La banque d'un monde qui change

Moody's, Grèce : commentaires de BNP Paribas

  • 12.09.2011

La perspective d'une baisse de la notation des banques Françaises par l'agence Moody's crée aujourd'hui une inquiétude sur les marchés.BNP Paribas rappelle que :

1) la mise sous surveillance des banques Françaises en vue d'une possible baisse de la notation avait déja été annoncée en juin.

2) les décisions finales de Moody's ne sont pas connues à ce jour.

3) l'éventuelle baisse d'une note est un événement qui doit être analysé en tenant compte de l'évolution générale des notes du secteur et en comparant les notes de chaque banque à celles de ses principaux concurrents internationaux. La comparaison des ratings pour les 3 agences montre clairement que BNP Paribas reste parmi les banques les mieux notées.

En juin, la mise sous surveillance des banques Françaises a été principalement expliquée par leur exposition à la dette grecque.

BNP Paribas rappelle que son exposition à la dette souveraine grecque est de 3,5 milliards d'euros, après une provision de 0,5 milliard. Par ailleurs, le groupe n'est pratiquement pas exposé au secteur bancaire grec.

BNP Paribas a dégagé un bénéfice avant impôt de 12 milliards d'euros en 2010 et de 7,4 milliards au premier semestre 2011.