent de pays.

LA SECURITE

L'assurance que l'épargne - retraite sera géré correctement et que les actifs dédiés seront préservés.

LA TRANSPARENCE

Présentation complète, claire et facilement compréhensible des termes et conditions des plans d'épargne - retraite.

Présentation complète, précise et compréhensible de la valeur présente et future des prestations ainsi que des modalités de versement de la retraite.


Dans son ensemble, le rapport soutient que les mesures ci-dessus seront de nature à offrir des avantages significatifs:
- aux bénéficiaires, grâce à un choix plus grand, plus d'informations, des coûts réduits
- aux Etats Membres à travers un développement des fonds privés et une dépendance réduite des systèmes étatiques
- aux employeurs, grâce à une gestion facilité, une plus grande flexibilité, un développement de la mobilité des personnes, des bénéfices plus élevés au moindre coût.


"Les avantages d'un marché intégré des retraites en Europe sont clairs" déclare Pehr GYLLENHAMMAR. "Et les initiatives qu'il est nécessaire de prendre pour créer ce marché et encourager le développement d'une épargne - retraite privée sont facilement atteignables. Ce qui est nécessaire est la volonté politique et nous appelons les Politiques aux niveaux nationaux et européens à faire preuve d'initiative avant qu'il ne soit trop tard et que le cauchemar des retraites ne devienne, en Europe, une réalité."


Pour tout renseignement complémentaire :
Andrew Last, Zoe Schoenfeld : +44.20.8870.6777

--------------------------------------------------
Notes aux journalistes :

Cette étude a été menée par des experts sur les retraites des sociétés membres de l'EFR, parmi les plus importantes banques et compagnies d'assurance en Europe.


L'EFR a été créée en 2001 afin de faire entendre la voix du secteur des services financiers sur des thèmes de politique européenne. Son intérêt premier est de promouvoir la construction d'un marché unique des services financiers.

Les membres de l'EFR sont :

Mr. Claude Bébéar - AXA
Dr. Rolf E. Breuer - Deutsche Bank AG
Mr. Hans Dalborg - Nordea
Mr. Gianfranco Gutty - Assicurazioni Generali SpA
Mr. Rijkman Groenink - ABN-AMRO Bank N.V.
Mr. Pehr Gyllenhammar - CGNU plc
Mr. Ewald Kist - ING Group
Sir George Mathewson - The Royal Bank of Scotland Group plc
Mr. Michel Pébereau - BNP Paribas
Mr. Alessandro Profumo - UniCredito Italiano S.p.A.
Mr. Francisco González Rodriguez - BBVA
Dr. Hans-Jürgen Schinzler - Munich Re
Dr. Henning Schulte-Noelle - Allianz AG
Mr. Kees J. Storm - AEGON N.V.
Mr. Anton van Rossum - Fortis

-----------------------
Le texte complet de ce rapport est disponible sur le site www.efsrt.org
Press contact(s)
Contacts Presse

BNP Paribas :
Michèle Sicard : 01 40 14 70 61
Agathe Heinrich : 01 42 98 15 91

AXA :
Christophe Dufraux : 01 40 75 46 74
Agathe Heinrich : 01 42 98 15 91