La banque d'un monde qui change

L'enquête BNP Paribas Securities Services-InteDelta met en lumière les défis que rencontrent encore les assureurs européens pour être conformes à Solvency II

  • 12.01.2012
Grande dépendance envers les fournisseurs de données tiers, exigences sophistiquées en matière de modélisation des risques et difficulté à obtenir des informations suffisamment détaillées sur les fonds : d'après une nouvelle enquête de BNP Paribas Securities Services et InteDelta, tels sont les principaux défis auxquels doivent répondre les assureurs européens pour respecter la directive Solvency II.

Menée auprès des compagnies d'assurance européennes, cette étude a mesuré leurs avancées par rapport aux exigences de la directive Solvency II tout en identifiant les difficultés potentielles qu'ils rencontrent encore dans le processus de mise en conformité.

Elle révèle notamment que les acteurs du secteur ont progressé dans la préparation des exigences quantitatives de la directive (Pilier I) et qu'ils ont commencé à travailler sur la gouvernance des risques (Pilier II) ; en revanche, de nombreux efforts restent à faire pour transposer et ancrer ces exigences dans leur activité.

57 % des sondés avouent une grande dépendance envers des tiers pour les exigences relatives à la modélisation des risques et à d'autres données critiques. En outre, des difficultés pour garantir une granularité des données suffisante dans le cadre de certains fonds et produits ont été identifiées.

De plus, 60 % des assureurs sondés ne répondent pas encore aux exigences de la directive en matière de reporting auprès du public et des autorités réglementaires (Pilier III) et considèrent que celles-ci vont encore évoluer. La plupart des sociétés estiment que les exigences du Pilier III sont simples, mais beaucoup reconnaissent que le volume des informations à fournir dans les délais (essentiellement issues des données et des analyses des Piliers I et II) constitue une difficulté majeure.

Les principaux défis identifiés par l'enquête incluent les éléments suivants :

- La gouvernance des risques doit s'appliquer aux données et aux analyses fournies par les tiers
. 57 % des sondés font état d'une dépendance moyenne ou élevée à des fournisseurs de données tiers
. La mise en place de flux de travail dédiés au traitement des données dans le cadre de tous leurs programmes liés à Solvency II permettra d'obtenir un aperçu clair des dépendances critiques envers des tiers dans les domaines des données et du reporting des risques

- Les gérants de fonds jouent un rôle central dans la fourniture de données
. 80 % des sondés déclarent être très dépendants des données de gérants de fonds tiers et de sociétés affiliées
. Difficultés pour garantir une granularité suffisante des données dans le cadre des produits complexes et des fonds de fonds
. Exigences accrues en termes de modélisation des risques et de services titres

- La nécessité de monter une équipe dédiée au risque totalement opérationnelle
. Permet d'ancrer la gestion des risques à tous les niveaux et dans tous les processus quotidiens
. Est perçue par les sondés comme une transformation culturelle majeure, mais comme une meilleure gestion de l'activité

Maxime Gibault, responsable des clients assureurs chez BNP Paribas Securities Services, a commenté : « Les compagnies d'assurance ont fait de grands progrès pour répondre aux exigences quantitatives de Solvency II, mais elles doivent s'attaquer rapidement aux volets gestion des risques et reporting. »

« L'étude montre que les assureurs doivent impérativement mettre en place de nouveaux processus de traçabilité des données, renforcer la gouvernance de ces données et établir de nouveaux critères pour le reporting des mandats d'investissement. Toutefois, chacun de ces éléments pose visiblement des difficultés aux assureurs confiant leurs actifs à des gérants tiers ou à des fonds communs de placement qui nécessitent un processus de transparisation. »

« Il est clair que les assureurs doivent remobiliser leurs gérants d'actifs sur Solvency II s'ils veulent être conformes d'ici le 1er janvier 2014. »


A propos de BNP Paribas

BNP Paribas (www.bnpparibas.com) est l'une des banques les mieux notées du monde*. Le Groupe a une présence dans plus de 80 pays et plus de 200 000 collaborateurs, dont plus de 160 000 en Europe. Il détient des positions clés dans ses trois grands domaines d'activité : Retail Banking, Investment Solutions et Corporate & Investment Banking. En Europe, le Groupe a quatre marchés domestiques (la Belgique, la France, l'Italie et le Luxembourg) et BNP Paribas Personal Finance est numéro un du crédit aux particuliers. BNP Paribas développe également son modèle intégré de banque de détail dans les pays du bassin méditerranéen, en Turquie, en Europe de l'Est et a un réseau important dans l'Ouest des Etats-Unis. Dans ses activités Corporate & Investment Banking et Investment Solutions, BNP Paribas bénéficie d'un leadership en Europe, d'une forte présence dans les Amériques, ainsi que d'un dispositif solide et en forte croissance en Asie.

*Notée AA- par Standard & Poor's.

À propos de BNP Paribas Securities Services

Filiale à 100 % du groupe BNP Paribas, BNP Paribas Securities Services est un acteur de premier plan spécialisé dans les services mondiaux de conservation et de titres, qui bénéficie de l'appui d'une banque universelle solide (notée AA- par Standard & Poor's). La banque propose des solutions intégrées à tous les participants du cycle d'investissement, qu'il s'agisse de buy-side, de sell-side, de sociétés ou d'émetteurs. La banque est implantée dans 32 pays répartis sur les 5 continents, où elle couvre en moyenne plus de 100 marchés. Elle établit des partenariats avec ses clients pour les aider à surmonter la complexité de leurs activités, avec une offre « tout-en-un » pour toutes les classes d'actifs, que ce soit dans leur pays ou n'importe où dans le monde. Données clés au 30 septembre 2011 : 6 362 milliards d'euros d'actifs en conservation, 1 128 milliards d'euros d'actifs administrés, plus de 6 500 fonds administrés et 7 200 employés.
Press contact(s)
Contacts presse

Pascal Henisse, BNP Paribas +33(0)1 40 14 65 14
pascal.henisse [at] bnpparibas (dot) com
Andrew Achimu, Corporate Communications, Securities Services +44 (0) 207 410 2717
Andrew.achimu [at] uk.bnpparibas (dot) com